Col d’Izoard – Ski de fond et Fat Bike

 

20 février 2020

Le Col d’Izoard (FR-05-2360) est un haut lieu du cyclisme et du cyclotourisme … et un de mes cols préférés.

J’apprécie son escalade en été, à vélo de préférence par le sud (Brunissard, Casse Déserte) mais également en hiver, à ski de fond par le nord, depuis le Laus, hameau de Cervieres.

En hiver la D902 est dégagée jusqu’au Laus (1745 m) ; ensuite la route enneigée est transformée en voie multimodale ouverte aux skieurs (fond et randonnée), aux piétons et aux luges.
(Du Laus au refuge environ 7 km, du Laus au col environ 8 km).

Du Laus au refuge Napoléon (2290 m) elle est séparée en 2 voies, dans le sens de la montée, a gauche  voie réservée aux skieurs de fond (ayant acquitté la redevance – duo : 20 € pour deux personnes) avec trace pour ski alternatif et zone damée pour le skating (très bien !) et a droite une zone damée pour piétons et luges (des luges sont prêtées par le refuge aux clients pour la descente).
Entre le refuge et le col la trace ski de fond est parfois en mauvais état.

Photo prise du refuge Napoléon (2280 m), sous le Col d’Izoard

Nous sommes donc montés à ski de fond au col d’Izoard, le jeudi 20 février 2020 et avons eu la surprise, de découvrir un nouveau moyen d’accès hivernal au Col d’Izoard : le Fat Bike à assistance électrique. Nous en avons vu 9 : 1 adulte seul, un groupe de 3 (un adulte et 2 enfants de 13 et 10 ans) et un groupe de 5 (sans doute une famille 2 adultes et 3 ados). Tous sont montés et redescendus par le versant nord.

Ce même jour dans un message sur la liste de diffusion du Club des Cent Cols,  Henri Dusseau (Président honoris causa du CCC) conseillait « bienveillance et  respect de toutes les pratiques ». Je m’abstiendrai donc de porter un jugement sur ce type de pratique, mais s’il se développe, il faudra sans doute revoir l’aménagement des pistes …

Quelques photos sur la route de l’Izoard

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
Le site des Cyclotouristes Grenoblois (CTG)