«

»

Avr 26

Samedi 26 avril 2014 : Mais où sont les CTG ?


???????????????????????????????

 

Le beau temps était pourtant annoncé et l’itinéraire prometteur mais seul les 8 meilleurs d’entre nous se retrouvèrent à Moirans au départ d’une nouvelle aventure sur les coteaux de la Bièvre.

Après une ascension vers Charnècle ponctuée de raidillons jusqu’à 17%, nous arrivons à St Cassien par le petites routes sans circulation en ce jour de Foire de Beaucroissans.

Depuis la Ravignouse nous filons vers les aciéries de Bonpertuis d’où une monté sympathique nous amène à Apprieu. Une pensée pour les organisateurs de la Quinquin, qui n’eurent pas le bon goût d’éviter la RD 520 il y a quelques semaines, et nous cheminons dans l’odeur des glycines vers Colombe où un superbe parcours sur le coteau réserve des vues magnifiques sur la plaine de la Bièvre. Une route doucement vallonnée ponctuée d’un court passage « muletier » nous conduit au Grand Lemps où nous reprenons le chemin des écoliers (merci Openrunner et le GPS…) pour rejoindre finalement la descente du col du Banchet au dessus de La Frette. Petit tronçon sur la RD 13 avalé à 40km/h, et nous voici à nouveau sur des chemins de traverse en direction de St Etienne de St Geoirs.

Il est temps de déjeuner et un parc nous accueille sous un soleil radieux. Nous nous arrachons à la quiétude du lieu pour un café agrémenté de quelques chocolats car nous passons devant un pâtissier  chocolatier auquel il est difficile de résister !

Le départ s’effectue le long des étangs superbement aménagés pour un pique ultérieur. S’en suit une piste caillouteuse dont les galets glissant menacent notre équilibre. Après un passage dans quelques flaques en guise de station de lavage, nous rejoignons Sillans et son château bien éclairé qui offre un cadre idéale pour notre photo de groupe.

Quelques kilomètres plus loin débute la montée vers Parménie dont les forts pourcentages dans la traversée d’Izeaux font vite place à une ascension plus modérée (3,5 à 5 %). Après avoir immortalisé le panorama au sommet nous dévalons la belle descente vers Tullins, nous faisant ainsi prendre conscience de l’ascension cumulée depuis le matin. Les Iles de Moirans nous offrent quelques beaux détours du côté de St Jean de Chépy et nous voilà déjà de retour au terme de ces 70km pour 750 m de dénivelés.

Ah oubliais ! Nous étions 8 Roues Cool aujourd’hui, dans une ambiance amicale et un plaisir égal d’avoir pratiqué du cyclotourisme.

Diaporama

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »