On continue en Matheysine… le 26 juin 2021

Après la belle rando de l’Obiou la semaine dernière, nous voici à nouveau en compagnie de ce magnifique sommet de l’Obiou, une bonne partie de la journée, sous des angles différents, et beaucoup plus net.

Daniel C avait préparé ce circuit, normalement une classique, mais pas tant que ça, vous le verrez en lisant ce récit !

Vue sur Vizille et son château que l’on devine, lors de la montée sur Laffrey

Partant de Séchilienne, nous avons amorcé la montée sur Laffrey, bien ombragée, puis après un court instant au bord du lac désert, la côte reprit jusqu’à Cholonge.
Après le défilé des villages à l’Est des lacs, nous voici à Nantes en Rattier où une petite route pas très connue nous emmena directement à Roizon (Haut puis Bas)
Nous aurons d’autres petites surprises bien agréables en suivant nos GPS.

L’Obiou nous a accompagnés une bonne partie de la journée

Après le passage à Siévoz (Bas puis Haut) un bref arrêt à Oris en Rattier où une brave dame nous apprit que ses habitants s’appellent les « Orichons », nous pensions redescendre sur La Valette pour reprendre le fond de vallée de la Roizonne menant au col de La Morte.
Et bien non ! une toute petite route improbable, mais goudronnée cependant, nous fit traverser un gué puis un hameau où quelques fermes étalaient leurs engins au bord de la route.
Ce hameau s’appelait La Rochette. Daniel M en fut tout ému Ah ! dès qu’un mot lui rappelle sa Savoie !
Cette petite route à flanc de côteau nous évita quand même une bonne centaine de mètres de dénivelé.

Ravitaillement à Lavaldens

Le pique-nique eut lieu à Lavaldens, où semblaient nous attendre deux tables dressées devant la Mairie, peut-être à l’occasion des élections du lendemain ?

Une autre surprise nous attendait un peu plus loin, juste avant d’attaquer les premiers lacets du col de La Morte : Daniel C avait prévu un autre crochet par le hameau de Moulin Vieux (rien à voir avec l’ancienne papeterie Moulin Vieux de Pontcharra)
Après l’église, un court raidard nous permit de rejoindre la route du col un peu plus haut.
Tous, chacun à son rythme, parvinrent sans encombre à l’Alpe du Grand Serre (1370m) pour une « réunion » amicale autour d’un verre, avant de descendre tranquillement sur la belle pente de 14km jusqu’à Séchilienne, tout en profitant de belles vues plongeantes sur la vallée de la Romanche.

rencontre avec Jean, ancien CTG

Les surprises n’étaient pas terminées, il reste la plus belle…
Peu connaissent le vieux château en ruine de Séchilienne. L’occasion était belle de s’en approcher.
C’est là que nous avons croisé un ancien CTG prénommé Jean, qui fut épicier à Séchilienne, du temps où il restait quelques commerces ouverts ici, qui nous parla de ses BRA et… de son maillot bleu CTG en laine !
Nous ne dirons pas son âge, mais les années ont bien passé depuis. Aujourd’hui, il se fait bien plaisir dans un club de pêche !

Les participants de notre groupe de 6 (comme au « bon » vieux temps des restrictions) d’une parité parfaite (Christine, Christiane, Marie-Ange, André, Daniel M et Jean-Paul), ont bien apprécié ce circuit et ses « variantes », les bonnes surprises, le très beau temps, la sérénité qui nous enveloppa au milieu de magnifiques paysages reposants, et la bonne humeur qui nous anima.
Un grand merci à Daniel C… pour le tracé !

Au fait, on en a presque oublié que nous avons parcouru 69km pour un D+ de 1500m…

lac de Laffrey
Share

2 Commentaires

  1. J’adore les surprises de Daniel, elles pimentent les randos. Je prends note pour une sortie au début de l’automne en binôme avec mon futur mari.
    Le soleil vous a bien accompagné, il régnait en maître que se soit en Ubaye, en Savoie et en Isère .

  2. Jean Paul ,on l’a déjà remarqué,tu as la fibre du reportage!Merci pour les photos et ce texte qui colle avec justesse à cette sortie. Bien vu Daniel pour les nouvelles petites routes..
    Amitiés André .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
Le site des Cyclotouristes Grenoblois (CTG)