Le journal de mamie Paulette : 14 août 1942

sommaire du journal

Tours = O km      total = 692 km

Ce matin nous déjeunons dans notre lit de nos reliefs de la veille : pain – saucisson – pommes – gâteaux.
Une fois prêtes nous partons en ville porter notre courrier. Nous pensions visiter la cathédrale, mais nous passons tout notre temps à contempler les étalages des marchands de légumes et de fruits. Déjà nous avons été étonnées de rencontrer des marchands ambulants, quoique très bien achalandés, qui n’avaient pas de foule (carottes, tomates, navets, concombres, melons céleris, salades, tétragones…) le tout de la première fraîcheur. Et les gens se plaignent !!..
Nous ne résistons pas à l’odeur tentatrice de reines-claudes et nous quittons la ville pour regagner le faubourg de Sainte-Radegonde.

Nous retrouvons Mme Catusse, M et Mme Lelong et leur fille. Nous partons tous en tramway au restaurant.

Saucisson de foie gras / oeufs durs / tomates et salade en hors d’oeuvre / rôti de porc / purée / salade à l’huile / fruits
Le tout arrosé de Moulin à Vent… – et sans tickets –
Déjeuner exquis et copieux grâce aux suppléments.

Nous partons nous promener en ville en 2 groupes séparés.
Avec Mme Catusse nous visitons la cathédrale.
Nous nous retrouvons tous au golf, où le goûter se compose : thé, lait, toasts beurrés (toujours sans tickets)

Après une partie de belote, nous nous quittons pour le dîner :
saucisson / melon / fromage / poires / gâteaux

La journée s’est très bien passée. Nous sommes au même hôtel qu’hier, mais nous avons changé de chambre. Nous nous habituons si bien à ces changements qu’on peut se demander comment nous nous contenterons de notre même chambre, chaque jour.

Temps : pluie dans la soirée
Etat de santé : sans changement

Omission : Dès la sortie de notre hôtel nous sommes dépassés par 2 parisiens en vélo qui entrent dans Tours et nous saluent par ces mots : « Bonjour les Tourangelles »

Share
Translate »