SOLLIERES et RUCHE, montées inédites…

C’est une nouvelle fois dans la vallée du Grésivaudan, au départ de Crolles, que commence cette sortie du Jeudi 25 Mars. Pour un départ tardif, 2 horaires seulement furent programmés. Surprise, il en aurait fallu 3… afin de respecter le nombre fatidique de 6 par départ.

au carrefour des 2 hameaux

Mais si le début de parcours est bien connu, les deux montées qui suivent le sont beaucoup moins. On peut même dire que c’est inédit pour la plupart d’entre nous.

Rencontre avec un EX-CTG, Clément Caix

Sollieres

La montée vers Sollières  semble la plus belle, la route serpente au soleil aux environs de 7% et se termine par quelques lacets à 8-9 %. Itinéraire bien tranquille où seul le petit camion des employés municipaux croise notre route. Dans ce hameau perdu, nous rencontrons un ex CTG des années 75-80, aujourd’hui au club de Goncelin.  Cette route qui a subi de nombreuses fois la dégradation des intempéries, est aujourd’hui bien roulante.

Et pendant que Daniel M. prend le troisième repas de la matinée, nous faisons demi tour pour enchainer avec le deuxième village atteint  après 3 kms d’ascension.

Ruche

Dans ce hameau isolé, le silence n’est pas forcément de rigueur puisque l’on entends sans trop tendre l’oreille quelques chansons sans doute captées sur la fréquence Nostalgie !

Il nous reste à redescendre dans la vallée pour revenir à Crolles en sautant la bosse de Villard Bozon avec le sentiment d’avoir passé une belle journée si l’on en croit les appréciations des participants.

« on se régale » dira Jean Paul !  C’est aussi l’avis de tous et cela fait bien plaisir dans le contexte des sorties actuelles.

Mais promis, Jeudi prochain, on n’ira pas dans le Grésivaudan. le projet est ailleurs !


complément de Jean-Paul :

Oui Daniel, je confirme : on s’est régalé, non pas grâce au casse-croûte inutile vue l’heure de départ, mais par la beauté et la tranquillité des lieux.
Le groupe numéro 1, parti à 12 h 45 a pris autant de plaisir à découvrir ces deux lieux-dits de Goncelin.
Nous avions la chance d’avoir Marie-Claude dans notre groupe qui fut notre guide locale puisque ses parents possédaient une propriété à Ruche…
Nous avons bien entendu croisé le même ex-CTG à Sollières et Christiane a pris pratiquement les mêmes photos que Daniel (sauf celles de notre groupe et celle de Renée !)
L’intérêt de cette rando fut aussi, grâce au jeu des « culs-de-sac » de nous croiser plusieurs fois  pendant cet après-midi sans mettre en péril les contraintes sanitaires.
A chacun ses grimpettes, Sollières ou Ruche, ou même les 2 pour la plupart ; Renée, quant à elle, a profité plus longtemps de l’air du pays par un repos prolongé au bord d’un bassin…

   


et en prime, le relive et quelques photos de Christian J. Merci de nous en faire profiter :

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
Le site des Cyclotouristes Grenoblois (CTG)