Samedi 27 juin : Les corniches du Drac pour une reprise dans une configuration quasi normale !

Les sorties club des dernières semaines ont été effectuées dans des conditions particulières, où il a fallu trouver une bonne adéquation entre contraintes liées à un déconfinement progressif et plaisir de rouler ensemble.
Comme nous avions l’habitude d’emprunter en grande partie des petites routes tranquilles et peu fréquentées, nous ne nous sommes jamais sentis en danger sanitaire et n’avons pas été des éléments perturbateurs gênant l’évolution du trafic automobile.

Un grand merci aux organisateurs des sorties pour avoir concocté des parcours adaptés à la situation, de même qu’une organisation rationnelle, grâce aux outils de planification en ligne,  ayant permis à chacun de trouver son compte, tant en horaires, difficultés et niveaux.
Ce n’était pas évident, mais ils l’ONT FAIT ! Bravo et merci…
Merci aussi aux participants qui ont « joué le jeu » en respectant au mieux les consignes du club et de la Fédération. Une grande solidarité s’est affirmée..

Depuis jeudi dernier, nous retrouvons des conditions quasi normales, qui nous ont permis d’organiser :
jeudi 25 juin : sortie dans le Vercors avec 26 participants répartis en 3 groupes distincts
samedi 27 juin : les Corniches du Drac avec 13 participants en 1 seul groupe.

En bas de page, vous trouverez :
– le diaporama (photos : Jean-Paul)
– le parcours en 3D (Christian)

Cette dernière sortie a été particulièrement appréciée des 13 participants (dont 5 féminines)
Nous avons été heureux d’accueillir deux « nouveaux » : Evelyne et Eric. Nous espérons qu’ils ont eu autant de plaisir que les habitués en effectuant ce beau parcours en bonne compagnie, et que nous les reverrons…

photo : Eric

L’église du village de Champ sur Drac a salué notre départ par ses huit tintements de cloches.
Quelques gouttes et un ciel assombri ne nous ont pas découragés.
Le reste de la journée s’est passé correctement grâce à de belles éclaircies.
La montée jusqu’à Monteynard n’a posé aucun problème, chacun à son rythme. La fontaine nous a rassemblés pour le remplissage des bidons et… la traditionnelle photo devant le magnifique panorama sur le lac de Monteynard et le mont Aiguille ; et côté inverse, nos deux copines Agathe et Sophie.

La descente est rapide jusqu’au Vivier et nous surplombons ensuite le magnifique lac de Monteynard, par les célèbres corniches du Drac, qui nous mènent à Mayres-Savel, Marcieu et enfin La Mure.

C’est encore trop tôt pour le casse-croûte.

photo : Hervé

Nous continuons donc jusqu’à Nantes en Rattier, puis Cholonge, où l’espace aménagé, au bassin rond, nous attendait pour assouvir notre faim.
Le café ? Le circuit prévoyait un passage au club nautique de Cholonge, où une grande table nous tendait les bras…

Il nous fallait encore garder quelques forces pour gravir la dernière difficulté de la journée : le petit col des Creys, reliant Petichet à Notre Dame de Vaulx.
C’est dans cette descente qu’une épingle à cheveux non signalée et abordée trop rapidement, fit chuter une des participantes, se retrouvant dans les barbelés, orties et buissons après un « tout-droit ».
Plus de peur que de mal, malgré un saignement à la jambe.
Mais le vélo abimé en la circonstance ne pouvait plus rouler, malgré les efforts de notre mécano, à cause d’une roue sérieusement voilée.
La solidarité du club s’affirma là encore.
Tout a été organisé  pour assurer le retour de notre sociétaire, bien accompagnée.

Ah ! J’oubliais les stats : 91 km pour 1500m de dénivelée, sauf pour quelques participants préférant raccourcir le parcours en fonction de leur forme actuelle.

le parcours en 3D (Christian)

à l'approche de Monteynard
Share

1 Commentaire

  1. Bonsoir les rouleurs
    merci pour les belles photos et le « relive » en bonus, carrément diabolique de précision et de clarté. C’est magnifique de faire dérouler le circuit…. en musique, s’il vous plaît, autant de fois qu’on le désire et de retrouver les paysages connus en vue aérienne.
    Merci Jean-Paul, merci Christian de partager ces belles randos .
    Malheureusement je ne pourrai me joindre à vous cette saison ,qui pour moi part en « live » à cause de la récidive d’une première phlébite, il y a dix ans.
    A part sarcler, bêcher et éventuellement nager, je ne peux que marcher en terrain plat , étant actuellement incapable de tourner une roue de vélo avec ma jambe.
    Profitez et partagez c’est très bon pour le moral,
    A bientôt
    SergioSansVélo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
Le site des Cyclotouristes Grenoblois (CTG)