Mais où est donc exactement le Col Luitel ?

C’est à l’occasion du franchissement de son centième col que Jean Perdoux a eu l’idée de créer le Club des Cent Cols.

Robert Ducret a créé le CHALLENGE « LES CENT COLS DE JEAN PERDOUX » pour nous inviter à escalader (ou ré-escalader) les 100 premiers cols de Jean Perdoux (les cols gravis antérieurement à l’inscription ne sont pas pris en compte).

Le Col Luitel (FR-38-1262) est le centième de  la liste Jean Perdoux ; j’ai donc choisi, ce mardi 26 mai 2020, d’attaquer le challenge par la fin et d’aller visiter ce col et d’en examiner le site et les accès de plus près.

Ma première intention était d’escalader le col Luitel depuis Séchilienne, mais, au moment du départ la raison m’a rappelé que vu la grande forme « post-confinement », il était plus raisonnable de choisir l’autre versant, c’est à dire par Uriage.                                                     DIAPORAMA ILLUSTRANT CE CIRCUIT

Profil du Col Luitel depuis Uriage. 

Profil du Col Luitel depuis Séchilenne

Départ : Vaulnaveys le Haut
Longueur : 10.90 km
Dénivellation : 855 m

% Moyen : 7.84%
% Maximal : 10.2%
Cols-cyclisme.com
Départ : Séchilienne
Longueur : 10.30 km
Dénivellation : 901 m
% Moyen : 8.75%
% Maximal : 14.3%
Cols-cyclisme.com

 

Parcours du 29 mai 2020 : Grenoble – Gières – Uriage – Luitel -Séchilienne – Vizille – Brié – Grenoble.

 

 

 

 

Profil du circuit

Pour un grenoblois (amateur de ski de fond à Chamrousse), le col Luitel, c’est au carrefour de la route de Chamrousse et de la petite route qui descend vers Séchilienne … en dessous du départ des pistes de ski de fond de l’Arselle … et bien non, il est à 500 mètres de là, au milieu de la réserve naturelle du Luitel.

Cet emplacement (indiscutable) correspond à la fois à la position sur la carte IGN, la localisation par le Club des 100 cols, et la position du panneau en bois indiquant Col Luitel 1262 m.

Comme je n’avais regardé aucune carte ni document avant mon départ, en arrivant « au Luitel » depuis Uriage et en examinant le terrain, j’ai tout d’abord localisé le col à droite de la route, en contrebas de la glissière de sécurité dans le lacet situé immédiatement avant le carrefour vers Séchilienne où passe un sentier piétonnier.

Comme toujours, à la recherche d’un panneau indiquant le col, je suis allé examiner le panneau situé sur le sentier et ai été très surpris d’y voir inscrit : Exutoire 1270 m. Exutoire voulant dire « Ce qui sert à déverser », il ne pouvait donc s’agir de la position du col.

Carte Open TopoMap
(Cours d’eau au départ de l’exutoire)
La croix bleue définie la position exacte du col selon le CCC

Carte Géoportail – Réseau Hydographique
(Pas de départ de cours d’eau au départ de l’exutoire)

 

Et pourtant, à partir du carrefour, la route vers Séchilienne commence par une descente – Qu’est que cela ressemble à une route partant légèrement au dessus d’un col ! … et bien non, après 500 m à gauche du lac et entre les tourbières, sur une route quasiment plate on arrive au panneau  « Col Luitel 1262 m », peu avant la cabane et les panneaux d’information.

 

 

Cherchez l’erreur :

1 – Col Luitel 1262 m / Panneau exutoire 1270 m – le lac Luitel est situé entre le col et son exutoire. Comme, de plus, l’IGN indique 1268 m au carrefour de la route de Chamrousse et la RF vers le col et Séchilienne … mon hypothèse est que l’altitude indiquée sur le panneau de l’exutoire est surévaluée de quelques mètres.

2 – Autre surprise : la carte Géoportail – Réseau Hydrographique montre un ruisseau arrivant au lac Luitel,  mais aucun départ au point où l’on peut localiser l’exutoire, le cours d’eau apparaissant sur la carte OpenTopoMap est absent sur les cartes IGN (ou du moins n’apparait que beaucoup plus bas).

 

Conclusion :

Le Col Luitel est bien à l’endroit où il est localisé sur les cartes (et par le Club des cent Cols), néanmoins, les Grenoblois peuvent continuer à dire (comme indiqué sur les panneaux indicateur à Uriage) qu’il passe par « le Luitel » pour monter à Chamrousse sachant que l’expression « le Luitel » englobe toute la zone de la réserve naturelle, du col, du lac …et de son exutoire.

Share

1 Commentaire

  1. L’argument de l’exutoire est irréfutable. Les données numériques SRTM1 de Google Earth (altitude du pointeur) bien que majorées de 20 m à rapport à celles de l’IGN montrent très clairement que l’altitude du col (FR-38-1262) est nettement supérieure à celle du marécage au Nord, en contrebas de la route de Prémol.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
Le site des Cyclotouristes Grenoblois (CTG)