Jamais 2 sans 3.

Samedi 25 janvier 2020                                                                                (un récit de Jacques WALD)

3ème sortie de l’année impulsée par Nicolas pour un nouvel après midi détox et mise en jambes.

Nous n’étions que 7 dont une représentante de la gente féminine, Fabienne pour un retour sur les contreforts du Vercors. Les conditions climatiques étaient plutôt favorables. Il n’y avait pas la brise fraîche de la semaine dernière et la température dépassait parfois les 10 degrés.

Départ donc de l’Hôpital Sud à 13 heures pour une boucle qui ressemblait bigrement à celle du dimanche 12 janvier. – A un détail près…… la montée de Champagnier au sortir d’Echirolles pour se mettre en jambes. Il faut ensuite retrouver les berges du Drac le traverser au Pont de Claix direction Allières, Varces et enfin Vif via la plaine de Reymure. Nous avons pu tester un nouveau revêtement rendant encore plus agréable ce secteur très roulant jusqu’à Vif.

Vif : 1er stop involontaire pour la 2ème crevaison de l’année.

Pas de photo d’étape, notre président-photographe ayant choisi les pentes enneigées de Serre Chevalier à la pollution du bassin grenoblois. Mais le Comité directeur était représenté par Patrick.

Ce fut alors le quart d’heure sportif avec, pour atteindre les Saillants du Gua, une petite boucle avec 2 passages à près de 20%, Patrick annonçait 18,8 % très précisément. Il était temps de faire demi-tour en empruntant la longue descente de la N75 pour retrouver à Vif le parcours d’il y a 15 jours et réaliser un dernier petit effort pour remonter à St Georges-de-Commiers. Une fois le Drac franchi à Champs, la montée pour atteindre Haute Jarrie fût avalée sans souci. Les plus véloces ont voulu réaliser une petite boucle à Jarrie pour ajouter quelques dizaines de mètres et ainsi « sécuriser » les 1.000 mètres de dénivelé de la sortie. Il ne restait plus qu’à laisser filer en passant par le golf international de Bresson, pour retrouver la ville, mettant ainsi fin à une superbe sortie de 4 heures et d’un peu plus de 60 kms.

Merci encore à Nicolas et au plaisir de se retrouver, pourquoi pas plus nombreux, pour une prochaine sortie.

Jacques W.  

Share

1 Commentaire

  1. Un peu hard en ce qui me concerne pour une première hivernale mais que de bien-être après la douche pour le « maillon faible » du jour !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
Le site des Cyclotouristes Grenoblois (CTG)