Tous les commentaires

  1. Merci, pour l’information et le moyen d’y accéder sur SANDRE. Il faudra passer un peu plus de temps pour en extraire toutes les richesses, notamment dans les régions karstiques. Il sera tout aussi intéressant de confronter le tracé SANDRE avec celui de l’Office Fédéral de l’Environnement sur SwissTopo dans la zone frontalière du Jura, sachant que la ligne ‘Watershed’ repose essentiellement sur la topographie (quand les données MNT sont suffisantes précises).
    Affaire à suivre …

  2. Paul R a bien failli être obligé de laisser son vélo dans la voiture et aller à la foire annuelle du BIO à Méaudre….
    son coffre de voiture refusant pendant de longues minutes de s’ouvrir pour libérer son cheval d’acier ( ou carbone) qui hennissait …..

    Au sujet des conducteurs du samedi, il faut se mettre à la place des villageois dans des hameaux reculés, qui ne voient pas 1 pekin de toute la semaine et qui le WE venu, voient débarquer une quinzaine de cyclistes qui tremblent sur leur guidon à la vue d’une pente qui ressemble au toboggan du grand huit à la foire de l’esplanade…

    En 70 km et 1300 m de D+, ce fut un dépaysement total , pas loin de la maison, sur les routes secrètes du plateau Isérois du Vercors.

  3. Pas mécontent d’avoir évité la longue ligne droite pleine pente de l’entame de la route de Saint Hilaire, en empruntant les chemins plutôt détournés sur les hauts de Saint Nazaire les Eymes et de St. Ismier, et en musardant à travers une cattinade reposante et horizontale. Content par ailleurs d’avoir pu rejoindre St Hilaire avant la pluie.
    Un grand merci à Jean de nous avoir fait visiter sa Picasso, le temps d’une descente dans le brouillard. Un point négatif: pas eu le temps de faire l’inventaire de tous les boutons du tableau de bord avant l’arrivée au Pré de l’eau !

  4. Bonjour,
    J’ai pris le départ avec les 8h45, mais dès la route du col j’ai enclenché un tempo plus adapté pour avaler les 1000m avant le déluge annoncé sur toutes les stations météo, brouillard en bas s’éclaircissant vers le haut avec belle vue sur Belledonne, j’ai reçu mes premières gouttes à la terrasse. Une bonne pluie tiède à souhait, pour un retour à Domène bien tonique. Vous avez bien fait de faire demi tour, la route après st hilaire est « gratté-rainurée, » puis gravillonnée, prudence et concentration sont déjà nécessaires sur le sec, mais vraiment trop risqué sous la pluie.
    bonne route
    Jean François C

  5. Mon cher Alain,
    Je laisserai le soin aux 2 « entêtés » plutôt qu’étourdis le soin de décrire leur aventure sur le bitume devenant sentier menant au sommet de Brame Farine. Cela les a amené à réaliser un dénivelé de presque 150 m en tout-terrain pendant que le reste de la compagnie profitait de la superbe vue sur la vallée en ayant rejoint tranquillement (si on peut dire) Le Crozet.

  6. À ce compte-rendu fourni, j’ajouterai une note sur l’ambiance des routes empruntées : si je devais qualifier le Beaufortain par ce que nous avons vécu lors de ce week-end, je dirais : « Terre des Tarines, des cyclistes, mais aussi des bikers et des gros moteurs ».
    Dès le samedi nous avons côtoyé toutes sortes de sonorités alimentées par des 2 cylindres, 4 cylindres, etc… certainement jusqu’à 12 cylindres) habillés par des styles choppers, trails, routières, pour ce qui est des motocyclettes, mais aussi montés sur de belles carrosseries ondoyantes roulant souvent en escadrilles, pour mieux se montrer. Mais après tout, les amateurs de voiture de sport ont le droit aussi de rouler en club !
    Ainsi j’ai pu repérer plusieurs bandes : celle des Porsches dernier cri, des Lotus ravageuses, et aussi des Mini Cooper S revendicatives. Il y avaient aussi quelques solitaires. Ainsi cette Audi TT jaune-orange croisée à plusieurs reprises lors de ces 2 jours, à tel point que quelqu’un l’a narquoisement attribuée à La Poste … !
    Mais dans notre groupe personne n’a manqué de voir passer moult fois un autre gros moteur, solitaire également, tantôt nous dépassant à allure décidée, tantôt nous croisant en descente, puis nous repassant en silence et sans ciller, juché sur son petit bolide survitaminé en ptit âne (à moins que ce ne soit en titane, au choix…). La première fois, j’ignorais que cette taille-de-guêpe montée sur vélo fût de notre groupe, et je ne pensais pas la revoir. Mais tout au long de la montée, les vaches Tarines placides et confortablement assises pour chiquer leur rouleau d’herbe, ne semblaient pas plus surprises que ça, et paraissaient me dire : « Comment, tu ne connais pas Nicole ? ».

    • Merci Alain pour ce commentaire pertinent et judicieux . Au CTG nous avons aussi une Pogacar…

  7. bonjour les 5 filles et les 17 garçons du WE en Ubaye et Mercantour .

    – c’est grâce à vous que ce WE a pu être organisé….et grâce à votre bonne humeur qu’il a été réussi.

    – vous avez été endurants, bien préparés, prudents, le matériel bien entretenu….vous faites partie de l’élite du cyclotourisme …

    – merci à Philippe PERROY qui a bien voulu se coller à la rédaction d’un compte rendu, qui fera certainement envie à nos lecteurs de poser leurs roues dans les alpes du sud aux prochaines vacances ?

  8. Joli récit! Cependant, l’histoire ne dit pas si vous avez ramené du reblochon, du beaufort ou du boudin dans vos sacoches.
    Les amis, pendant que nous avalions du dénivelé dans les Hautes-Alpes, vous ne vous êtes pas laissé abattre non plus! Vous avez vu le mont-Blanc, nous n’avons pas vu Nice, mais sommes montés nous percher sur la plus Haute route d’Europe. Tout comme vous, nous avons fait étape en altitude, où il fait bon dormir.
    Les cols savoyards sont magnifiques, ceux des Hautes-Alpes également et paraissent plus sauvages.
    Avez-vous vu des marmottes? En Ubaye, des panneaux avertissent motards, automobilistes et cyclistes de leurs présences éventuelles sur les routes que nous avons emprunté pour les cols de la Cayolle et de la Bonette. Personnellement, j ‘en ai aperçu deux, presque au sommet du col de la Bonette.

    Que de cyclistes Heureux en Savoie et en Ubaye ce dernier week-end de juin!
    Ravie de vous revoir, en photos certes, mais avant de mieux vous retrouver très bientôt j’espère.

    • Bonjour Christian .
      Suite au Covid 19 , toutes les cyclos-montagnardes 2021 sont reportées en 2022 . De ce fait Il faudra attendre 2023 pour le prochain BRA .
      En juin 2022 nous vous invitons à participer à notre organisation le BRO annulé lui aussi cette année . http://cyclotourisme-grenoble-ctg.org/bro/
      Sportivement .

  9. Petite histoire d’une route (Montmalfou) : il y a des décennies, un cultivateur avait créé une piste sur ses propriétés en aval de Tournaloup, permettant de relier ce hameau à Montmalfou. C’est la cession récente (2019) à la commune de Villard Léger des terrains sur lesquels était établie cette piste qui a été l’évènement déclenchant du goudronnage de cette partie et de la réfection de toute la voie, désormais entièrement communale, entre le pont des Fugains et Tournaloup. Pour la commune, c’est la concrétisation de 48 années d’efforts ! Et si la partie entre le lacet des Fugains et le pont n’a pas bénéficié des mêmes soins, c’est parce qu’elle fait partie de la commune de La Table, qui n’a pas souhaité la rénover (renseignements aimablement fournis par la mairie de Villard Léger).

  10. Je confirme en effet avoir « chaudement apprécié » le parcours de 100 km agrémenté d’un ravito officieux.
    Les cyclos du club de la Mandallaz (Sillingy) ont choisi de passer tout un weekend dans notre région qu’ils apprécient particulièrement.
    J’ai roulé avec les Giérois qui roulent vites mais s’arrêtent plus souvent que moi…
    C’était donc très sympa de côtoyer à nouveau des cyclos d’autres horizons mais il faudra attendre la rentrée pour (peut-être) renouveler l’expérience.

  11. Fernand, ça fait une dizaine d’années que je peste contre ça. Les conducteurs qui n’utilisent plus le clignotant. Ca me fait sortir de mes gonds. Je ne sais pas d’où ça vient. Mais c’est un constat, presque plus personne ne signale un changement de direction, un dépassement. je crois que c’est lié au GPS. L’attention des conducteurs est captée par le GPS ; ils n’ont plus d’espace de cerveau disponible pour les autres tâches, dont celle de mettre le clignotant. La multiplication des ronds-points doit aussi y être pour quelque chose.
    J’espère que la Prévention Routière va faire une campagne pour remédier à ce mal qui peut faire des morts.
    Est-ce que les autos écoles insistent assez sur ce point ? J’en sais rien. Mais le fait est là.

    • Bonjour Francis .
      Je partage complétement ton avis . Si jamais mon message pouvait être lu par les chauffeurs de camions, bus, camping-car caravane !
      Je dis Messieurs quand vous doublez un vélo sans mettre votre clignotant, la voiture qui vous suit ne voit pas le vélo devant vous , elle découvre au dernier moment le cycliste qui roule au bord de la route .
      Ce n’est pourtant pas difficile d’indiquer son dépassement .
      Merci .

  12. Oui, Isabelle, une belle activité à commencer dès le plus jeune âge.
    Nous prenons beaucoup de plaisir à voir progresser les élèves, (surtout les débutants, et oui, il y en a encore à 10 ans qui ne sont jamais montés sur un vélo !) progression sur le plan technique mais aussi dans le comportement en situation réelle de circulation, ce qui leur donne une bonne approche dans leur rôle de « citoyen à vélo », de l’assurance et du savoir-faire pour la vie…
    En club, ton petit-fils va se régaler, surtout s’il a hérité des talents cyclistes de sa mamie !

  13. A l’inverse, le fait de « réparer » les routes en laissant des quantités de gravillons se tasser, les rend plus risquées pour les 2 roues. Ainsi les 3 trois quarts de la belle descente du col de Tamié vers Frontenex sont dans ce triste état au 1 er Juin 2021.
    Bonne route
    Francis

  14. Bonjour Daniel
    Félicitations pour ta constance dans le monde du vélo. J’ai suivi ton actualité jusqu’à la transmission de ton entreprise , ta passion et ta marque resteront dans l’histoire de ce moyen de transport qui revient (ou qui a toujours été) économique et respectant l’environnement.
    Dans mon parcours professionnel , j’ai récemment croisé la société Pragma Industrie qui fabrique des vélos à H2 , une autre technique qui ne remplace pas « le mollet du sportif ».

  15. Merci encore aux aubergistes.
    Ces rubans de route au milieu des noyeraies entre Isère et pied du Vercors sont toujours hyper plaisants quel qu’en soit l’orientation, que ce soit en début ou en fin de randonnée; les traceurs en soient remerciés.

  16. la « nouvelle » route de Montmalfou est déjà au calendrier, le 10 juillet… nos infos proviennent peut être de la même source …
    j’attends également depuis longtemps la liaison entre Montmélian et Torméry, comme le dit justement Lucien, pour l’instant c’est un gravel pas toujours bien roulant !!

    • Merci pour ce joli compliment, Isabelle, mais même si je suis un garçon j’aime bien les fleurs aussi !
      Alain

  17. Faisant partie du 1er groupe, je ne peux que regretter que nous n’ayons pu nous retrouver pour la pause restauration à Theys mais effectivement la relative fraîcheur n’incitait pas à la bronzette, ni les circonstances à une pause café.
    Je le regrette d’autant plus que l’option Col des Mouilles nous aurait certainement intéressé pour accompagner Gérard R. près de chez lui en s’assurant que ses genoux aient tenu le choc …. (No comment) et rallonger un peu la sortie. Quoique Jean-Pierre étant venu de Grenoble en vélo « signait » déjà un 100 kms au compteur.

  18. Article particulièrement intéressant. Bravo
    Je confirme en particulier le dernier paragraphe sur la sortie de Tormery. Piégé par ma timidité une 1ère fois en faisant demi-tour, j’ai forcé la chance lors d’un second passage. Il est effectivement incompréhensible que cette voie ne soit pas complétée. Une seule explication : la rivalité de nos édiles dans une intercommunalité que doit promouvoir le citoyen. Pas sûr que la mairie de Montmélian soit abonnée à « La Dépêche des CTG ».

    • Non, Francis. L’épicière de Laval est (depuis peu) aussi postière, mais pas restauratrice.

  19. 2+2 si on veut, d’aucuns diront un 4X4 tout terrain pour un plaisir partagé pour une sortie somme toute plutôt agréable.
    Et que l’on se rassure : le prochain épisode avec les balcons de Belledonne pour la Victoire nous aura confirmé que les seconds étaient bel et bien arrivés à bon port ……………………
    Un prochain challenge sera certainement de pouvoir partir et revenir ensemble.

  20. Je reprends : Quel plaisir d’apprendre plein de choses de notre géographie proche en restant calé au fond de son canapé ! Merci Jacques pour ces diverticules, ces précisions sur l’origine de Betton-Bettonet, nom de pays qui m’a toujours intrigué…

    • Il y avaient DEUX Bernard à cette sortie, Bernard D et Bernard M. Indice: lors de la pause, nous avons consacré un moment à l’examen de tous les écussons appliqués sur la sacoche du vélo de Bernard M. ces écussons sont à l’effigie de grands sites et surtout de cols mythiques.Il y a également d’autres indices pour identifier Bernard M, mais les connaisseurs ne s’y tromperont pas !

  21. Excellente et originale introduction pour ce CR d’une sortie effectivement hyper-ventilée. Avec une certaine jalousie quant aux conditions de la pause, je dirai que plus qu’un débat entre tracistes et traço-dilettantes, il est plutôt malin d’avoir un « local » dans son équipe…..

  22. Encore une belle découverte sur ce balcon nous menant à Saint-Paul de Varces. Sans oublier la « culture » avec le musée des outils. . . . Inoubliable.
    Et effectivement le vent du nord était parfois chargé de petits grains blancs et le retour s’est globalement plutôt déroulé « le vent dans le nez ».
    Merci Jules pour cette plaisante aération.

  23. Trop fortes ces équipes ! Nous n’avons pu vous rattraper et ce n’est pas la pause casse-croute à La Flachère ni le respect du parcours en bons CTG disciplinés qui nous auront aidé . . . .
    Au plaisir de se revoir.
    Jacques W

  24. Très contents d’avoir retrouver l’équipe du CTG, sous le soleil aujourd’hui dans un parcours très agréable, et hier dans un parcours tout aussi sympa, mais avec un petit plus de fraicheur 🙂
    Mais dans les 2 cas de figure toujours la bonne humeur des cyclos !!!!!
    Christiane et Rémi

  25. Excellente sortie et commentaire exhaustif.
    Bourguignon de naissance, je souscris pleinement à la proposition du changement de dénomination de notre randonnée. En matière de vignobles, cela sent effectivement un peu l’arnaque lorsque l’on pense que l’on bifurque même avant Chapareillan et ses AOP……
    Mais l’important c’est d’y croire et de participer.

