Le Lac d’Aiguebelette

Pendant que 8 vététistes allaient parcourir les belles pistes des Coulmes, avec l’accueil toujours top de Nicole et Fernand, 11 CTG (dont 4 dames) avaient choisi les routes de l’avant pays savoyard.

Au départ de St Laurent du pont, l’air est frais et la montée vers Miribel nous réchauffe un peu. Nos n’irons pas aux col des Mille Martyrs mais la route de la Montagne est encore plus panoramique !  Pour éviter la ligne droite peu agréable, nous arrivons à la Bridoire par une belle petite route au revêtement tout neuf…

C’est ici que le petit parcours doit prendre à droite, mais tout le monde va à gauche, même si Annie est plutôt indécise.. le groupe l’encourage à continuer vers le col du Banchet. Ce Col, on aurait pu y aller plus directement, mais on aurait manqué la belle route en lacets et en descente qui domine le château de Montfleury… et quelques petits raidillons sur une route avec de l’herbe au milieu…

On aperçois alors la falaise du grand Bec et la route du col juste au dessus.

Après quelques jolis lacets, regroupement au col à 591 m. Le timing nous permet d’aller jusqu’au lac d’Aiguebelette en prenant malgré tout un petit raccourci. Le petit port de la Maison du Lac nous accueille pour la pose pique nique. On connait pire comme lieu pour se restaurer..

 

 

 

La Maison du lac est une bonne adresse. Pour certains, c’est le café. Mais pour notre président c’est une belle (et bonne) glace, offerte de surcroit par une de nos charmantes compagne de route !     Ce « cadeau » à 4€ a toute une histoire…

On reprends la route le long du lac pour faire la petite côte de la Relière, puis après Attignat Oncin, on décide d’aller tout droit pour éviter la côte des Tartarins. Mais la traversée des Echelles ne m’enchante guère et je suggère de prendre à droite une minuscule route.. qui débouche dans une ferme.. une brave dame s’étonne de voir 11 cyclistes devant sa porte en s’excusant de ne pas avoir préparé un repas pour tout le monde…elle nous indique que cette route est privée (interdite aux voitures) mais pas de soucis pour les vélos. On franchit une barrière pour reprendre la trace un peu plus bas sans avoir gravi la bosse !

La rentrée sur St Laurent se fait sereinement le long du Guiers, malgré un vent de face qui nous incite à rouler groupés. En faisant malgré tout quelques « trous » pour faciliter la manœuvre des quelques voitures qui veulent nous doubler.

Belle rando avec un parcours adapté à la saison où nous avons eu le plaisir de partager la route avec Bernard, nouvel adhérent, qui faisait sa première sortie, et de confirmer la belle volonté d’Annie, qui malgré la difficile rando du Jeudi au Mont Jovet a super bien roulé !!

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
Le site des Cyclotouristes Grenoblois (CTG)