Cols « plus de 2000 » goudronnés des Alpes et Lignes de partage des eaux

Dans l’article publié sur ce site en décembre 2014 (Les 22 cols routiers « plus de 2000  » des Alpes  françaises), on dénombrait en France 26  cols goudronnés (au moins sur un versant), dont 22  dans les Alpes et 4 dans les Pyrénées.

Modifications depuis 2014

Depuis, dans les Alpes (toujours 22, moins 1, plus 1) :

  • la position du Col des Gondrans (FR-05-2347a) a été rectifiée, il est maintenant situé au sud-est de la route militaire stratégique goudronnée (interdite aux voitures) qui au départ de la route de l’Izoard, rejoint le fort et le Col des Gondrans d’où une piste permet de rejoindre le Col de Montgenèvre.
  • Le Col de la Loze (FR-73-2274) entre Courchevel et Méribel a été goudronné durant l’été 2019.Les 7 derniers kilomètres sont réservés aux cyclistes.

Dans les Pyrénées (5 cols, plus 1) :

  • Le Col de Portet (ou Hourquette det Portet) (FR-65-2215a) a été goudronné en 2018.
  • Quant au Port de Boucharo (ou Port de Gavarnie) (FR-65-2270), dont l’accès à vélo est interdit du fait de sa situation dans le parc national des Pyrénées, certains commentaires interrogent sur la pertinence de toujours le considérer comme routier, mais conservons le puisqu’il figure comme tel dans le catalogue du club des 100 cols.

Pour mémoire les autres cols goudronnés d’une altitude supérieure à 2000 sont le Col du Tourmalet (FR-65-2115c), le Col de Tentes (FR-65-2215b) et le Col de Pailhères (FR-09-2001). A noter que ce dernier est le seul col français d’une altitude supérieure à 2000 m situé sur la ligne de partage des eaux Atlantique / Méditerranée.

Le nombre de cols goudronnés d’une altitude supérieure à 2000 m figurant dans le catalogue est donc (fin 2019) de 27.

Alpes et Lignes de Partage des Eaux

Le but de cet article est de faire une mise à jour concernant les cols goudronnés des Alpes, et comme l’étude des cols situés sur les Lignes de Partage des eaux est la nouvelle marotte du rédacteur, les cols seront donc présentés en fonction de leur situation par rapport aux LPE.

Aucun col des Alpes françaises n’est situé sur la LPE Atlantique / Méditerranée qui  traverse les 9 pays suivants, classés du nord vers le sud : Tchéquie, Autriche, Allemagne, Suisse, Italie,  France,  Andorre,  Espagne,  Maroc. En France elle traverse le Jura, le Massif Central et les Pyrénées. Les cols « plus de 2000 », situés sur la LPE Atlantique / Méditerranée sont présentés dans ce Diaporama.

On peut hiérarchiser la situation des cols des Alpes françaises comme suit :

  1. Cols situés sur la LPE inter-mer : Méditerranée Occidentale (Rhône et Var) / Adriatique (Pô)
  2. Cols situés sur la LPE inter-fleuve : Rhône / Var
  3. Cols situés sur les LPE entre affluents et/ou sous affluents du Rhône

 

 

 

 

Cols situés sur la LPE inter-mer Méditerranée Occidentale / Adriatique

Cette LPE en France a fait l’objet d’un article détaillé disponible sur ce site :                                                                                       Du Mont-Dolent au Mont-Saccarel. La frontière franco-italienne, la ligne de partage des eaux, les Cols .

Les cols goudronnés (altitude supérieure à 2000 mètres) situés sur cette LPE sont du Nord au Sud :

1 – Col du Petit Saint Bernard (FR-73-2188 ou IT-AO-2188) entre la Tarentaise (torrent du Reclus affluent de l’Isère) et le Val d’Aoste (Doire du Vernay affluent de la Doire Baltée puis du Pô).

2- Col du Mont Cenis  (FR-73-2081), entre la Maurienne (Arc, affluent de l’Isère) et le Val de Suze (lac du Mont-Cenis,  Cenise, affluent de  la Doire Ripaire puis du Pô).

3 – Col du Petit Mont Cenis (FR-73-2183b). Il est goudronné depuis le col du Mont-Cenis au dessus du lac ; le GR du tour de La Haute Maurienne, dans la vallée du Ruisseau d’Ambin (affluent d l’Arc) permet de descendre à Bramans.

4 – Col Agnel  (FR-05-2744 ou IT-CN-2748) ; Il relie le Queyras (Vallée de l’Aigue Agnelle affluent du Guil puis de la Durance), –  Guillestre, Château Ville-Vieille – et le Val Varaita (affluent du Pô) – Saluzzo – Pontechianale.

