La Coublevitaine

La Coublevitaine 

 

Dès notre arrivée à Coublevie panneaux, signaleurs en nombre, nous accueillent, on se rend compte tout de suite que l’organisation est au rendez-vous, c’est du sérieux !  

Ensuite, à l’inscription les participants ont le choix entre 5 parcours route et 5 parcours VTT ! Rien d’étonnant alors que 653 cyclistes aient pris le départ, (406 sur les parcours routiers et 247 VTT).  Ce n’est pas un record (environ 1200 pour le record), mais après ces deux années de pandémie c’est encourageant, tous les clubs cyclistes organisant une randonnée “après-covid” ont vu leur nombre de participants chuter ! 

Pour l’anecdote le plus jeune participant est âgé de 7,5 ans (licencié en école VTT FFCT), le plus âgé 83 ans !  

Les clubs les mieux représentés ont eu respectivement : 29 inscrits Seyssins, suivi de Sassenage 24, GSE 23 et CTG 22. 

Ayant fait le parcours route de 78 KM je ne vous parlerai que de celui-ci. Après le café du départ accompagné de langues de chat maison, pas d’hésitation le fléchage nous guide dans la bonne direction, Saint Joseph de Rivière, Villette puis un crochet bucolique nous ramène sur le parcours commun des (52 & 65 KM) vers Saint Christophe sur Guiers puis vers le ravitaillement.

Au passage nous avons pu admirer le site du Pont Saint Martin qui domine les gorges de l’Echaillon ou roule les eaux du Guiers-Vif avec le pont Romain qui fut un poste frontière avant le rattachement de la Savoie à la France (1860). Au paravent nous avions traversé le “Guiers mort” aux eaux beaucoup plus calmes ! (Voir photos)

Aux Echelles le ravitaillement fut le bienvenu, copieux et varié avec des bénévoles qui nous ont accueillis chaleureusement. 

Dernière difficulté le col des milles Martyrs au pourcentage ascendant régulier. Une belle descente vers Saint Sixte puis rien de bien difficile pour rejoindre Saint Nicolas de Macherin, Saint Etienne de Crossey et l’arrivée ou nous avons pu nous restaurer à l’extérieur (et en musique) et ou les tables étaient installées à l’ombre.  

Un Grand merci au Club de Coublevie pour son investissement et la mobilisation de ses membres. 

Texte et photos Albert Costa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
Le site des Cyclotouristes Grenoblois (CTG)