Iles de Moirans – dimanche 8 mars 2020

En cette journée internationale des femmes, j’ai concocté un parcours aux petits oignons vers les iles de Moirans et les coteaux tullinois.

Nous sommes donc 17 à prendre le départ du barrage de St Egrève sous un vent aussi froid qu’imprévu. Malgré un soleil bien présent et un vent favorable nous ne parvenons guère à nous réchauffer au long des 19 km qui nous séparent du point de rendez-vous de St Quentin. Mais le vent est tombé et la joie de retrouver un renfort de 5 éléments supplémentaires nous réchauffe (le cœur). Donc 22 en tout dont 11 dames : la parité est respectée

Mais quelques kilomètres sur le ruban d’asphalte de la petite route nous conduisant à Tullins et nous voici confronté à la « difficulté » majeure de la journée : un bon raidard à 13-14% sur une distance assez courte mais bien suffisant pour éprouver notre corps et notre esprit encore peu familiarisé avec ce type de pente en début de saison !

Devant ce « kilomètre vertical », Dan renonce mais nous rejoindra plus tard en empruntant un itinéraire connu de lui seul et qui lui permettra même de nous devancer, en compagnie de sa Cloclo.

Encore une bonne petite côte avant Chantesse et nous atteignons notre point culminant. Notre-Dame de l’Osier accueille nos agapes et c’est donc avec la bénédiction de la vierge qui veille sur la basilique que notre pèlerinage s’achève.

A peine de temps de se refroidir dans la descente, et nous voici à Vinay où un bar bien sympa reçoit notre visite inattendue mais bienvenue. Quelques routes au cheminement incertain entre voie ferré et noyers, et nous plongeons sur St Gervais et son célèbre port (si, si !) avant de retrouver la piste cyclable que nous ne quitterons plus jusqu’à l’arrivée.

Nous disons au revoir à nos amis de St Quentin et filons à bonne allure pour clore ce parcours varié et plaisant en cet hiver qui lorgne déjà fortement sur le printemps.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
Le site des Cyclotouristes Grenoblois (CTG)