5Col de la Lombarde  (FR-06-2350a ou IT-CN-2351).  Le col est situé au dessus de la station d’Isola 2000. Il relie la vallée de la Tinée (affluent du Var), à la vallée de la Stura di Demonte (affluent du Tanaro puis du Pô), que la route rejoint à Vinadio.

Cols situés sur la LPE inter-fleuve Rhône / Var

Le Rocher des Trois Evêques situé entre le Col de Larche (FR-04-1991) et le Col de la Lombarde est le tripoint hydrographique Pô / Rhône / Var d’où la LPE Rhône / Var s’oriente  vers l’ouest en séparant la vallée de l’Ubaye au Nord de celle de la Tinée puis du Var au sud. La LPE passe successivement par les cols suivants :

6Col des Granges Communes (FR-04-2513).

7Col de la Bonette (FR-04-2715) et la Cime de la Bonette à 2802 m où passe la plus haute route goudronnée de France.

8Col de la Moutière (FR-04-2444) au pied de l’autre versant de la cime, c’est un autre passage entre Tinée et Ubaye.

9Col de la Cayolle (FR-04-2327)  qui met en communication les vallées du Bachelard (affluent de l’Ubaye) et du Var.

La LPE s’oriente ensuite vers le sud, séparant la vallée du Var de celle du Verdon (affluent de la Durance puis du Rhône) en passant par le

10Col des Champs (FR-04-2093).

Cols situés sur les LPE entre affluents et/ou sous affluents du Rhône

La LPE Méditerranée Occidentale / Adriatique passe par le Mont Thabor qui est le  tripoint hydrographique avec les bassins de la Dora Riparia (affluent du ), de l’Arc (affluent de l’Isère) et de la Clarée et la Guisane (affluents de la Durance).

Cols situés sur la LPE  entre les  bassins de l’Isère et de la Durance

11Col du Galibier (FR-05-2642a), c’est la limite entre les Alpes du nord et du sud, au nord la Valloirette puis la Maurienne, au sud la vallée de la Guisane affluent de la Durance.

12 –  Col du Lautaret (FR-05-2057), dans la descente sud du Galibier, entre la vallée de la Romanche (affluent de l’Isère) et celle de la Guisane.

Cols situés sur les LPE entre Isère et affluents de l’Isère

13Col de l’Iseran (FR-73-2764) qui met en relation la vallée de l’Isère au nord et celle de son affluent l’Arc au sud.

14Col de la Loze (FR-73-2274), comme indiqué dans l’introduction ce col est une liaison entre Courchevel et Méribel, situés sur des affluents de l’Isère.

Selon certaines informations, il existerait un projet de prolonger cette route goudronnée vers Val Thorens, peut-être par le Pas de Cherferie (FR-73-2129a).

15Collet du Plan Nicolas (FR-73-2406). Il est situé sur la route du Galibier, et sépare les eaux de torrents affluents de la Valloirette.

16Col de la Croix de Fer (FR-73-2064a), à l’est, puis au nord la vallée de l’Arvan (affluent de l’Arc) ; à l’ouest, puis au sud celle de l’Eau d’Olle (et le lac de barrage de Grandmaison) affluent de la Romanche puis de l’Isère.

17Col du Sabot (FR-38-2100b), Il est accessible par le sud, depuis la vallée de l’Eau d’Olle, par Vaujany. Au nord un sentier permet de rejoindre le lac de Grandmaison.

Cols situés sur les LPE   entre Durance et affluents de la Durance

18 Col du Granon (FR-05-2404), entre la vallée de la Guisane et celle de la Clarée (versant non goudronné).

19Col d’Izoard (FR-05-2360) entre la vallée de la Cerveyrette et le Queyras (torrent de l’Izoard puis Guil).

20Col de la Platrière (FR-05-2220a) situé dans la montée sud de l’Izoard peu avant la Casse Déserte. Il domine à l’ouest le torrent de l’Izoard, il n’y a pas de cours d’eau identifié à l’est.

21 Col de Vars (FR-04-2108). Il met en relation le Queyras (vallée du Guil) et l’Ubaye.

22Col d’Allos (FR-04-2244)  entre la vallée de l’Ubaye et celle du Verdon.

Section de rattrapage

Et le Col de Sarenne (FR-38-1999) ? A l’examen des 2000 mètres, pour le catalogue du Club des 100 cols, il est recalé ; pour le dépliant du BRO il est admis … il parait (selon notre président Jules Arnaud) que lors de la construction de la route goudronnée, le sol a été raboté faisant passer l’altitude en dessous de 2000 m. Toute documentation sur le sujet sera bienvenue.

Le Faux Col de Restefond (FR-04-2639), ce col est situé en contrebas  de la route de Jausiers à la Bonette, sur la piste vers le Col de la Moutière (à une centaine de mètres de la route). 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
Le site des Cyclotouristes Grenoblois (CTG)