  26. Partis un peu plus tôt que vous, nous avons pleinement profité de la belle matinée ensoleillée qui avait jeté de nombreux cyclistes sur les routes du Grésivadan. A midi nous étions à Fort Barraux où nous avons pique niqué et commencé à ressentir le vent et la fraîcheur s’installer. Retour par la rive droite de l’Isère de Pontcharra à Goncelin -non sans nous être fourvoyés sur la rive gauche qui s’achève en cul de sac. Après Tencin nous sommes passés à La Pierre mais arrivés sur la grande route de Prapoutel nous avons, contrairement à vous, bifurqué à droite vers Villard-Bonnot. Retour au bercail à Meylan après 93 kms et 744m de dénivelé.

  27. Bonjour à vous tous,
    Après avoir tergiversé (comme la météo !) en ce début de matinée de dimanche humide , heureusement l’ entrain communicatif de Xavier était au RDV et nous sommes partis rejoindre le départ pour cette sortie d’ essai. Un tracé bien agréable et de jolies découvertes sur la route , un temps finalement très correct et un accueil VIP de notre Président et Isabelle. … Elle est pas belle la vie ?!?!
    Merci à vous 2 et au plaisir de vous rencontrer prochainement .
    Nathalie CINDRIC

  28. Bonjour Fernand, il y avait aussi un groupe de 5 (un désistement) sur le parcours des 60 KM redessiné par Daniel. Ce parcours a été suivi « religieusement » même les passages non goudronnés ont été empruntés !! Les participants dont deux nouveaux venus au club (Alain & Annie) ont apprécié l’ambiance et la diversité de ce parcours.
    Amicalement, Albert.

    • Merci Albert de cette information , en fait vu le nombre important de CTG au départ pas facile de savoir .
      Le résumé de cette sortie raconte ce que notre groupe a vécu pendant cette journée, en plus avec nos masques difficile de se reconnaître la preuve j’ai demandé au départ à Léa qui elle était .
      Amicalement .
      Fernand.

  29. Le réalisateur Julien CAMY était bien présent , invité par le distributeur MC4 Grenoble et intervenant dans le cadre des programmations « art et essai » de l’association Art Mada et le cinéma Le Club.
    Un public de passionnés de la petite reine, dont de nombreux CTG, était au rendez vous, et des échanges très précis sur les séquences historiques de la grande boucle furent développés.
    Les séquences du film ont été tournées essentiellement à l’époque lointaine, quand les routes de France ressemblaient encore à des paysages de western, boyaux noués en huit sur les épaules et passages de cols sur routes grossièrement empierrées…
    René VIETTO était alors surnommé « le roi magnifique » , son parcours sportif et humain magistralement mis en scène par Julien CAMY faisant ressortir la noblesse et les souffrances nécessaires pour devenir une légende !

    Un film de 45 ‘ à voir et à revoir absolument ….

    • Quelle surprise de voir ton nom Roland figurer dans nos commentaires CTG !
      En effet, combien de bons moments nous avons partagé ….. C’était une autre époque où le chrono faisait parti de notre activité cycliste …. et bien que forcement plus cool maintenant, je ne la renie pas pour autant !
      Je serai content de te revoir un de ces jours, même si ce n’est pas sur un vélo.
      Bien amicalement.
      Hervé.

  30. Les prévisions météorologiques nous avaient découragés de nous inscrire à ce week-end. Mais vu la météo grenobloise nous avions presque regretté d’avoir renoncer à cette sortie. A la lecture de ton compte-rendu je comprends que la météo dans le Haut Lignon a été aussi mauvaise qu’annoncée. Mais que vous avez cependant passé deux jours que vous n’êtes pas prêts d’oublier. J’espère être des vôtres l’année prochaine. J’adore ce coin…

  31. Désolé pour ceux qui travaillent, mais cette randonnée qui devait avoir lieu le WE des 26 et 27 septembre, avait dû être reportée pour cause de neige …à la première éclaircie qui se présenterait ….
    Après un mois de septembre exceptionnellement chaud, le mois d’octobre n’avait depuis bien longtemps, pas connu autant de neige en montagne : 50 à 70 cm entre 1900 et 2600 m en 2 chutes !

    La fenêtre météo était très limitée au cours de cette semaine 41 .
    Juré , craché, sur la tête de l’ami Gérard, nous ferons le col de la Trancoulette en traversée , un jour de juin 2021, dès que la neige sera partie .

    Savez vous que Gérard est le C.T.G le plus titré au sein de la confrérie des 100 cols , avec près de 3400 cols différents à son actif ?

  32. Bonjour, dans les Pyrénées pas loin du cirque de Gavarnie et du col des Tentes il y a une route bitumée en bon état qui monte au cirque de Troumouse (2101 mètres d’altitude). 2 km après Gèdres il faut prendre sur la gauche. Ce n’est pas un col au sens propre et on ne peut pas aller plus loin sauf peut-être en VTT sur des chemins de randonnée.
    Amitiés
    Thierry

  33. Bonsoir les rouleurs
    merci pour les belles photos et le « relive » en bonus, carrément diabolique de précision et de clarté. C’est magnifique de faire dérouler le circuit…. en musique, s’il vous plaît, autant de fois qu’on le désire et de retrouver les paysages connus en vue aérienne.
    Merci Jean-Paul, merci Christian de partager ces belles randos .
    Malheureusement je ne pourrai me joindre à vous cette saison ,qui pour moi part en « live » à cause de la récidive d’une première phlébite, il y a dix ans.
    A part sarcler, bêcher et éventuellement nager, je ne peux que marcher en terrain plat , étant actuellement incapable de tourner une roue de vélo avec ma jambe.
    Profitez et partagez c’est très bon pour le moral,
    A bientôt
    SergioSansVélo

  34. L’argument de l’exutoire est irréfutable. Les données numériques SRTM1 de Google Earth (altitude du pointeur) bien que majorées de 20 m à rapport à celles de l’IGN montrent très clairement que l’altitude du col (FR-38-1262) est nettement supérieure à celle du marécage au Nord, en contrebas de la route de Prémol.

  35. Bravo pour ce travail copieux qui reste accessible au profane que je suis et qui a le grand mérite de vulgariser en douceur des thématiques que l’on aborde peu. Le plus surprenant c’est de réaliser la somme du travail entrepris et d’imaginer, globalement, tous les efforts nécessaires à la suite du programme. Quelle énergie dans cette confrérie, merci pour nous avoir donné de quoi lire et relire en descendant du vélo.
    Bien amicalement
    Sergio.
    Au passage, je me permet une (gentille) provocation.
    Quel bonheur, entre deux balades un peu engagées, de retrouver le charme originel…
    d’une sortie sans col.

  36. Bonjour.

    Mon commentaire n’a rien a voir avec les différents cols, mais avec les termes employés.
    Vous parlez de routes goudronnées …!!! Il y a bien longtemps qu’il n’y a plus de routes  » dites goudronnées « .
    Les routes sont bitumées. Le goudron provient de la houille ou charbon et le bitume est un dérivé du pétrole. On n’utilise plus de goudron depuis la deuxième partie du 20 ème siècle. Les citernes appelées vulgairement goudronneuses sont des épandeuses à émulsion de bitume ( 65% de bitume, 5% d’émulsifiant et 30% d’eau ). Le matériau appelé enrobé est en fait un béton bitumineux, le béton hydraulique étant le béton à base de ciment.
    Bonne journée.
    Amicalement
    Xavier du club cyclo de VERBERIE ( 60410 )

  37. Bravo et merci pour votre participation à cette manifestation sportive. Toutes ces organisations ne pourraient exister, et vous le prouvez, sans l’aide précieuse des bénévoles, des clubs sportifs, d’associations locales, des collectivités, du personnel de l’Education Nationale, du personnel et des adhérents de l’Usep.
    Je précise que l’Usep c’est l’Union sportive de l’enseignement du premier degré (et non primaire).
    Ce n’est pas un organisme officiel de l’Education National, mais, à la fois, un des services sportifs de la Ligue de l’Enseignement – Fédération des Oeuvres Laïques (association d’Education Populaire) et la Fédération de sport scolaire de l’école publique du premier degré.
    Le Ministère de l’Education Nationale, par une convention nationale, confie à l’Usep, et à elle seule, une mission de service public : l’organisation de rencontres sportives entre des écoles.
    Il est bien évident que les relations entre les deux entités sont étroites et fortes. Parmi les adhérent(e)s adultes de l’Usep, bon nombre sont enseignant(e)s (en fonction ou retraité(e)s).

    • Il n’y a pas de col goudronné à plus de 2000 en Haute Savoie, le seul passage vers l’Italie … c’est le tunnel du Mont Blanc. Vers la Suisse, c’est le Col des Montets (FR-74-1461).
      Le plus haut col goudronné est le Col de la Pierre Carrée (FR-74-1843) en montant à la station de Flaine.
      Il n’y a pas non plus de col à plus de 2000 coté R1 (cyclable) et seulement 5 cols cotés R2.

  38. Bonjour à tous,

    J’ai fait Sarenne en 1985, coté oriental, et après Clavans la route n’était pas complètement goudronnée. Certaines portions assez longues comprenant des virages étaient en pierraille assez roulantes malgré tout. Le dernier km était « montagnard », très étroit et aussi raide que de nos jours.

    La deuxième fois, en 1992, en montant par l’Alpe je crois me souvenir que le versant occidental était goudronné mais pas terrible, et le versant Mizoën étroit, pas très roulant, lui aussi goudronné avec quelques passages bruts, notamment les passages à gué.

    Depuis le passage du Tour de France ce col a perdu un peu de son « authenticité » montagnarde, route plus large sur le haut et goudron de qualité très acceptable.

    Lors de mon premier passage je l’avais identifié comme supérieur à 2000 ( 2006 je crois, récupéré je ne sais où ). Mais 2000 ou pas c’est très certainement un des plus beaux passages de toutes les Alpes.

    Bon confinement à toutes et à tous

    Prudence et patience

    C.BASTIDON (CCC 55)

  39. Voir site de la FFCT : https://ffvelo.fr/

    « La Fédération, solidaire avec les services de santé, demande à tous les cyclotouristes de bien vouloir renoncer à toute pratique même individuelle et de proximité durant cette période de confinement. La Fédération vous invite à rester vigilant et à ne prendre aucun risque inutile afin d’éviter toute activité à risque (chute, accident) qui entrainerait un besoin de consultation médicale en cette période très surchargée. »

    Patience et prenez soin de vous !!!

    • Merci Jean-Paul .
      Amis du CTG et tous les amoureux du vélo, soyez prudents,respectez les consignes .
      L’année cyclotouriste commence mal OK !
      Mais plus nous resterons à la maison, plus vite nous aurons le plaisir d’enfourcher nos bicyclettes .
      Tous ensemble nous gagnerons cette guerre .
      Très sportivement .
      Fernand.

  40. Un grand merci au CTG venu en nombre et pour cet article très élogieux à l »endroit du CCSR. L’accueil est primordial dans l’organisation de nos randonnées et nous mettons un point d’honneur pour que le fléchage soit parfait.
    Rendez-vous maintenant pour la randonnée du Vercors le 20 septembre avec des températures plus clémentes …
    Le président du CCSR

  41. Félicitations et bravo à tous les CTGistes (et les autres) qui ont bravés Eole en cette journée où les coupe vent (sûrement de rigueur) n’ont pas remplis leur rôle 🙂 !!!
    Fernand, promis nous serons là en 2048 quelles que soient les prévisions de Météo France
    Bonne fin de WE

  42. Fort de près de 40 unités recencées, le groupe « sorties véloces » ne se laisse pas aller à la déprime hivernale et ses adeptes entendent bien ….si le temps le permet, proposer à tour de rôle des sorties en après midi, le samedi ou/et le dimanche.
    Comme ce dimanche 12 janvier , ou certains ( et certaines) sont arrivés au rendez vous de 13 h à l’hôpital sud avec déjà 10 ou 20 km au compteur.
    Le cyclotourisme est un sport individuel qui peut très bien se pratiquer en groupe.
    Qui a dit que le bonheur se multiplie lorsqu’il se divise ?

  43. bonjour,

    On vient de visionner le film du BRA 2019, bon je ne suis pas dessus mais malgré tout ou à cause de.. .c’est un excellent film et un très bon moment qui nous rappelle plein de souvenirs et un fidèle compte rendu des différents passages de la cyclo montagnarde.
    Bravo à tous les acteurs cyclo et bénévoles

    Brigitte et Henri

    • Merci Albert. Effectivement, cela peut rendre service à d’autres cyclos. Nous avons nous-même apprécié les indications données par Marc Liaudon, une partie du parcours étant « hors cartes »
      Amitiés,
      Lucien

  44. Vraiment très contents de notre sortie !
    Nous avons encore découvert des petites routes bien sympa !
    C’était bien de revoir Nicolas, Jean Pierre , de rouler avec les 2 Pascal que je ne connaissais pas beaucoup. Nous avons échangé quelque peu…

    A bientôt, même si je vais m’absenter plusieurs mois.
    Je serai très contente de vous retrouver tous au printemps.
    J’envisage déjà de prendre un week-end fin mars pour faire la rando des vignobles.
    En attendant, passez tous un très bon hiver et prenez soins de vous.
    Bises de nous deux, Isabelle et Eric

  45. En prenant des chemins de traverse pour le retour à Grenoble, nous partageons le sentiment d’un long week end réussi malgré le temps maussade. Mais aussi une certaine tristesse de devoir terminer cette belle saison 2019.
    Il nous reste maintenant à songer à l’an prochain pour faire route ensemble vers de nouvelles aventures !!

  46. Lors de l’achat de nos superbes nouvelles sacoches Topeack dont nous sommes très fiers car elles sont vraiment GENIALES, nous avons eu l’opportunité de découvrir l’atelier de Fabien et d’ apprécier ses fabrications. Oui, c’est un incontournable pour les passionnés de vélo!

    • Bonne remarque pour le Col de la Loze et le Col du Portet.
      Vous m’avez pris de vitesse car j’ai prévu … prochainement … une mise à jour de l’article.
      Quant au Port de Gavarnie / Boucharo, il est toujours coté comme routier dans le catalogue du Club des 100 cols – « Dura lex, sed lex ».

  47. J’ai omis de vous dire que l’aventure des cycles CATTIN a débuté en 1957 à Crolles avec Arthur CATTIN et son épouse, parents de Daniel.
    Bien avant la reprise de l’entreprise à son nom en 1982, Daniel fabriquait déjà des vélos pour lui et ses copains, à ses temps libres…pour s’amuser…se faire la main…..
    De 1982 à 2014, Daniel a crée de ses mains 1820 vélos et 85 tandems !
    Imaginez vous le nombre d’heures passées debout dans le sous sol de son magasin, à couper, souder, limer, monter méticuleusement les bicyclettes et tandems ?
    Heureusement qu’il avait la passion du cyclotourisme pour s’aérer le dimanche et parfois le lundi ….
    Je pense pouvoir dire que tous les artisans ne sont pas forcément des artistes, mais que Daniel en est un …
    Quant à Fabien BONNET ( et sans faire insulte à Daniel CATTIN ) , j’ose vous dire qu’au bout de 5 années de pratique, l’élève n’est pas loin de dépasser le maître .

