Le journal de mamie Paulette : 16 juillet 1943

sommaire du journal

Marolles – Saint-Cosme – Bellême – Rémalard = 44 km      total = 254 km

Ce matin, dernier réveil à Marolles. Contrairement à notre habitude, nous nous habillons dès notre lever, car il nous faut aller de bonne heure chez Me Dabre chercher nos provisions.
Le petit déjeuner terminé, nous y partons et, si nous n’avons pas tout, nous en avons tout au moins assez pour 1 mois. Quand nous reviendrons à la fin d’août, les volailles seront plus en avance. De là nous allons chez Me Jarry qui vient de partir au bourg avec le lapin que nous venions chercher. Mais nous avons quand même force provisions à faire : pommes de terre, salade, cidre … et c’est à côté de nos vélos que nous reviendrons après avoir absorbé un petit verre de liqueur de framboises.
Chez Me Jarry, dernier déjeuner :

betteraves en salade / coeur de boeuf mironton / pommes sautées / salade crème / fromage / noisettes / café

Nous quittons la maison à 3h1/2 et nous prenons la route. Ce matin nous espérions de l’orage en voyant le ciel nuageux, mais c’est bien fini : il nous faut supporter des rayons brûlants. Heureusement le vent nous pousse, et, à 6h moins le quart, nous sommes à l’hôtel, ayant couvert 44 km en 2h1/4 (moyenne : 19,6km/h) On voit bien que le vent était pour nous.
Lavage, recherche de cartes, retour à l’hôtel. Le soleil est plus chaud que jamais, et malgré le rideau tendu à la place de la porte, nous mourons de chaleur.

Dîner : soupe aux légumes / haricots rouges / Pommes de terre / fruits

Avec les 2 verres de crème absorbée avant, nous n’en pouvons plus.

Share
Translate »