Les CTG en Valdaine le 10 mars 2021

texte de Jacques Wald

De La Valdaine, destination de notre sortie de ce mercredi 10 mars 2021, je tiens tout d’abord à préciser que je ne l’ai pas sponsorisé, mon nom s’écrit avec un W.

La Valdaine tient en fait son nom de l’eau, des différentes sources et ruisseaux dont l’Ainan qui serpente dans la vallée (Val d’Ainan).

Ce n’est donc pas la « Waldaine » que cette superbe sortie concoctée par Daniel sur un parcours classique au départ mais qui nous a amené en Savoie à quelques encablures du lac d’Aiguebelette (au Gué des Planches- tout un programme !)

La richesse de la région a également longtemps eu pour origine la contrebande entre Savoie et Dauphiné jusqu’à la fin du 18ième siècle pour cette région tampon. Il faut ainsi regretter de n’avoir pu apercevoir qu’à distance les châteaux de Longpra et de la Rochette avec ses 4 tours d’angle. Nous filions effectivement à bon train sur une petite route « agricole » au profil « toboggan ».

 

photo : Daniel C

Si nous avons délaissé le Col des 1000 martyrs, n’en déplaise aux chasseurs de cols, sur notre gauche à l’aller comme au retour, nous avons néanmoins réalisé une sortie de près 1 100 m de dénivelé suivant les différents GPS (si tant est qu’ils aient effectivement mis en route.).

photo : Daniel C

Dispositions sanitaires obligent, ce sont presque 6 groupes de CTG qui se sont élancés à la fraîche, c’est le cas de le dire avec seulement 4 degrés et sur les secteurs à l’ombre, avec un ressenti certain et moindre.

Heureusement le fameux Tourniquet et le pont de Pierre Chave construit sous Napoléon III pour permettre les franchissements d’une gorge provenant d’écoulement de fonte glaciaire, a vite réchauffé les corps. Et c’est au soleil que nous avons casse-croûter à La Bridoire.

La Bridoire dont la houille blanche a longtemps favorisé l’industrialisation. On y retrouve les vestiges d’une ancienne usine de tulles et caoutchouc. Il ne nous restait qu’à terminer notre ballade de 70 km avec un dernier coup de rein pour s’élever jusqu’à Voissant à un peu plus de 600 m d’altitude. Pour la petite histoire son maire dernièrement élu s’appelle CATTIN (Bruno).

Je ne clôturerai pas ce compte-rendu sans adresser nos meilleurs vœux de prompt rétablissement à Danie, notre vaillante Secrétaire des CTG.

                                                                                                                                                             Jacques WALD

Christian nous propose le parcours en 3D avec relive

 

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
Le site des Cyclotouristes Grenoblois (CTG)