  48. Belle journée en effet pour terminer la saison dans notre région… Désolé pour inconditionnels des GPS si leur zinzin notait parfois « hors parcours ». Preuve qu’il faut parfois adapter l’itinéraire sur le terrain pour le rendre plus agréable ou plus pratique, ce qui n’est pas évident lorsque l’on fait la trace quelques mois auparavant parmi plusieurs autres !!
    On a pu constater également des regroupements plus fréquents. De plus, le rôle du serre fil (merci Fernand pour cette sortie, comme tant d’autres) devient encore plus important.. A méditer….

  49. Dans ce bref récit d’une sortie réussie , j’ai omis de vous conter l’histoire heureuse d’une jeune clé à molettes….

    Une belle clé à molettes couleur nickel-chrome, se prélassant dans l’herbe sous l’arrivée du téléski au col du Goullet, fit de l’ oeil à notre ami Gérard dès qu’il déboucha au sommet de ce col encore inconnu de lui .

    Avait elle passé l’été ici ? Elle avait toutefois bonne mine avec ses 50 cm et ses 1500 grammes, mais qu’allait elle devenir en restant ici lorsque l’ hiver fût venu ?

    Ni une ni deux, l’ami Gérard lui proposa de l’ emmener avec lui. Mademoiselle clé à molettes passa ainsi le reste de la sortie avec nous, bien sagement blottie dans sa sacoche de guidon .

    Quand on pense que des maniaques de la légèreté font parfois des trous dans la matière pour gagner quelques dizaines de grammes….certains se trimballent une clé pour dévisser des boulons de 100 mm !

    Cette histoire de clé n’est pas une invention farfelue…et qui plus est l’inventeur ( celui qui a trouvé le trésor ), en sera l’heureux propriétaire au terme d’un an et 1 jour ….

    • La RP « Tour de l’Isère » comporte une distance de 769 km et un dénivelé d’environ 10 000 m.
      Comme toutes nos RP, elle peut se faire sans limite de temps, et même sur plusieurs années.
      Si vous voulez des renseignements plus précis, envoyez-moi votre demande par e-mail à:
      mimictg@orange.fr

  50. Superbes photos, du Stelvio entre autres, ce Col mythique que nous n’oublierons pas pour une multitude de raisons.
    Quel changement visuel en quatre ans avec la fonte des glaciers! Heureusement qu’avec les photos, dans quelques années, nous pourrons ranimer nos beaux souvenirs et peut-être revivre cette ascension en 48 lacets avec 1900 m +.

  51. C’est un réel plaisir de te lire Fernand et de redécouvrir le chemin parcouru, car en ce qui me concerne, j’ai besoin de faire plusieurs fois le même itinéraire pour vraiment m’en imprégner. Résumé au Top. Vive les « ciclabile » Italiennes, prenons de la graine! Séjour très sympa! Un de plus; et formidablement bien orchestré par nos plus dévoués. Merci encore à eux, énormément de plaisir d’avoir partagé plein de choses avec vous tous. Isabelle

  52. Merci Jules pour la gestion efficace du BAC CTG 2019, dans les petites collines de Savoie et alentours….

    Félicitations à Marie Dominique pour la pause gâteaux et boissons à Villar d’Arène .

    Tout cela a ajouté une belle couleur à une fin d’étape grandiose et une touche de bonheur au milieu de quelques émotions.

    Encore merci pour ce moment de convivialité exceptionnel .

    Sergio D

  53. Bonjour Mr Poncet.
    Merci à votre club d’avoir maintenu cette belle randonnée . La pluie ne nous a pas vraiment gêné et a permis d’avoir un paysage sublime .
    Nous allons essayer de commander le soleil pour cette cinquantième édition .
    Nous sommes vraiment désolés du désistement de Frédérique .
    FC

    • Le col du Noyer depuis la Matheysine, ce sera pour une autre édition ! Je ne connais que l’ascension depuis Saint-Bonnet en Champsaur
      En tout cas, on apprécie les nombreuses inscriptions matheysines au 50ème BRA.
      A bientôt Denis
      Jean-Paul

  54. Si je « l’aurais » lu avant, j’aurais su que le tunnel du Mortier était ouvert. Mardi j’aurais pas fait demi tour au Vif de la Claie ( 3km après Montaud.
    Excellent reportage bien documenté en photos. Mardi matin la piste cyclable le long de l’Isère était totalement dégagée.

  55. C’était Bleu-Blanc-Vert sur le 100! Oui, très sauvage, pittoresque. Gâtés par la météo! Le pain aux olives lors du ravitaillement EXTRA! Contente d’apprendre grâce à Fernand que Sophie et Agathe veillaient sur nous et aussi meilleure compréhension du retour sur nos pas au col de l’Allimas. Pour avoir fait les balcons de Chartreuse le week-end dernier, je me suis plus évadée encore dans le Trièves, du côté des petites Dolomites. Che Bellezza diraient les Italiens!

  56. Beau parcours, dommage que je n’ai pu me libérer. J’en conclue qu’il y avait, à cette sortie, tous les candidats potentiels pour venir au tour des 4 montagnes autour de Grenoble (10èm édition – 200 km environ) qui aura lieu très probablement le Jeudi 21 Juin. Vous recevrez d’ici là via le canal de Dany, toutes informations utiles et détaillées.
    Henri

  57. J’ai passé une excellente journée sur un itinéraire merveilleux et dans une bonne ambiance.
    Merci à Pierre pour l’organisation de cette sortie et à Jean-Paul pour ce compte rendu détaillé.
    Vous me reverrez, c’est certain, pour une prochaine sortie. 🙂

    • Il te faut du court, du nerveux, du rapide… Je comprends, tu es jeune, toi !
      Mais c’est une expérience super intéressante à vivre.

  58. Eh, oui, dimanche ça soufflait fort. Et il ne faisait pas chaud. Nous avons expérimenté ça avec Alain Perroud sur le 200km (en fait le 246 km) qui était au programme de la « Bible cétégienne ». Nous aussi nous étions deux, lui et moi. ET comme vous on s’est régalé.

  59. Bravo Jules pour ce bel article qui pourrait se conclure ainsi :

    Quand on partait de bon matin …sur un biclou signé CATTIN …. :

     » Ah, quel plaisir que de prendre la route dans la fraîcheur d’un petit matin printanier, de sentir son vélo avancer, de sentir ses jambes se mettre tranquillement en mouvement, de sentir ce petit vent frais et la légère humidité matinale qui progressivement laisseront la place au soleil, à sa chaleur bienfaisante et aux senteurs des fleurs et des champs !
    Quel plaisir que de prendre le temps de s’arrêter pour contempler un paysage, un monument, une ancienne église…

    A vélo, on peut s’arrêter à tout moment, parce que le point de vue est magique, juste là ! On peut même revenir en arrière pour apprécier encore mieux ce superbe point de vue.

    A vélo, on peut s’arrêter partout pour demander son chemin, discuter un peu, s’informer des curiosités du coin. On retrouve ainsi le sens du contact, chacun ayant plaisir à donner un peu à l’autre, pour un instant, pour un échange simple et convivial. C’est ainsi que l’on se rend compte que les gens savent parler entre eux et ne sont pas si indifférents les uns des autres !!

    Se rafraîchir aux terasses !Ah, quel plaisir aussi de s’arrêter à la terrasse d’un café de village, pour un petit repas le midi ou pour un rafraîchissement au milieu d’une après-midi de randonnée.

    Quel plaisir que de parcourir des itinéraires où l’on est en sécurité, loin du trafic, loin de la cohue, au milieu de la nature que l’on redécouvre avec ses sens. Entendre le chant des oiseaux, sentir les parfums, voir la nature se dévoiler à nos yeux… »

    Extrait d’un article lu sur site AF3V qui retranscrit parfaitement l’esprit du cyclotourisme en général et du CTG en particulier !!!
    Bonne journée

    • Bonjour, effectivement, on reconnaît quelques cyclotouristes grenoblois dans vos albums photos, notamment au ravitaillement de Lardier.
      Et je me souviens bien de vous.
      De bons moments communs sur les routes des Hautes-Alpes.
      Amitiés.
      Jean-Paul

  60. randonnée des vignobles du Grésivaudan

    beaux parcours pas toujours bien fléchés mais je ne me suis pas
    perdue.
    par contre les ravitaillements de St vincent de Mercuze et de La
    Pierre étaient vides !
    pas de pain, pas de fromage quand je suis passée. Je comprends qu’on
    puisse être dévalisé mais l ‘intermarché du Touvet pouvait sûrement
    vous approvisionner. C’est très dommage pour une si belle randonnée.
    Il serait peut-être souhaitable que les départs se fassent plus
    tôt.
    sincères salutations.

    • bonjour Madame ASSIER,

      – je suis désolé pour votre mésaventure en cette si belle journée de printemps.

      – vous aviez choisi de la passer avec nous, et vous avez été déçue.

      – pour le fléchage, nous avions choisi la peinture éphémère ( la seule autorisée pour le traçage de nos randonnées ) et elle n’existe pas en couleurs voyantes telles le jaune ou vert fluo.

      – elle tient en principe 48 h s’il ne pleut pas, et nous devons flécher la veille .

      – résultat, il faut bien ouvrir les yeux lorsque l’on aborde une patte d’oie, un croisement etc…..

      – pour les ravitaillements, nous avons bien entendu été agréablement surpris par le nombre de participants ( jamais atteint auparavant ) et leur appétit !

      – en partant à 10 h, nos 2 ravitaillements ont été dévalisés par des cyclos qui ont confondu parfois « ravitaillement et restaurant » .

      – le temps de réagir a été d’une demi heure environ ( aller au super marché, passer à son tour et revenir ) ….

      – certes, vous étiez pressée de continuer votre route et vous n’avez pas pu attendre l’arrivée des vivres.

      – pour ce qui concerne l’heure de départ, nous pensions quand nous l’avons mise au calendrier de notre comité départemental il y a 1 an, que c’était la bonne.

      – en 2018 ( édition annulée la veille ) il avait neigé à Brié et Angonnes dans la nuit précédente, et au petit matin il faisait 3° à Grenoble à 9 h.

      – et puis il y a souvent le changement d’heure à cette période ….heure d’été ou heure d’hiver , ça peut changer la température et l’ardeur des cyclos.

      – je pense que vous avez déjà organisé quelques événements dans votre vie de cyclotouriste et que vous comprenez notre problématique.

      – en tout cas, nous prendrons en compte vos remarques , pour la prochaine fois.

      bien cordialement

  61. Merci à tous les participants même parfois à ceux qui auraient aimé de la charcuterie à la place du chocolat , à ceux pressés , à ceux qui ont pris le temps d’apprécier ce bon moment . Un grand merci à Monsieur le Maire, sa secrétaire et toute son équipe .
    Pour moi responsable mon équipe a fait le maximum , et pour ma part j’ai vu un petit moment les étoiles , et la terre tourner un peu ( voir dernière photo un peu de fatigue )
    Bravo aux 400 cyclos qui se sont fait pointer et tamponner par l’ami Jacky .
    Fernand.

  62. Bonjour,

    Pas facile d’innover sur nos routes du Grésivaudan et pourtant la bosse du Trouillet n’était pas forcément connue de toutes et tous…
    Ravitaillements agréables et bien fournis…
    Accueil sympathique…
    En résumé une randonnée agréable et bien organisée digne d’un grand club de notre département !!!
    Merci.

    Amicalement.
    Daniel CUDET
    Correspondant FFCT du Cyclo Club de Gières.

  63. Je viens d’insérer le diaporama du parcours 90 km , fait par un groupe du CTG dimanche .
    Merci à Christian qui en est le réalisateur .
    Un rappel cependant pour les participants de samedi . Avant de charger sur vos GPS la trace Openrunner , il est plus prudent d’attendre vendredi soir .
    Des travaux sur le parcours, peuvent nous faire modifier légèrement les traces .
    Merci venez nombreuses et nombreux .

  64. La côte de Montaud, une bonne idée pour se réchauffer! Votre enthousiasme est communicatif et légèrement frustrant lorsque la neige rend glissantes les chaussées chez nous en altitude et qu’il est encore trop tôt pour pédaler. Hâte de vous retrouver et d’avoir moi aussi les cuisses qui brûlent.

  65. Parcours magnifique avec une météo correcte! Une Abbaye qui mérite certainement le détour. Je regarde tout cela depuis mon bureau alors qu’il tombe de beaux et gros flocons bien à la verticale. Mais, le vent devrait revenir nous taquiner. Bravo à vous tous pour cette Belle cohésion en bleu et jaune pour votre reprise.

    • Les 5 barrages seront supprimés , et cela a déjà commencé avec la destruction de celui dont des restes sont visibles depuis la RD 1091 à l’amont de Séchilienne.

      5 centrales seront désaffectées et la plus ancienne , celle des Vernes à Livet classée monument historique depuis 1994 sera conservée à titre historique .

      Elle avait été construite en 1918 par l’industriel Charles Albert KELLER dans le but de contribuer à l’effort de guerre en produisant de la fonte électrique.

      Son architecture est exceptionnelle et au cours de cette année 2018, des festivités et visites ont eu lieu pour rendre hommage au centenaire de cette oeuvre d’art de l’industrialisation au début du 20 ème siècle.

      Il faut préciser que les centrales électriques avaient été nationalisées en 1946.

      Par ailleurs, savez vous que la maison de Charles Albert KELLER à Livet a servi il y a une vingtaine d’année au tournage du film  » les rivières pourpres » …..

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Rivi%C3%A8res_pourpres_(film)

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Centrale_des_Vernes

  66. Bonjour Muriel,
    nous projetons avec mes amis du vélo club gardois de Beaucaire de faire cette randonnée sur 6/7 jours
    au départ de Chorges , mais nous opterons pour des vélos délestés de sacoches et un fourgon suiveur pour l’assistance
    car le dénivelé nous parait costaud et l’on craint des défaillances.
    nous apprécions votre compte rendu et vos belles photos qui nous incitent à l’aventure et nous indique vos lieux d’hébergement, mais nous opterons pour un peu plus de confort car la moyenne d’âge des participants est élevée..comme les sommets qui nous attendent.
    A propos avec-vous notez le dénivelé de chacune de vos étapes et leur cumul ?
    Bravo pour votre performance en solo !
    Bravo et merci aux concepteurs de cette belle randonnée créée il y 40 ans par la CGT !!
    Merci aussi à Michel responsable de cette RP labellisée FFCT / CTG .
    Cycl’amicalement
    Aimé de l’ECB

  67. Merci mes sympathiques compagnons de chemins !

    Généralement dans l’imagination populaire, « le paradis » c’est en haut …quand l’inaccessible est atteint….et l’enfer en bas…quand on est au 36 ème dessous !

    Hier sur les cartes et panneaux directionnels, le chemin du paradis était bien en bas….

    Paradis ou pas, nous étions aux anges toute la journée….avec en tête le souvenir de la défunte « Napoléon VTT » crée en l’an 2000 par les 3 Gérards : Pivot, Fontaine, Cagliero ( randonnée qui partait de Chollonge pour escalader le Senépy par La Mure ou Prunières, passait ensuite par la Motte d’Aveillans et la Pierre Percée , avant de revenir à Chollonge ).

  68. Merci Nicole pour le partage de cette belle randonnée.
    La noix du Dauphiné, tout un symbole, était vraiment à l’honneur et elle a été largement distribuée.
    Pas étonnant le nombre de cyclistes, d’autant plus, qu’actuellement, la météo assure des conditions de rêve pour rouler et profiter pleinement de la nature.
    Notre petit Charly, attendu depuis le 8 octobre, n’est pas né d’une coquille de noix, mais a ouvert les yeux le 13 octobre, le jour de la Rando de la noix.
    Nous voilà une nouvelle fois comblés avec Eric qui songe déjà à équiper nos 2 trop jeunes petit-fils de draisienne. 18 mois et à peine 2 jours.

  69. Bonjour,
    un article qui fera du bien à ceux (et celui…)qui à chaque balade nous « taquinent  » pour notre sécurité, et celles des copains.
    Bravo et merci encore pour leur persévérance.

  70. Bonjour, nostalgique des anciens BRA j’aimerai savoir s’il est possible d’avoir les anciens parcours des années 90 (spécialement 95 97 99) super BRA qui passaient par la vallée des Huiles avant de passer au col du Grand Cucheron.
    Merci d’avance.

  71. Joli montage photos. Très Belle sortie. Il était temps de rentrer!
    Avec Eric, nous avons fait le col de l’Arzelier. Pique nique au sommet, et « un petit tour et puis s’en vont », nous nous sommes dépêchés de rejoindre la voitures car les premières gouttes annoncées ne se sont pas faites attendre.

  72. Je me laisse enivrer en musique et au gré du diaporama par la Belle plume de Fernand, Difficile de ne pas décoller de son fauteuil. On se sent vite transporter du côté de « Bellecombette ». Je ne donne pas ma langue au Chat, je propose les Bellecombais – Bellecombaises.
    Aie pour les gravillons et le goudron frais!
    Le même jour, étant en Savoie, mon gendre m’a fait l’honneur de venir rouler avec moi. Col de l’Iseran dans les 2 sens avec une pause casse-croûte à Bonneval/Arc. Que la lumière était Belle!

  73. la 3eme femme sur le parcours vtt c’était moi !! (l’erreur est réparée 😉
    Partie à 08h10 sur le 45 km, j’ai su au 2eme ravitaillement que des ctg faisant le 35 km étaient passés, mais j’ai tellemennt coulé la bielle sur la fin que je ne les ai pas vu, même à l’arrivée !

  74. Merci à Fernand pour nous avoir guidés et supportés tout au long de cette journée, et pour son résumé en mots et en photos.
    Merci à Daniel pour nous avoir proposé ce parcours splendide, à refaire mille et une fois pour découvrir toutes les richesses du décor.

  75. J’avais envisagé un moment de participer à cette rando, j’ignorais que vous étiez si nombreux, cela m’aurait motivé! Eric étant de garde au travail, j’ai finalement roulé seule car après quelques échanges par SMS, je n’avais pas trouvé de covoiturage et j ‘en venais même à hésiter, à rejoindre les cyclistes du côté du Lautaret, d’autant qu’ Hervé pouvait me dépanner en VTT. Un GRAND MERCI à Hervé! Joli CR de Jean-Paul qui ne s’est pas fait attendre.

  76. C’était un bon moment de 2018 à 2018 mètres d’altitude. Moi j’avais 28 km aller retour donc 1500 m en 14 km. En enlevant les plats décrits par Jules ça fait beaucoup de % de moyenne. La vidéo moto montre vraiment bien la fin sur le chemin en fin de journée. Dommage qu’ils ne s’arrêtent pas à la crois en haut. Merci Jules
    JPG

  77. Bonjour,
    je confirme, avec un peu de retard à l’allumage because escapade en ardèche pour tailler quelques pierres afin de travailler un peu les bras, que le brame farine en sens inverse (par erreur) c’est pas du gâteau.
    Il y a même eu un petit 12% non revêtu de derrière les fagots bien sympa pour le vieux vététiste à la retraite que je suis a jubileusement franchi sur le vélo.
    Parcours très intéressant, exigeant mais avec du roulant, départ et arrivée Domène, soit environ 106 km à 22.7 de moyenne, voilà qui aide à garder la caisse.
    Merci Patrick pour cette proposition.

    • bonjour ami cyclo,
      Le tunnel du Chambon est ouvert à la circulation de tous les véhicules, y compris les vélos.
      La route de secours qui devait être réservée aux cycles , est actuellement fermée.

  78. Heureux changement de situation sur la route du BRO 2018 … Ce vendredi 15 juin, Monsieur le Maire de Bourg d’ Oisans nous informe qu’il donne son accord pour que le BRO 2018 emprunte les voiries du territoire de sa commune, dont le tronçon de voie verte récemment achevé fait entièrement partie, et nous souhaite une belle réussite. Merci Monsieur le Maire, BRA ou BRO, vous nous avez toujours apporté aide et réconfort !

  79. Je pensais avoir fait un mauvais rêve…mais pas du tout. La nouvelle tombe ce matin .Les cyclos du BRO 2018 n’auront pas le droit d’emprunter cette piste cyclable ! Cette voie verte n’a pas encore l’agrément de la préfecture, n’est pas répertoriée sur les cartes et GPS, ne comporte pas encore de fléchage ni de signalisation des dangers potentiels.Les usagers cyclistes seraient susceptibles de tomber dans la Romanche ou la Lignarre, se cogner la tête en passant sous le pont de la Paute etc….Gageons que les pouvoirs publics soucieux de notre sécurité, se dépêcheront de mettre cette belle réalisation en service, afin que nous ne roulions plus sur la D 1091 à nos risques et périls !

  80. Merci à vous tous pour votre bonne humeur, je suis ravis de voir que cette sortie vous a plu. Sympa aussi la météo, qui en voyant tous ces CTG mouiller leur maillot, n’a pas voulu en rajouter, elle nous a laissé terminer notre parcours sans pluie. Oui Fernand, j’ai mis le petit plateau , les 2900m D+ de la veille m’ont un peu fatigué, je ne suis pas un surhomme! Un séjour week-end au camping de Leschraines est à mettre de coté pour le calendrier 2019.
    Maurice.

    • Alors mon ami Jean-François (du moins je l’espère) .
      Pour ton brevet le dimanche 27 Mai 2018 , tu demandes à Patricia et Christian pour des conseils, et ton brevet peut durer 4 ans .
      Comme tu dis ça pourrait l’faire !.

  81. La huitième dame n’a pas fait tout le parcours malheureusement ; j’ai même entrainé avec moi Mr sécurité qui n’a pas voulu me laisser seule
    Nicole C

    • Hello Nicole, que veux tu ; un sourire de toi et ton Fernand te suis au bout du monde.
      A Bientôt
      jef

    • Bonjour Jean.

      Pour répondre à tes questions :
      Oui tu parts quand tu veux il n’y a pas de départ groupé .
      Pour le certificat médical ,il suffit à l’inscription de signer .
      J’atteste sur l’honneur que je suis en condition physique suffisante pour effectuer le parcours que j’ai choisi et avoir pris connaissance du parcours et des consignes de sécurité
      Lu et approuvé le : Signature
      Bonne randonnée en souhaitant le soleil .
      Fernand . D/S

  82. Bonjour,
    coté vtt nous avons rassemblé environ deux personnes, c’était donc facile de garder le peloton groupé. Jolie balade organisé par Olivier, avec quelques beaux balcons, bosses, et descente sympa, un peu technique mais pas trop, idéal pour reprendre ses marques avec le vélo de montagne.
    Et aujourd’hui dimanche, retour aux routes goudronnées avec la traditionnelle reco des Vignobles.

  83. Grand merci à toutes et à tous pour cette belle soirée de mars aux archives départementales de l’Isère à Grenoble. Merci tout d’abord à Jules Arnaud sans qui la soirée n’aurait pas eu lieu, car il a averti la Société des Ecrivains Dauphinois d’une possible intervention de ma part lors de notre rencontre au départ du dernier BRA en juillet 2017. Merci aux membres de l’association et plus particulièrement à Lisette Blanc en charge des conférences. Pour la première fois, j’ai eu droit à des poèmes vantant pas seulement le Tour de France mais aussi les bienfaits de la bicyclette. Accueil exceptionnel.
    Beau printemps à toutes et à tous et peut-être à bientôt pour de nouvelles aventures!
    Jean-Paul Bourgier

  84. Brrr, ça fait froid dans les mollets. Pendant ce temps je me baignais sous le soleil des Caraïbes dans une mer à 25° au milieu des poissons et des coraux.

    J’ai même assisté à une course cycliste entre Trinidad et Topes de Collantes avec des % ahurissants ( entre 15 et 20%). J’ai même rencontré deux cyclotoursites, des Espagnols, qui traversaient Cuba d’est en ouest.

  85. Depuis plusieurs années les CTG font des hivernales à leur manière….C’est à dire que du 15 décembre au 15 mars, ils chaussent leurs baskets , leurs raquettes ou leurs skis pour parcourir les sommets qui entourent Grenoble .
    Savez vous combien il est agréable de voir Grenoble d’en haut…ou de ne pas le voir du tout comme en ce mercredi 31 janvier, et d’avoir la sensation de marcher sur une mer blanche d’écume, apercevant des sommets habituellement débonnaires aujourd’hui crépi d’un blanc manteau.
    Vus du Grand Rocher, du Crêt Luisard ou Crêt du Poulet, les sommets du Grand Charnier ( 2561 m ), pointe de Bacheux ( 2739 m) Pic du Frêne, le Grand Moretan, le Puy Gris, le pic de la Grande Valloire, tous inférieurs à 2900 m , avaient des airs de parois himalayennes .
    Nos hivernales se terminent toujours bien , autour d’un chocolat ou vin chaud . Notre bonheur ne se montre pas sur les réseaux sociaux….mais il n’en est pas moins grand dans notre coeur…..à chacun son Everest …..!

  86. La journée s’est superbement bien passée .Nous étions au complet à 10, (6 dames et 4 messieurs). Toutes et tous ont été super actifs toute la journée, ont bien joué les mises en situation. Le couple de nouveaux sociétaires ( de Montbonnot St Martin ) a été ébloui.

    Une piqure de rappel tous les 3 ans ne serait pas superflue ..?

    Cyrille AUDOUIN

    • Bonsoir à toutes et tous
      Je confirme que cette journée a été très bénéfique et d’un excellent niveau de formation grâce au professionnalisme d’Orane
      Pourvu que nous n’ayons pas à mettre en application les théories présentées !!!

      J’espère que Cyrille n’a pas perdu trop de sang et qu’il s’est remis de sa vilaine blessure !!

      Christiane et Rémi

  87. Bonjour,
    C’est avec beaucoup d’émotion que j’ai lu le journal de Mamie Paulette.
    Ses récits m’ont en effet rappelé des souvenirs racontés par ma mère, qui avait le même âge, au cours de son séjour en Ariège pendant l’occupation.
    Sous les mots utilisés on devine toutes les difficultés affrontées dans la vie d’alors que ce soit les restrictions en terme de nourriture, les déplacements limités sur la route ou dans les trains, la débrouillardise pour réparer son vélo, les efforts pour faire avancer ces lourds vélos. Tout cela est évoqué avec beaucoup de pudeur et seuls la joie de vivre et le goût du voyage dominent.
    C’est une époque lointaine désormais et au moment où ses derniers témoins disparaissent il est bon qu’un tel document soit montré, en particulier aux plus jeunes.
    Toutes mes condoléances à sa fille et encore merci.
    Hervé Servant

  88. Pour ma part, je ne me risquerai pas à faire une prédiction .Si ce devait être en 2018 je pencherai pour une prévision entre les premières jonquilles et les derniers lilas…Ils sont en bonne santé semble t’il, malgré un court séjour de Patricia à l’hôpital de Larnaca suite à une grosse fatigue .Comme ils n’ont pas encore roulé en Australie, ce continent sera peut être pour leur prochain voyage…?

  89. Bonjour les amis,

    Enorme, en cherchant des infos sur Chypre, nous sommes tombés sur vous….
    Du coup, Gérard, nous allons suivre ton circuit. Il ne peut être que excellent. En partie seulement, car nous n’allons pas faire une boucle. Peux tu m’envoyer le détail du parcours et les cols que tu as collectionnés. J’essaierai de trouver des noms sur place. J’en ai déjà trouvé quelques uns sur Via Michelin…

    Au plaisir de vous revoir au printemps prochain

    • Bonjour les amis globe-trotters,
      Ca fait plaisir à entendre (ou voir plutôt…)
      Comme quoi, le temps passé à référencer les sites CTG n’est pas inutile…
      Bonne continuation et à bientôt

  90. Bonjour,
    J’utilise la bicyclette depuis plusieurs décennies, en ballade, en mode utilitaire ou compétition. J’ai été témoin de plusieurs accidents. A chaque fois le casque était fortement endommagé, preuve qu’il avait absorbé beaucoup d’énergie et avait donc rempli son rôle.
    Il est bien d’inciter au port du casque, mais le rendre obligatoire ne serait pas une bonne idée. Nous avons encore ce petit espace de liberté, sans l’angoisse de se faire verbaliser.
    Alors sortons couverts le + souvent possible.

  91. Après un commentaire comme ça de Michel ,il n’est plus possible pour la saison 2018 de voir un CTG rouler sans son casque.
    Je peux témoigner , Nicole a fait une chute le 12 Octobre 2017 avec fracture de la clavicule , le chirurgien a dit en premier , heureusement que vous aviez un casque .
    Mais c’est vrai il est obligatoire pour l’instant que pour les enfants de moins de 12 ans du moment qu’ils sont sur un vélo . Maintenant aussi je vais entendre comme disait souvent Michel Laurent le vélo c’est la liberté .
    Merci à toi Michel notre doc .
    Fernand.

  92. Oui,Jacques JOUFFREY est bien celui qui avait fini premier des tandem homme en 1956 avec Jo ROUTENS, et qui ensuite roulait avec Isabelle DEQUATRE, ils détenaient le record P.B.P en tandem mixte, record tombé en 1999.

    En plus d’être des cyclos qui roulaient (fort bien) pour rester modeste…, Jacques et Isabelle étaient aussi de très bon montagnards et skieurs alpinistes ayant skié sur les plus grands et hauts sommets des Alpes .Etant, mon épouse et moi même,parmi leurs compagnons de course en ski de montagne, nous pouvons en témoigner. Par eux , nous sommes arrivés au cyclotourisme, puis devenus aussi des passionnés du tandem.

    Jacques JOUFFREY est décédé tout dernièrement à l’age de 81 ans ( avis de décès sur le Dauphiné Libéré le 12/11/2017)

    Henri FOUILLET

    • Merci beaucoup de ces précisions concernant votre ami Jacques JOUFFREY.

      Je me permets de vous interroger sur un autre cyclo des CT Grenoblois dont j’aimerai savoir ce qu’il est devenu : Jean JASSERAND. Je crois qu’il était né en 1928, mais auriez-vous sa date et son lieu de naissance exacts ou du moins des pistes pour les retrouver ?

      En tandem avec René DEBERNE, les deux « mômes » avaient terminé le Paris-Brest-Paris 1951 seulement une heure derrière les « anciens » Jo ROUTENS et René FOURMY. Une sacrée performance, compte tenu de leur jeunesse et de leur manque d’expérience.

  93. Si l’ amour est dans le pré…le bonheur était bien dans les alpages du Montcenis les 23 et 24 septembre dernier pour les 2 filles et 8 garçons qui étaient venus en espérant le trouver !

    Du soleil, de l’amitié, du vélo en haute montagne, la recette n’est pas compliquée…..

    Que de rigolades à l’auberge du col du Montcenis chez Simone, l’intarissable aubergiste …..à l’entendre, on aurait cru qu’elle avait bien connu Hannibal, Napoléon 3 et l’impératrice Eugénie !

    Il est vrai que son auberge est plantée là depuis des temps immémoriaux ; le temps des diligences l’été, des ramasses en hiver, et elle a vu passer devant sa porte le petit chemin de fer du Montcenis de 1857 à 1871 transportant 100 000 voyageurs ! https://www.geocaching.com/geocache/GC2CJ33_le-train-fell-du-mont-cenis?guid=df5f29f9-50ec-4662-865f-bb7434cb35f0

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Chemin_de_fer_du_Mont-Cenis

    Revivez en 3 D le parcours ( du samedi – Sollières -petit Montcenis ) de l’ami Alain: https://www.relive.cc/view/1193084696

    • En effet Isabelle DEQUATRE est décédée à Grenoble le 30/04/2007. Elle était née à Pont de Claix le 19/03/1938, où elle vivait..

      Quelqu’un sait-il si le Jacques JOUFFREY qui roulait (fort bien) sur Paris-Brest en tandem mixte avec Isabelle DEQUATRE en 1975, 79 et 83 est le même que le JOUFFREY qui avait fini premier des tandems hommes en 1956 avec Jo ROUTENS ?

      Merci.

  94. Bonne suggestion, cela me tente bien, cette 50eme, il faut y songer, c’est une bonne idée. Mais cela me fait un peu peur… Bon, a encore un peu de temps, mais voilà aventure à ne pas organiser en dernière minute.

  95. merci Stéphane pour ce qualificatif .

    40 ans après, le BRA n’a pas pas changé .
    Même ambiance de franche camaraderie et de sport , même s’il y a un peu moins de participants.
    Ceux de 1977 sont devenus grand pères ( ou grand mères ) et font le BRA avec leurs enfants ou petits enfants, en 1 ou 2 jours.
    Les vélos ont perdu du poids et pèsent autour de 8 kg pour 22 rapports , alors que les vélos d’antan accusaient les 12 à 15 kg pour 15 vitesses …

    La 50 ème édition aura lieu en juillet 2019…serez vous au rendez vous ?

  96. ….sortie rapide ne veut pas dire sans s’arrêter pour manger et boire, comme ce jeudi au restaurant « le Chamechaude » à St Hugues de Chartreuse, visiter une église remarquable….. ou faire une pause photo …

    Toutefois je ne conteste pas le caractère sportif de la sortie quand on s’attaque au versant nord du col du Coq .

  97. Quel plaisir de lire vos exploits cyclistes dans ce merveilleux pays pyrénéens!
    J’en suis malade de jalousie! Hélas je n’en serais plus capable!
    Bravo aux sportifs.
    Je vous embrasse tous
    Marianne

  98. Bonjour,

    Je viens de lire votre article sur Chypre avec intérêt, car nous y allons au mois de septembre (15/09) et nous y restons jusqu’à fin octobre.
    Nous allons faire grosso modo la même chose que vous en alliant vélo, visites, pauses, baignades, ….
    La seule différence est que nous avons un enfant de 5 ans, d’où mes questions :
    – Est-il facile de trouver un taxi (pour Larnaca centre qui puisse emmener 3 vélos?
    – Ou alors peut-on louer un break ?

    Dit d’une autre manière, comment avez vous fait ?

    Merci, en tout cas pour votre compte rendu.

    Max

    • Merci du commentaire.

      Nos (2) vélos étaient démontés et emballés dans des housses. Nous n’avons eu aucun problème à l’aller (depuis l’aéroport) comme au retour (depuis l’hôtel au centre ville à Larnaca) pour trouver un taxi. Une suggestion : demander conseil à l’hôtel où vous aller séjourner à l’arrivée, les Chypriotes sont en général très serviables.
      Aucune expérience de location de voiture à Chypre, mais c’est une pratique courante.

      Bon séjour à Chypre, c’est vraiment un pays sympa.

      Gérard Galland

  99. Superbe week-end d’évasion à vélo avec une nuit calme au frais et sans bruit à Valmenier. Accueuil très chaleureux à Villard d’Arène chez Marie-Do et jules pour prendre un dernier remontant avant de redescendre dans la plaine et quitter les magnifiques glaciers qui surplombent leur village. Merci à tous et en particulier à tous ceux qui s’impliquent pour la réalisation de ces moments de rêve! Isabelle

  100. Merci Fernand pour cette belle sortie, à la fois fraiche et ensoleillée juste quand il le fallait, et quasiment sans pluie. Dommage Nicolas, Fernand a raison, un petit texto et tu venais avec nous … on n’aurait même pas eu besoin de t’attendre, tu nous aurais vite rattrapé !
    En tous cas, on s’est régalé …

    • Désolé Nicolas . Nous étions 4 au départ à 8h précise au parking Bachelard . Nous avons quitté le parking à 8h15 environ . Nous étions très visibles .
      Les doodles c’est quand même bien oui mais principalement pour le covoiturage, et les sorties en dehors de Grenoble.Le téléphone existe pour joindre le responsable.
      Pour moi malgré mes ennuis personnels ,j’ai à mon avis rempli mon rôle, et j’ai un peu de mal à accepter ce commentaire.
      Fernand.

  101. Bravo Fernand pour ce texte et pour avoir « assumé » ton rôle de responsable. je regrette de n’avoir pu participer, ayant moi aussi quelques soucis…
    mais j’irai très bientôt dans le Vercors, il y a tant de belles choses à voir !!

  102. Compte-rendu bien sympathique, à la mesure de votre accueil. Le début m’a permis de bien gérer la suite du parcours et de me régaler en descente avec Olivier, merci à lui, ainsi qu’à Laurence que je lève un pot pour la prochaine sortie.

  103. Merci Berty pour ton sympathique compte-rendu de cette magnifique randonnée vtt, concoctée par Olivier qui a bien choisi les chemins empruntés, d’un niveau technique accessible proche du mien. Une journée radieuse, en bonne compagnie… à refaire…

    • Bonjour et merci pour votre message.
      La possibilité d’une version papier est actuellement à l’étude avec la famille de Mamie Paulette.
      Pour l’instant, nous continuons la diffusion d’articles sur le site web des Cyclotouristes Grenoblois.
      Bien cordialement

  104. Il existe trois théories autour de l’origine du nom du col de la Bataille :
    – des moines du côté de Léoncel se livraient bataille avec des moines de l’autre versant pour la suprématie du col, pour l’élevage des ovins
    – il aurait pris son nom durant les guerres de religion ;
    – les vents venant du sud et du nord « font bataille » au sommet, version la plus probable.
    (source wikipedia)

    Le col de la Bataille a été emprunté 2 fois pendant le Tour de France :
    – Tour 1987 (1er au sommet : le colombien Juan-Carlos Castillo
    – Tour 1996 (1er au sommet : Laurent Brochard)

  105. Nous avons vraiment apprécié le parcours! Ainsi que la tranquilité, sans voiture, quel luxe!
    C’était une très bonne mise en jambe pour la Coublevitaine d’aujourd’hui. Eric travaillait, alors j’ai fait le 85 kms, avec quelques voitres. Mais fanfare à l’arrivée + joli plateau repas et Fleurs pour chacune des féminines. Une belle manière de nous souhaiter une bonne fête des mères.
    Merci Dimitry. Isa & Eric

  106. Trouvé Laurence :
    Jules avec un casque . Mais ce n’est pas la première fois. Je t’invite à visionner le CR de samedi ( vivons vélo)
    C’est sûr qu’il est important de s’inscrire sur doodle, mais le calendrier du site était à jour.
    Il est bien aussi de jeter un oeil à la dernière minute.
    Bravo à vous tous .
    FC

    • Bravo Fernand, c’était bien le casque de Jules.
      En effet le calendrier est toujours à jour, c’est moi qui n’a pas encore le reflex de le consulter.
      Merci Fernand.
      Laurence

  107. Comme vous l’aurez remarqué dans ces pages, le rédacteur Geoges GOLSE cite les aventures »cyclomontagnardes » réalisées par des jeunes filles et garçons , principalement sur les formules en 2 jours des brevets montagnards , et sous la conduite de leurs représentants légaux : papa ou maman , éventuellement grand père ou grand mère avec l’accord des 2 parents.

    Les parcours « découverte » des brevets montagnards qui ne s’effectuent que sur une seule journée sont toutefois plus accessibles aux jeunes, toujours sous l’encadrement de leurs parents.

    Dans tous les cas de figure, pour la formule longue des brevets, en 2 jours ou 1 jour, 1 certificat médical récent sera demandé .

  108. Complément de l’excellent cr de Jean Pierre.
    Nous sommes le Lundi 1er Mai à midi, le temps est vraiment bof bof, voir un brin menaçant. Le matin nous avons dû attendre un petit déjeuner dehors, le taulier ne s’étant pas réveillé. Danielle a vigoureusement klaxonné pour réveiller ….. les parents du taulier susnommé ! et nous avons pu entamer la journée le ventre plein.
    Il est midi disais je, nous sommes à La Paillette. Ce qui reste du groupe (1ère scission après l’église Romane de Comps) se scinde une nouvelle fois. Les uns pour un revenir via Vesc à Bourdeaux, les autres (Jean Pierre Guiga qui a des fourmis dans les jambes vu qu’il n’était pas là Samedi, et Henri) vers le col de Valouse (très roulant et vite avalé d’autant que nous avons le vent dans le dos) puis descente du défilé des 30 pas (je vous assure que les absents peuvent le regretter, c’est vraiment magnifique) et remontée vers le col de la Sausse (791m) toujours par ce magnifique défilé des 30 pas, mais cette fois ci, nous avons le vent dans le nez. JP. G fera la photo au sommet qui en atteste. Sachant que Fernand lira ce texte, je ne vous dirai pas à quelle vitesse, et malgré le vent toujours dans le nez, nous sommes revenus à Bourdeaux chacun prenant de brefs mais très vigoureux relais. Nous croisons Daniel et son magnifique camping car qui s’apprête à partir. Superbe week end avec des sommets enneigés , un temps incertain mais jamais de pluie et beaucoup de vent, surtout dans la descente de la Chaudière, pour une fois la mal nommée

    • Bonjour.

      Normalement le départ était prévu entre 12h et 14h.
      En raison de la situation météorologique, les départs pourront avoir lieu dès 9h30 ! Si vous voyez vraiment qu’il fait très beau le matin et qu’il y a un gros risque de pluie pour l’après midi .
      Pour s’inscrire, vous venez sur place à La Maison du Pré de l’ Eau 1525 route de la Doux 38330 MONTBONNOT St MARTIN.
      Vous pouvez aussi charger votre inscription en cliquant sur le lien http://cyclotourisme-grenoble-ctg.org/CTG/wp-content/uploads/2017/03/fiches-inscription-vignobles-2017.pdf
      Une fois inscription faite il vous reste à suivre le fléchage au sol de couleur orange. Des bénévoles vous donneront plus d’informations au départ .
      A demain avec le soleil SVP.
      FC

    • Bonjour Joanna.

      En fait c’est pas la batterie qu’il faut regarder. C’est la puissance du vélo qui ne doit pas dépasser 250watts ,et une vitesse maxi de 25kmh .
      Dans le cas contraire votre vélo électrique n’est plus un vélo, mais une mobylette . Dans ce cas il vous faut un casque moto, une plaque d’immatriculation, une assurance pour le vélo comme pour une mobylette et surtout vous ne pouvez pas rouler sur une piste cyclable .
      Dans votre cas je dis oui pour participer à notre randonnée.
      FC.

    • Bonsoir Nicolas.

      Pour cette année encore, le certificat médical n’est pas obligatoire pour participer à une randonnée mis au calendrier de la FFCT .
      Notre organisation les Vignobles comme le BRA que nous organisons le 22 et 23 juillet 2017et toutes les cyclos montagnardes de cette année n’ont pas au règlement l’obligation de présenter un certificat médical.
      Nos randonnées sont des randonnées cyclotouristes, et non sportives . L’an prochain ce certificat sera normalement obligatoire pour tous . Attendons sagement les prochaines consignes de la fédération.
      Voilà en espérant avoir répondu à ta question, et en espérant le soleil pour ce samedi pour que tous passent une très bonne journée.
      FC.

      • Bonjour Fernand,

        Merci pour ta reponse tres claire. J’espere en effet que la meteo sera clemente pour Samedi.

        Cdt,
        Nicolas

  109. Bonjour à tous,

    J’hésite à m’inscrire car je suis toujours en cours de rééducation de blessure.. J’arrive actuellement à faire une vingtaine de kilomètres avec approximativement 250m de dénivelé cumulés. Est-ce qu’il y aurait moyen pour moi de faire le 20 kms? Je ne vois les itinéraires que des 48 , 63 et 92kms y’ a t-il le 20 kms quelque part? Je ne risque pas de me retrouver qu’avec des enfants/familles?

    merci
    Sté

    • Bonjour Sté,
      Effectivement nous avons un peu oublié la publication du parcours 20 km pour 114 m de dénivelé positif. Vous le trouverez à cette adresse http://www.openrunner.com/index.php?id=7167811.
      Il est fort possible que vous vous retrouviez avec des familles et enfants puisque notre objectif est d’accueillir de vrais débutants et des jeunes qui souhaitent découvrir le vélo, et pour qui même le 48 km est trop difficile.
      J’espère avoir répondu à votre question et avoir le plaisir de vous accueillir le 1er avril à Montbonnot.

      Gérard

  110. Encore merci pour tant d’éloges sur notre rando, qui, sans des Clubs comme le CTG resterait dans l’ombre !
    On a fait le maximum, mais on fera encore mieux la prochaine fois !
    Prochain rendez vous pour St Romans, le BRA ; prochain rendez vous pour le CTG , le 24 septembre pour notre rando du Royans ..
    amicalement
    Marc RICHARD
    président du Club Cyclotouriste de Saint Romans

  111. Merci Jean-Paul pour tes compliments, mais il y avait aussi Cyrille, Bernard et sa bonne pompe, Jules et le soutien moral de Laurence et Nicole.
    Nous pouvons dire que Christian fait une entrée en force dans le CTG . Welcome à toi dans le club, pour moi je garde un bon souvenir de cette belle journée .
    Vivement la prochaine.
    FC

  112. et les cyclotouristes Grenoblois aussi !
    Avec un peu d’avance sur la journée de la femme (mercredi 8 mars 2017), il fallait bien mettre à l’honneur nos féminines , et leur dire; « nous aussi on aime nos femmes »!

  113. OK, vous avez raison !
    Les photos « avec casque » , nous en avons aussi, mais moins caractéristiques de l’environnement pour cette belle randonnée.
    Je vous rassure, dans notre club, nous incitons régulièrement les membres et participants à nos organisations, à porter un casque !
    Mais il y a toujours des récalcitrants …
    Pour ceux qui roulent à gauche, toutes les précautions étaient prises pour réussir une belle photo devant la Dent de Crolles.
    Mais il est vrai que l’exemple est plus que discutable…

    • Bonjour Ghislaine et Alain.
      Vos commentaires m’interpellent, et m’oblige à vous répondre.
      Comme vous Ghislaine je partage et encourage le port du casque.
      Cependant : Le port du casque n’est toujours pas obligatoire en France pour les cyclistes.
      Il l’est depuis le 21 décembre 2016 pour les enfants de moins de 12 ans qu’ils soient conducteur d’un vélo, ou passager à l’arrière sur un siège homologué.
      Pour la remarque d’Alain au sujet de la photo des deux cyclistes (avec un casque) qui roulent à gauche.
      Il y a bien un franchissement de la ligne blanche continue. Pour leurs défenses nous voyons bien qu’ils vont droit sur le parking en face rejoindre le photographe. Ils sont du club ils vont être mis à l’amende.
      Pour conclure, en tant que délégué sécurité du club, merci pour vos remarques qui vont dans le bon sens de la sécurité.
      Nous aussi au CTG la sécurité c’est l’affaire de tous.
      FC

  114. Pour compléter la liste des cols (cyclables ou muletiers faciles) autour du Jovet, il faut en ajouter un, dont je viens de découvrir l’existence. Qu’il me pardonne, mais j’ai bien dû le franchir une dizaine de fois sans m’en apercevoir. À la fin de la montée depuis Feissons sur Salins, on progresse sur le flanc sud-est du « Dou de Moutiers » (qu’on a sur la gauche, donc), dans une configuration où on ne s’attend pas à trouver un col. Et soudain, miracle ! À 1500 m environ du refuge, dans le dernier virage (altitude 2250 m), surgit sur la droite de la route un petit frère du dou précédent, le « Dou du Sublet » qui domine la route du haut de ses 2301 m, érigeant ainsi au rang de col ce dernier virage. Encore une fois, mes excuses au col du Sublet, alias « col de la côte de Fesson », pour l’avoir si longtemps ignoré. Il est homologué par le Club des cent cols, sous le matricule FR-73-2250.

  115. J’avais suivi une formation semblable à la Croix Rouge il y a une dizaine d’années. J’ai trouvé celle donnée hier par un ancien pompier de Paris dans le cadre de la protection civile d’une efficacité bien supérieure:
    Démarche plus simple, points clefs bien illustrés avec des images marquantes, très concret.
    Super

  116. A 14 Heures, après quelques hésitations pour trouver le « le bec de l’orient », nous sommes ravis de pique niquer. Mais quand Pierre nous annonce qu’il nous reste encore autant de km à parcourir, nous nous activons en direction « de l’avion » : carrefour, où un peu plus au nord se trouve le monument élevé à la mémoire des sept militaires tués, en février 1944, lors du crash de leur avion. Ces hommes de la Royal Air Force revenaient d’une mission de parachutage d’armes. Nous y sommes passés comme un avion, le crochet sera pour une autre fois.

  117. La neige tant désirée est enfin arrivée et nous a offert un superbe spectacle.
    Mon moment préféré fut l’arrivée à la Cheminée, où de nombreux attraits s’offraient à nos regards : la vue plongeante et vertigineuse sur la vallée de l’Isère, ce sapin isolé et entièrement recouvert de neige, gardien et protecteur des lieux, et la végétation basse recouverte de givre et de neige, comme un écrin de diamants.
    Ce fut sans doute l’endroit le plus photographié de la balade ; il le méritait bien

  118. Près de la cheminée, le paysage a émerveillé nos pupilles et, plus haut, nous étions sur les crêtes enneigées à la recherche du « bec » et il fallait avoir un « grain » pour s’approcher du bord de la falaise à « pic »

  119. – jeudi 19 janvier, jour de la Saint Marius…

    – pas le jour de rester devant le micro et choper un virus…

    – 15 CTG clopin clopant, en raquettes découvrirent le bec de l’ Orient…

    – et en revinrent bien contents .

    – merci Pierre pour cette belle sortie.

    – et à tous les participants pour votre agréable compagnie .

  120. BONJOUR à tous,
    c’est avec grand plaisir que je viens de lire l’article sur Franco NICOTERA .je vais me procurer son livre et le contacter.D’autre part, un salon-exposition ,VELOSONS ,sur les voyages et raids à vélo ,est organisé à Chambéry les 24,25,26 Mars au Manège à CHAMBERY.Taper VELOSONS sur votre moteur de recherche et vous aurez tous les renseignements qui pourraient vous intéressés.
    Claude ROCHE.Cyclotouristes Chambériens.

    • bonjour Philippe.Vous pouvez téléphoner à Franco au 04.76.22.51.59 ou/et lui écrire: Franco NICOTERA 3 rue René THOMAS 38130 ECHIROLLES.

  121. Merci les CTG pour vos bons vœux et ce récit intéressant et touchant de ces deux jeunes filles que je ne manquerai pas de continuer à lire. Recevez à votre tour, mes souhaits de bonne et heureuse année, de bonne santé et de belles randonnées.
    2017, c’est 100 ans pour Mamie Paulette… 200 ans pour la draisienne !

    Raymond HENRY , historien de la FFCT

  122. bonjour à tous les CTG

    J’ai trouvé hier sur le site le journal de « Mamie Paulette » que j’ai lu avec beaucoup d’intérêt, étant donnée sa qualité d’écriture.
    Mais surtout pour moi, c’est un régal, car la route qu’elles ont suivie de Paris à Rémalard est une route que je connais parfaitement pour l’avoir empruntée en vélo de nombreuses fois (j’ai bien dû faire une dizaine de Paris-Chartres et comme mes parents avaient une petite maison dans la région de Maintenon-Dreux, je suis allé bien des fois aussi vers l’ouest, Courville, La Loupe, Rémalard).
    Nos deux héroïnes sont au troisième jour dans le Perche, dont la description qu’elles donnent donnera envie, je l’espère, à bien des CTG d’aller faire la semaine fédérale de Mortagne cet été…
    En les lisant, je reparcours ces routes de ma jeunesse (un décalage de 15-20 ans avec elles), que j’ai aussi pu heureusement reprendre assez souvent par la suite et qu’avec elles je refais par la pensée.
    Très bonne idée que cette publication…
    Michel GUILLERAULT

  123. Je ne trouve pas de trace du col d’Arnouva dans les catalogues France et Italie.

    Il serait en Italie à l’endroit du point coté 2541 de la carte IGN (voir copie de la carte à la fin de l’article) entre le col de la Fourclaz en Italie (et dans le catalogue des cols d’Italie) : (IT-AO-2486c) et le col du Belvédère (et le sommet éponyme) situés sur la frontière ( IT-AO-2568b) et (FR-73-2569).

    Les informations ont été transmises au groupe de travail du Club des 100 cols qui s’occupe du Catalogue des cols d’Italie pour étude (en vue d’une éventuelle intégration au catalogue).

    • Le col du Parpaillon est un col de légende dans les Alpes mais n’est pas goudronné … même s’il est en été ouvert à la circulation automobile. L’article traite des cols goudronnées même si le terme « routiers » du titre peut prêter à confusion.
      Pour plus de détails sur ce col se reporter par exemple à l’article de René Poty sur le site du Club des 100 cols.

      Quant « port d’en aliba dans les Pyrénées », sans doute s’agit-il du Port d’Envalira (AD-EN-2408). Celui ci est situé en Andorre.

  124. Toutes mes félicitations à vous quatre . C’est un bien pour le club d’avoir de nouveaux animateurs.
    Vivement le printemps pour mettre en pratique vos connaissances .
    Merci à toi Laurence pour ta gentillesse à mon égard .
    Fernand.

  125. Bonjour à tous,
    C’est avec grand plaisir que je viens de regarder les photos et les commentaires sur cette belle promenade cyclos!Vous n’avez pas choisi un parcours facile,mais les visages réjouis , les sourires de tous et le beau temps, font ressortir votre grand plaisir à rouler ensemble;
    Aujourd’hui 28/10 ,après une visite chez un ostéopate de Meylan, nous sommes rentrés à CHAMBERY, par votre parcours, à l’inverse et vu le grande beau, nous en avons pris plein les yeux et faire de belles photos;
    Bravo pour les 90 bougies ,et encore longue vie aux CTG!
    Claude ROCHE des CYCLOTOURISTES CHAMBERIENS

  126. En venant le jeudi soir, nous n’avions pas prévu de nous retrouver dès le samedi ensemble sur les vélos, d’où des engagements antérieurs qui nous ont conduit à écourter la balade.
    Mais c’était à regret.
    Je tiens tout particulièrement à vous remercier de la qualité de votre accueil, qui nous a très rapidement mis à l’aise, d’autant plus facilement que chacun avait un petit mot de bienvenue pour nous.
    Le temps particulièrement agréable et le tracé original et non moins millimétré ont fait de cette sortie, une très belle balade.

    Encore merci à tous pour cet accueil et cette belle journée.
    Brigitte et Henri Géhard

  127. Ajout-rectificatif a l’article du Dauphiné Libéré du jeudi 21 octobre : la date du BRA 2017 – 49 ème édition pourrait être le W.E des 22 et 23 juillet ( au lieu du 15 et 16 ) pour cause de l’organisation le dimanche 16 juillet de l’épreuve cyclosportive de l’étape du tour ASO à BRIANCON , et des restrictions de circulation qui pourraient en découler compte tenu de l’afflux dans cette contrée de 15000 cyclistes et leurs accompagnants . Nous prenons au plus vite contact avec tous nos partenaires et vous tiendrons informés dès que possible par tous moyens.

  128. Tout d’abord je voudrais remercier Robert Penon qui m’a invité au 90 ans du club .
    Je n’ai pas hésité à dire  » oui  » de suite .
    Pour moi ce fut un grand moment de retrouvailles avec les anciens du club .Eh oui , j’ai cessé tout activité en fin 1993 , mais j’en garde encore d’excellents souvenirs.
    J’ai réellement passé une superbe journée , avec beaucoup d’anecdotes sur les années passées au club.

    Trop de noms à citer , mais l’accueil fut très chaleureux par tous.
    A toi Daniel , je voudrais te merci pour ta gentillesse , les bons moments passés avec toi en vélo .

    Tu es une personne qui force l’admiration .

    Je souhaite une bonne route au CTG et Merci à tous pour cette organisation.

    Roland GUYOMARD

  129. Trop trop beau ces articles commentaires etc. Parfois les poils des bras se redressent. Merci à toi Jean-Paul d’avoir mis sur pied un site qui tient la route, qui permet encore plus de souder ce magnifique club . Je crois que nous pouvons chanter << Non non le CTG n'est pas mort >>

    • Bonjour,
      Pour les archives de Paris-Brest-Paris je souhaiterai retrouver la date de naissance complète d’Isabelle DEQUATRE ou à défaut des informations qui me permettraient de la trouver. Je crois que l’année est 1938, mais l’ACP n’a pas conservé les bulletins d’inscription des Paris-Brest 1975, 1979 et 1983. Merci d’avance.

  130. C’était une sortie d’autant plus appréciée que nous n’étions pas certains d’aller au bout de nos « rêves » avec cette météo menaçante.
    Merci Gaby pour le covoiturage et Fernand pour m’avoir fait découvrir le col de Pré l’étang, qu’ Eric ne connait pas malgré ses multiples sorties dans le Vercors.

  131. J’avais un problème internet pour voir cette vidéo. Je la découvre à l’instant . Elle permet de voir pour la sécurité le bien et le moins bien. Bravo Dimitry pour avoir respecté le stop.
    Pour le moins bien la descente les mains sur les cocottes!.. Daniel Cattin peut expliquer ce que nous risquons.
    Maintenant libre à chacun de descendre comme il veut .
    Merci Patrick

  132. Merci pour la belle randonnée, les belles rencontres, les encouragements et la camaraderie. J’aimerais retourner pédaler avec vous demain matin! Je pense aux Alpes à tous les jours! Nathalie DAIGNEAULT (Montréal, Québec, CANADA)

    • Merci Jacques et Eric . Je viens de rajouter ces photos sur l’article . C’est sûr que devant vous pouviez photographier plus de participants .

  133. Merci Fernand pour ces infos. Mais rien n’est dit à propos des vélos, peuvent-ils (ou pourront-ils) emprunter cette route ?
    S’il y a 5 Km et une forte pente, il est évident qu’ils ne peuvent pas rentrer dans le timing des feux, au moins à la montée. Est-ce que cela représente une réel danger ?
    D’autre part, la signalisation sur les panneaux routiers, par exemple à Vizille, indique toujours que la D1091 est coupée. Est-ce simplement pour décourager les véhicules ? De plus, le site du département (www.isere.fr/Pages/Actualite.aspx?itemid=467) indique, en date du 22 mars, que « La route de secours du Chambon, RS1091, est à nouveau ouverte, jour et nuit sans restriction ». On ne peut pas dire que la communication aux usagers soit vraiment cohérente !
    Jacques

    • Bonsoir Jacques.

      Merci pour ta question qui nous concerne nous les cyclistes. Je viens à l’instant de téléphoner à la gendarmerie de Bourg D’Oisans pour te donner réponse .
      La réponse est claire :
      Non les vélos ne peuvent pas , et ne pourront pas emprunter cette déviation . En fait cette route est faite (par arrêté préfectoral) que pour le trafic local des voitures, et quelques camions avec autorisation.
      Il arrive que des vélos empruntent cette route, ils le font à leurs risques et périls.
      Voilà en espérant avoir répondu à ta question.
      FC

  134. Tu as bien raison Fernand, c’était un super rallye dans un cadre magnifique avec un soleil radieux.
    Monter au col de la cluze et voir cette vue sur le Mont-Blanc… quel régal.
    Une bien belle journée passée avec les copains et les copines… merci.

  135. Un bel exemple de courage, solidarité et générosité.
    Comme pour l’ascension du Ventoux …
    Evelyne, nous sommes ravis d’avoir fait ta connaissance (et celle de Bernard) par le biais des Cyclotouristes Grenoblois.
    Les moments partagés sont très agréables.
    La belle action que tu mènes mérite vraiment ce bel hommage et notre admiration et reconnaissance.
    Bises
    Jean-Paul et Christiane

  136. Mon père me parlait souvent des CTG et je comprends désormais pourquoi.
    Cela me fait très plaisir de savoir que mon père vous a côtoyé toutes ces années, il avait besoin, lui qui doutait beaucoup, de ce genre de relation. Je suis sûr que vous le rassuriez, et je sais de quoi je parle. Je pense qu’il devait m’appeler 3 ou 4 fois par semaine pour me parler de tout et de rien. A l’époque cela pouvait parfois me déranger j’avoue que désormais ça me manque terriblement, mais le temps fera son affaire.

    Enfin, je pense en souvenir de mon père et aussi parce que l’idée me plait m’inscrire au BRA l’an prochain (je crois qu’il y à une édition en 2017 ? ).
    Je l’ai fait une fois en 1991. J’avais aussi remplacé mon père au relais de Valloire pour qu’il puisse faire le BRA lui même.

    Je vous salut toutes et tous avec beaucoup de respect et de reconnaissance, et à l’an prochain sur les routes du BRA

    • Bonjour,
      Merci de ce commentaire pertinent .
      Le Col de Maronne peut évidemment être inclus dans une variante de 16 km et + 560 m. Je viens de modifier l’article en incluant les deux possibilités d’y aller : en aller retour depuis le col de Cluy ou dans la boucle de 16 km.
      Bonne route.

  137. Je demande pardon à l’ami Dimitry ( et à tous les participants ) d’avoir proposé de dévier d’une centaine de mètres du parcours prévu, pour rendre visite à l’ami Bob Penon qui demeure à Tolvon .

    Ayant alors perdu la trace « openrunner » , nous étions désorientés et en empruntant la route des Coches ( au lieu de la route de Tolvon) , je ne savais pas que celle ci nous réserverait du 19 % !

    Au final, pas retrouvé le chemin de la maison de Bob, mais une suite du parcours qui nous sembla facile …et de toute beauté …

  138. Un grand merci à vous ( Assistants de parcours) . Bravo à tous les bénévoles de Goncelin Cyclo pour cette belle réussite .
    Souhaitons qu’un grand nombre de cyclos lisent ces commentaires, et mettent en application tout au long de l’année ce respect du code de la route, pour que nous soyons irréprochables sur nos montures.
    Vive le vélo.
    FC ( délégué sécurité)

    • Bonjour, et merci pour votre commentaire.
      Définition de « commissaire » (Larousse) :
      « Personne chargée d’organiser, d’administrer quelque chose pour une durée limitée »
      ou
      « Un commissaire est une personne chargée par une autorité d’exécuter en son nom des fonctions temporaires. » (wikipedia)
      Ce mot peut donc correspondre à la situation du jour.
      Mais votre expression « assistant de parcours » convient aussi parfaitement
      Ce qui a été sympa, c’est ce petit plus prévu par les organisateurs …
      JP Flahaut

      • Bonjour,
        et merci pour votre commentaire. Pour avoir été l’un de ces « commissaires » ou « assistant de parcours » en charge de la sécurité au carrefour de Montmélian, je tenais aussi à féliciter l’ensemble des cyclos ayant participé à la RPO pour leur respect de la signalisation routière et la confiance qu’ils nous ont accordé lors du franchissement des axes routiers délicats.
        A bientôt lors de la randonnéeorganisée par votre club.
        Patrick LE CAVELIER
        CAGC GONCELIN

    • bonjour ami cyclo,

      – les inscriptions en ligne via le portail de « vélo 101 » sont opérationnelles depuis ce jour .

      – si problème de connexion, merci de nous le signaler .

    • bonjour les amis de St Jean de Védas.

      – effectivement, le bulletin d’inscription mis sur notre site, ne comporte pas la mention de notre adresse .

      – celle ci est ( comme pour le BRA ) l’ adresse postale de notre club : « cyclotouristes Grenoblois BP 181 – 38004 Grenoble cedex 1 »

      – je pense que vous ne serez pas déçus par nos parcours , ni par nos ravitaillements…..

      – mais ne soyons pas chauvins, dans votre région le cirque de Navacelle ce n’est pas mal aussi !

  139. MERCI pour ce super BRA 2015 la solution de rechange par le Glandon puis par ce si bucolique col de Chaussy a été une idée de génie…ceci à 72 ans était faisable ( en gérant mon temps avec précaution…avec peu de marge pour autant mais avec prudence 3 heures 15 au départ arrivée à 21 heures 54 : objectif rempli ! ).
    Quant au BRO 2016 je vous recommande le parcours par le Col de Solude avec la montée par les tunnels ( c’est mieux dans ce sens , car la descente sera plus agréable pour rejoindre le parcours principal pour la Bérarde ).
    Hélas je ne serai pas des votres , car mobilisé par des parcours en Ardéche à cette même période…Mais c’est promis je le ferai avec des collégues un autre jour …et beau temps que je vous souhaite a toutes et tous.
    Pierre

    • Bonjour Pierre.

      Je suis le délégué sécurité du club, et malheureusement, je ne peux pas approuver ta recommandation. Le parcours est prévu dans le sens contraire, moins il y aura de véhicules (vélos compris) dans le sens contraire du parcours prévu, plus il y aura de sécurité pour tous. Il faut savoir aussi , qu’en cas d’accident, l’assurance ne prendra pas en compte les cyclistes à l’envers du parcours.
      En souhaitant que tu comprennes mon message.
      Mes salutations sportives.
      Fernand ( délégué sécurité )

  140. Il n’y a que ceux qui ne font rien…….Année paire ou impaire, on peut vous faire confiance pour vos organisations. A bientôt sur nos belles routes de l’Oisans. Cordialement . Gege

  141. Bonjour c’est avec joie que j’effectuerai le B R O cet été.Je vais me préparer pour vivre une magnifique journée .Encore merci pour l’organisation du B R A 2015 et de m’avoir trouvé une chambre au lycée en dernière minute .J’avais passé un excellent Week End .Je vous dit à bientôt .Cordialement Caire Jean Yves

    • OUI bien entendu, comme dans toutes les randonnées organisées par les clubs FFCT. .

      Cependant une inscription préalable est toujours souhaitée par les clubs organisateurs , celle ci facilitant le bon accueil des participants.

      Ce sera possible aussi pour le BRO 2016, par courrier auprès des « cyclotouristes Grenoblois » BP 181 – 38004 Grenoble cedex à partir du 1 er février, ou en ligne via le site « vélo 101 » vers la mi février et jusque 48 h avant le jour J

  142. Ce fut un grand moment de sport et de convivialité ….y compris pour notre nouvel ami « Caramba » venu de Guinée, qui découvrait pour la 1 ère fois la marche en raquettes à neige !

    Cela dit , en cette période de pleine lune, on y voyait comme en plein jour …ou presque , et c »est pour ça que l’on a pas vu le loup, le renard et la belette chanter….

    Merci à toutes ( 8 femmes ) et tous ( 8 messieurs ) pour votre participation .

    Faire ça avec vous à Chamrousse, valait bien mieux qu’un clair de lune à Maubeuge !

  143. Merci pour cette présentation, qui confirme notre envie d’aller à Chypre.
    Nous envisageons donc un voyage qui ressemble au votre avec déplacement en VTT et visite d’églises, de villages… en avril
    Etes vous partis avec vos vélos et si oui par quelle compagnie?
    Avez vous tout organisé avant ou seulement au fur et à mesure de votre séjour et comment avez vous trouvé les hébergements?
    J’ai trouvé des vols avec de longues attentes à Athènes (nous partirons de Paris car nous habitons en Touraine).
    J’ai déjà récupéré des documents envoyé par l’office du tourisme avec des cartes mais peut o, en trouver des plus précises?
    Merci pour tout
    Claire

    • Merci du commentaire.
      Bon voyage à Chypre, c’est une bonne destination pour qui aime combiner vélo, tourisme et détente.
      Pour les vélos nous avons utilisé nos randonneuses « route » avec des pneus un peu larges compte tenu du chargement (nous n’avons pratiquement roulé que sur des routes goudronnées).
      Nous avons voyagé avec Lufthansa : Lyon-Frankfort-Larnaca (avec modifications et escale à Athènes …compte tenu des incidents météo à l’aller).
      Nous avons transporté nos vélos emballés dans des housses (voir diapo 328). Il faut le signaler quand on réserve le billet et payer (50 ou 55 euros par vélo pour l’aller et autant pour le retour).
      Nous n’avions réservé l’hôtel qu’à Larnaca (Les Palmiers Beach Hôtel – diapos 9). Nos étapes n’étaient pas fixées à l’avance, nous avons ensuite improvisé (camping le premier jour, chez l’habitant le deuxième puis hôtels). Pour Nicosie nous avons réservé le matin au départ de Pedoulas
      En plus des cartes de l’office du tourisme nous avions une carte IGN et une carte Freytag et Berndt (toutes 2 au 1/200 000).
      Bonne route.

      Anne-Marie et Gérard

  144. Que faire pour digérer un bon repas de Noël ?
    Pourquoi pas une petite balade, pas très loin de Grenoble ?
    Les idées ne manquent pas sur le site des Cyclotouristes Grenoblois, que ce soit à vélo, à pied ou en raquette.
    Nous n’avions pas pu participer à la balade « gorges de la Roize »
    C’est donc l’occasion de programmer une session de rattrapage !
    Une belle balade, en effet, pas très difficile où nature et patrimoine historique se mêlent harmonieusement.
    Ces circuits sont magnifiquement mis en valeur par le COREPHA (COmité de REcherche sur le Patrimoine, l’Histoire et l’Art à Voreppe).

    (Christiane et Jean-Paul)

    http://cyclotourisme-grenoble-ctg.org/CTG/wp-content/uploads/2015/12/clocher_voreppe.jpg

  145. Merci Daniel et Pierre, pour cette magnifique ballade.
    Daniel pour une fois il y avait de la terre, de la boue, mais aussi du goudron.
    Le panorama au moment du repas est inoubliable .
    En fait quelle chance de vivre dans une si belle région, et un si beau pays:
    La France.

  146. Au soir de cette sortie, notre Gérard était heureux de pouvoir annoncer qu’il venait d’accomplir dans sa vie de cyclotouriste, ses 3 061, 3062, et 3063 ème cols..et à 70 ans bien révolus, il fallait le faire !
    D’autant plus méritant Gérard, qu’après une fracture du poignet gauche en mai , et une grosse tendinite tout l’été, sa préparation physique n’avait pas pu être à la hauteur de sa persévérance .
    Mais quand on est CTG depuis 40 ans, et membre de la confrérie des 100 cols , le mot « renoncer » n’existe pas dans la bible du bon cyclotouriste …

  147. Bonsoir,
    Pour mon premier BRA, après une superbe journée avec encore plein de souvenir, vous serait-il possible de me faire parvenir mon diplôme du super BRA. Dossard 2521.
    Encore merci pour la super organisation et surtout tous les bénévoles.
    A bientôt
    Laurent Jungers

  148. BONJOUR

    Magnifique parcours , le temps , la joie des organisateurs ;
    Tout les ingrédient était la ?
    Pouvez-vous me faire parvenir mon diplôme de membre honneur
    N / 10541
    CORDIALEMENT
    DEFRISE ROLAND
    CLOS FRAN9OIS MITTERRAND 8
    7340 PÂTURAGES ( COLFONTAINE )
    BELGIQUE

  149. Bonjour,

    Je garde un très bon souvenir pour ma première participation au BAC +.
    Bravo à l’ organisation pour sa réactivité à la mise en place du plan B
    Je me tiendrais prêt pour l’ édition BRA de 2017

    Merci de m’ envoyer mon diplôme de participation de 2015

    Sportivement

  150. Encore un grand MERCI aux organisateurs , pour leur réactivité, leur gentillesse , leur dévouement . En espérant faire le Galibier en
    2017 ( si j’en ai encore la force ).

    Ayant été hébergé à Valmeinier ( montée à vélo) , j’aimerai recevoir mon diplome super BAC.

    D’avance merci.
    Alain

  151. Quel réquisitoire !
    En fait il faut voir le GPS comme un instrument de liberté permettant de suivre une route peaufinée à l’avance et permettant ainsi d’admirer le paysage et la nature environnante sans se préoccuper à chaque carrefour du bon parcours. Je le vois donc plus comme une libération que comme une aliénation. Je m’amuse également parfois à tracer et suivre ma route avec une carte papier et une boussole mais combien des adeptes de la carte papier savent encore se repérer ainsi et naviguer aux azimuts. C’est ce qui me permets d’apprécier d’autant plus le GPS qu’il ne faut pas confondre avec celui d’une voiture qui impose son parcours.

  152. Merci encore au CTG pour l’excellente organisation.
    Beau souvenir d’un « super » BRA sur un parcours inhabituel, avec le magnifique col de Chaussy. En espérant pouvoir revenir en 2017 et franchir le Galibier.

    Cordialement
    Dominique

  153. Bonjour,

    Superbe journée et très bonne organisation, Bravo. Je garde des souvenirs et des images plein la tête…Suis motivé pour le super BRA 2017…

    Est-il possible de m’envoyer le diplôme pour mon super BRA 2015
    J’avais le dossard n°160.
    Très cordialement
    Patrick P.

  154. Bonjour,

    J’ai fais mon 1er Super BRA cet été et cela reste une excellent souvenir

    Pour en garder une trace, pourriez vous me faire parvenir le diplôme (Hervé BRANGIER, dossard 5841 si je me souviens bien) ?

    Merci d’avance,

    Hervé BRANGIER

  155. Bonjour
    Encore une super organisation avec une montée de Montvernier inoubliable.
    Concernant le diplôme, la mention « super BRA » n’y figure pas ? uniquement BRA.
    Dossard 10741 participant au super BRA et parcouru entièrement.
    Diplôme obtenu via « livetrail.net ».
    Merci

    • bonjour Françoise,

      – oui, nous avons un club de vélo : les cyclotouristes Grenoblois, fondé en 1926 , fort de 184 adhérents dont 35 % de féminines.
      – pour plus d’informations, vous pouvez me téléphoner : jules ARNAUD – 06.73.10.70.89 ou m’adresser un mail : julesarnaud@wanadoo.fr
      – jeudi dernier 1 octobre 2015, plusieurs sociétaires participaient à la randonnée du vin doux à Gillonay .

      bien cordialement

      jules ARNAUD – président des CTG

  156. C’est vrai que j’aurais été frustré. Mais seul, je pense que je n’y serais pas allé au col de la Chau. Puis rouler vite comme cela, après le mode balade du matin, c’est vraiment les deux le vélo.
    L’attrait de cette sortie Patrick, c’est que les trois groupes peuvent rouler un moment ensemble, manger ensemble, et, rouler une partie de la sortie dans son registre. Chacun y trouve son compte: c’est ce « modèle » dont je parle qu’il faudrait à mon sens développer dans le futur…

  157. Merci Jean-Pierre de m’avoir donné le beau rôle à la bifurcation pour le col de la Chau, mais je crois que tu aurais été aussi frustré que moi si nous n’avions pas pu faire le parcours pour lequel nous étions venus. Nous avons eu de la chance, car à peine commencée la montée, les gouttes se sont arrêtées, et il a même fallu ôter les K-ways car les rayons du soleil étaient bien chauds.
    J’ajouterai seulement, pour être tout à fait honnête, que j’ai été bien content de pouvoir me mettre dans ta roue pour me protéger du vent qui par moment soufflait bien fort…
    Une super sortie, merci Patrick : je suis d’accord que je ne l’aurais jamais faite tout seul. Et merci aux CTG avec qui j’ai toujours autant de plaisir à sortir !

  158. 8 personnes seulement pour une sortie que, de l’aveux de tous, personne n’aurait fait à titre individuel, mais unanimement appréciée.
    Sans nier la qualité des randonnées organisées par nos amis des clubs environnants, « l’esprit club » se forge essentiellement dans ces « sorties club » concoctées pendant la période hivernale lors de longues et nombreuses réunions…Alors qu’il serait si simple de ne piocher que dans le calendrier de la ligue et d’élaborer ainsi notre calendrier en une soirée !

  159. Bonjour et merci pour ce splendide et inédit BRA 2015 .Bravo pour les lacets de MontVrenier . Ayant remonté le col du Télégraphe pour aller coucher à Valmeynier ( par une chaleur difficile à supporter et une circulation : week-end du 14/7 ) mais un repas savoyard à Valmeynier très apprécié . J’aimerais si possible recevoir mon diplome SuperBAC .
    Nom :Padox Jean-Pierre
    Dossard :1851
    Club: MUC ( Montpellier)

    Rendez_vous dans 2 ans ………pour mes 75 ans

  160. Bonjour à tous

    En 2013, je participe au BRA avec le Galibier et cette année je suis parti sur le super BRA avec une nouveauté: les lacets de Montvernier.
    Une nouvelle fois, je garde de bon souvenirs et quelques photos. L’organisation à été parfaite et l’accueil à chaque point chaleureux.
    Cela donne envie de revenir, et je serais présent en 2017 avec peut être de nouvelles surprises sur le parcours.
    Comme tous ce « barjots » de la selle pouvez vous m’envoyer le diplôme super BRA , mon numéro est 541.

    Christophe M

  161. Bonjour,

    Je vous serais reconnaissant de bien vouloir m’adresser mon diplôme « Super BRA ».
    Mon n° de dossard est 3691.
    Le parcours, le temps, votre organisation étaient magnifiques.
    Je reviendrai afin de réaliser le parcours mythique par le galibier.
    Merci par avance.

    Gilles Favre

  162. Bonjour,

    Ma première participation au Super BRA, j’ai trouvé le parcours plan B magnifique et l’organisation était au top.
    Pouvez-vous svp m’envoyer mon diplome du Super BRA :Glandon,Chaussy,Mollard,Croix de Fer.
    Dossard 491-1 V1

    Sportivement

    Damien Cizeron

  163. Bonjour,

    Ayant « transpiré » pour achever le super BRA 2015 j’apprécierais de pouvoir présenter le diplôme adéquat à mes petits enfants … qui pourraient refuser de me croire dans quelques années 🙂 Pour cette longue et belle journée ensoleillée mon dossard a été le 2992 !
    Je profite de cette occasion pour vous demander de remercier chaleureusement l’équipe de bénévoles qui encadrait cette cyclo pour son extrême gentillesse, et la bienveillante attention apportée à l’ensemble des participant(e)s

    Bien cordialement

    Patrice

  164. Bonjours,

    Je viens de regarder la liste des finisseurs BRA 2015.
    Je figure bien sur la liste mais comme BRA et non Super-BRA; mon N° dossard est le : 660-1 V1.
    Ma carte de contrôle comporte bien tous les tampons y compris celui du col de CHAUSSY.

    Pour info j’ai fait 400 m de déniveler en plus car mal aiguiller par une moto course au carrefour de la route du col de la Madeleine.

    Cordialement : Philippe

    • Bonjour Philippe,
      Nous vous enverrons bien sûr votre diplôme version « super ». A propos du mauvais aiguillage, il y avait ce même jour une épreuve cyclosportive sur le col du Chaussy, qui montait ensuite au col de la Madeleine. Il est probable qu’une moto-course de cette organisation (qui n’a rien à voir avec le BRA), vous a pris pour un de ses participants… Il y a eu plusieurs confusions entre les organisateurs de cette course et nous, de même qu’entre « les nôtres » et « les leurs » ce jour-là.
      Cordialement,
      L. C.

    • Bonsoir Philippe.

      Je confirme la réponse de mon collègue Lucien. Pour nous nous avions 2 motos pour encadrer le super BRA, les deux motards étaient bien au courant du parcours du super BRA.
      Pour compléter nous sommes restés avec deux collègues à la bifurcation de la montée des lacets de Montvernier de 11h30 à 13h30 pour éviter que vous fassiez une deuxième fois les lacets.
      Nous avons guidé plus de participants de la cyclo sportive, que nos participants du BRA ou super BRA. Toutefois malgré le fléchage important, notre présence a évité à un grand nombre de faire un second tour. A croire que les lacets de Montvernier comme dit la chanson ça permet de décompresser.
      Merci de ta participation et de ton commentaire.
      Sportivement.
      FC

  165. Depuis le temps que je rêvais de faire le BRA !!! 2015 ….c fait !! et ce n’est que le début puisque je roule depuis 3 étés (sport principal /course à pied)
    Bravo à toute l’équipe du CTG organisant cette superbe manifestation, longue vie au BRA !! (super le diplôme !! le temps intermédiaires ..Merci !!)

    Je me permets 1seul petit bémol: Nous sommes arrivés à 5h le dimanche matin à Vizille pour 1 départ à 5h45…..il y avait un gros souci de parking….
    Nous étions un bon nombre de véhicules à stationner sur 1 large trottoir…en ne perturbant ni les habitations voisines, ni la circulation…nous nous sommes dits que la commune de Vizille serait tolérante face à une manifestation de cette ampleur dont la notoriété dépasse nos frontières…..
    et bien NON !!!!!
    J’ai reçu une amende de 35€ pour « Stationnement gênant » samedi 25 juillet par courrier….. MERCI LA MAIRIE DE VIZILLE !!!!!
    Je trouve cela d’1 incroyable INDELICATESSE, je n’ai d’ailleurs pas compris que des espaces spécifiques n’aient pas été prévus dans les environs du Château pour entreposer nos véhicules….après « enquète »,.nous sommes assez nombreux à avoir été verbalisés.

    A revoir pour 2017… 🙂

  166. Bonjour,
    Moi aussi je voudrais recevoir mon diplome Super BRA 15.
    D. 11051
    Parcours superbe, ambiance explendide, repas et ravito de gourmandes, bon temp. Es-ce q’on peut plus demander?
    Pour moi une journeé inobliable. Dommage, pour répéter il fout attendre deux anneés

  167. Bonjour,

    J’ai participé au super BRA organisé par votre club et j’aimerai bien recevoir le diplôme.

    Bravo à toute l’équipe organisatrice et encore merci pour cette superbe journée de vélo dans les Alpes.

    Christian

    Dossard:11041

  168. bonjour Jules et l’ensemble des membres du CTG,

    j’aimerais recevoir le diplôme de mon Super B.R.A. … et encore bravo pour toute l’organisation de ce « spécial plan B » 2015 !
    Merci à tous les membres connus ou encore inconnus du club
    Cordialement et sportivement
    Alain Auffray

  169. Bonsoir

    J’ai accompli le super BRA
    Ma question : est ce que les brevets seront envoyés par mail à tous les participants ou faut-il en faire la demande individuellement ?
    Résumé de la journée : organisation réussie , ravitaillement correct ,bon accueil des bénévoles tout était réuni pour une belle sortie de vélo.
    Cordialement
    MARTOIA JEAN-PAUL

    • Bonjour Jean-Paul.

      Notre ami Patrick trésorier du club prendra le soins de t’envoyer ton diplôme rapidement. Pour répondre à ta question, il sera bien de faire la demande individuellement, et comme toi ajouter un commentaire ( bon ou mauvais) sur votre sentiment de ce BRA plan B.
      Merci pour ton résumé qui donne l’envie de continuer ce beau BCMF.
      FC

    • Bonjour Marie,
      Vous avez tout à fait raison car en outre, on y trouve des fontaines bien rafraîchissantes !
      Nous prévoyons d’ailleurs d’y faire passer nos prochains BRA/BAC à l’exception de Gavet dont la sortie est trop dangereuse dans ce sens là, mais nous le ferons en revanche pour Livet.
      Bien cordialement
      PL

  170. Un grand bravo à tous les bénévoles du CTG pour l’organisation de ce BAC-BRA 2015 !
    Merci à chacune et chacun pour votre gentillesse, votre disponibilité et votre patience en toute circonstance.
    Nous garderons un excellent souvenir de ce week-end avec des images de superbes paysages sous un (chaud) soleil.
    Bien amicalement, à bientôt !

    • Salut Jean-Philippe,
      Et grand merci pour ton compte-rendu, comme toujours merveilleusement illustré. Mais tu aurais dû t’arrêter au contrôle d’Albiez où j’opérais. Nonobstant ta non-inscription officielle, je t’aurais proposé avec grand plaisir de bénéficier de notre ravitaillement, tu donnes suffisamment pour le cyclotourisme pour le mériter !
      Bonne route pour PBP.
      Amicalement,
      Lucien

  171. Bonjour,
    Le BRA s’est terminé à St Colomban des Villards pour moi dans la descente du Glandon – victime d’un accident causé par un chien « errant » à l’entrée du village – il m’a attaquée et sauté dessus et faite tomber – en descente la chute a été lourde de conséquences….perte de connaissance, trauma crânien, entorse cervicale, doigts cassés, contusions et brûlures diverses, etc….quel dommage c’était la première fois que je participais au BRA, je m’étais entraînée depuis de longs mois pour pouvoir réaliser ce challenge…et mon rêve s’est envolé à cause d’un chien méchant (type Pitbull) apparemment « sans maître » ou bien dont le maître n’a pas voulu se montrer….merci à tous ceux qui m’ont aidée et c’est sûr je reviendrai en 2017.

    • Bonjour Mylène,
      Nous sommes tous désolés de cet accident et nous comprenons votre déception. Vous avez vraiment joué de malchance, ce type de chien d’attaque étant rare dans nos montagnes. Nous vous souhaitons de vous remettre rapidement et nous serons particulièrement heureux de vous accueillir dans deux ans (ou l’an prochain au BRO si vous êtes dans la région).
      Bien cordialement,
      L. C.

  172. au point de vue de l’acceil,l’organisation ,et les ravitaillements,félicitations a vous tous.par contre,je me suis entrainé depuis le mois de janvier pour le Super BRA et j’ai fais tamponner ma carte au Col du Chaussy,mais alors,quelle déception quant j’ai voulu télécharger le brevet,il ne corespond pas du tout a mon parcours.j’ai fais 220km et 5200m de dénivelé pour le super BRA et je me retrouve avec un simple BRA de 190km et 4400m de dénivelé.j’espére vivement que ce petit probléme sera réglé assez rapidement car pour moi c’est important,l’informatique c’est bien mais pour l’instant cela ne marche pas.Merçi pour cette belle journée.fred

    • Bonsoir.

      Je ne peux pas répondre à ta question que je trouve sur le site ce soir, et je t’invite à contacter le studio HOBBY ONE 13 rue de Boigne 73000 Chambéry tél 04 79 75 25 03.
      Avec mes remerciements.
      FC

  173. Pour la prochaine édition , j’aimerais beaucoup le retour des médailles – souvenir. J’ai celles de 87 et 89. On m’a fait « cadeau -consolation » d’un diplôme papier en 2011 (rescapé du Galibier !!!) et maintenant les diplômes à télécharger … beurk !

  174. Salut
    Bravo pour tout mais moi aussi fort déçu par le fait de ne pas avoir un diplôme lié au SUPER BRA que j’ai accompli avec quelques potes 🙁 Ne pouvez-vous pas satisfaire les déçus dont nous faisons partie en faisant un autre diplôme ??!!! Sur informatique tout peut se faire si on le veut bien !!
    J’ose croire que vous pourrez trouver une solution même si l’on n’a notre diplôme qu’un peu plus tard.
    Dans l’espoir d’un retour,
    Sportivement

    • Bonsoir.

      Ta question ne restera pas sans réponse. Nous avons une réunion des responsables BRA mercredi prochain. Donnes nous un peu de temps, pour réfléchir pour trouver la meilleur solution pour satisfaire tout le monde.
      Avec mes remerciements.
      FC

        • Bonsoir Chris,
          Notre réunion se déroule en ce moment même : Je vous envoie votre diplôme du Super BRA sur votre adresse mail dès que possible.
          Cordialement
          PL

  175. Bonjour,
    Superbe circuit, belle organisation, grande journée, les GO étaient super sympa et attentifs. A ce niveau c’est rare.
    Gros point noir toutefois, de mon point de vue.
    J’ai fait le Super BRA et a ma grande désolation , cela a été pour recevoir par téléchargement un  » Diplôme » complètement à côté de la plaque ».
    Qui atteste que j’ai fait 190,8 km au lieu de 219.14.
    et 4400 m D+ au lieu des 5100 ou 5200 réellement effectués.
    Le col du Chaussy est donc carrément passé aux oubliettes.
    Et même celui du Mollard.
    Tous ceux du Super BRA sont dans ce cas j’imagine. et donc votre bel édifice électronique s’est complètement planté.Sans doute avez vous eu des problèmes avec cette réorganisation des circuits quasi au dernier moment et bravo pour le rattrapage.
    Félicitations même. Mais pour ce qui concerne les équipes de pointage, informaticiens et autres je n’aurais pas le même vocabulaire.
    C’est un travail qui reste à finir. En tout cas on attend autre chose que, au téléphone : « c’est pas notre faute, c’est le sous traitant », et la FFCT qui nous a alloué un budget très mince « . Téléphoner au président de la FFCT !! ».
    Autrement dit, Chambon ou pas c’était pareil ».

    • Bonjour Patrick.

      Que dire, je comprends ta réaction c’est frustrant de faire le super BRA , et d’avoir un diplôme d’un BRA. Pour nous c’est une première avec en plus ce changement de parcours plus l’obligation de mettre en place pour le BAC en deux jours des navettes à St Michel de Maurienne etc etc.
      Nous n’avons pas pris assez de temps pour analyser ce chronométrage. Pardonnes nous . En souhaitant te revoir dans deux ans ou dans un an pour le BRO.
      Sportivement
      FC

  176. C’est une superbe idée pour la mise en place de ce système de détection par puce électronique qui a bien fonctionné pour moi.
    Par rapport au diplôme téléchargé, je suis un peu déçu que celui-ci ne tienne pas en compte ceux qui ont choisis l’option du Super BRA,
    car le km affiché sur le diplôme n’est alors pas la réalité, il faut ajouter une vingtaine de km.
    ce qu’il faut savoir aussi c’est que le temps de parcours prends aussi en compte le temps d’attente entre le moment où l’on est passé sur la piste de départ et le départ réel à 3H ce qui peut faire plus de 15 minutes…

    • Bonjour.

      Je m’aperçois, que le chronométrage ne satisfait pas quelques uns d’entre vous.Il faut savoir qu’il a été mis en place par la fédération comme test au BRA.
      Nous ne maitrisons pas l’organisation de ce chronométrage, pour ma part j’ai vu celui installé à St Jean de Maurienne et pour moi c’était parfait.
      Il faut savoir aussi que nous ne sommes pas dans une cyclo sportive, mais bien dans une randonnée cyclotouriste ( BCMF). La fédération a surtout mis en place ce contrôle dans un but de sécurité pour vous suivre au mieux sur le parcours .
      C’est une première, pardonnez nous si ce n’est pas parfait.
      Un grand merci à vous tous pour votre participation, et les bons commentaires que nous recevons.
      Sportivement.
      Fernand.