«

»

Juil 10

DEVOLUY majestueux et un certain François !

Notre terrain de jeu était ce dimanche là compris entre L’Obiou, le plateau de Bures et le Bec de l’Aigle. Nous n’étions pas 20 et 100 comme le disait Jean Ferrat mais 15 CTG dont 9 féminines sans compter Annie et Pierre avec Albert et Léa qui, en raison de bobos récents, faisaient un parcours à part. Certains comme Jules, Agnès ou Henri étaient déjà venus, sous la houlette d’Olivier, parcourir ces chemins en VTT. 

Départ au Défilé de la Souloise par la route buissonnière de Truchières qui nous mène au col du Festre, retour vers le Col des Rioupes et déjeunons au col du Noyer, le bar est ouvert, il fait un temps magnifique.

La descente vers le Glaizil est escarpée et le dénivelé en contrebas de la route impressionnant, Christine pas à l’aise descend, selon Jules, « en chasse neige ». Nous arrivons au château Lesdiguières, enfin malheureusement, le peu qu’il en reste. Est-ce le même Lesdiguières que celui de Grenoble ?, pourquoi ce château dans un lieu aussi reculé ? Qu’a t’il fait exactement ? Voici ce qu’en dit wiki-ctg.

François de Bonne, (comme la caserne) est né le 1ᵉʳ avril 1543 à Saint-Bonnet-champsaur, meurt le 28 septembre 1626 à Valence. Seigneur puis duc de Lesdiguières (1611), comte de Pont-de-Veyle, seigneur du Glaizilmaréchal de France, il est également le dernier connétable de France entre 1622 et 1626. Son cercueil est à l’église Saint Pierre à sassenage. Dans le royaume de France, la seconde moitié du xvie siècle est notamment marquée par les guerres de religion, une série de huit conflits (entre 1562 et 1598) durant lesquels se sont opposés catholiques et protestants. Lorsque le soulèvement protestant éclate dans le Dauphiné, il est désigné comme chef des protestants du Champsaur en 1576, et livre de nombreux combats, dont la prise de Gap, ville catholique. Il se fait à cette occasion remarquer par Henri III. Lorsqu’en 1584, Henri III désigne le roi de Navarre pour lui succéder, son autorité sur les Huguenots du Dauphiné est reconnue.

Henri IV devient roi en 1589 et le nomme « commandant généralement pour le roi du Dauphiné » et lui demande de faire revenir le Haut-Dauphiné sous l’obéissance du roi, contre la Ligue. Le  il s’empare de Grenoble, contrôlée par les catholiques Il va alors commencer un programme de travaux d’embellissement et de fortifications de la ville (égouts, quais, citadelle près de la tour de l’Isle, la trésorerie qui deviendra l’Hôtel Lesdiguières et sa résidence principale, on lui doit aussi la reconstruction de la digue le long du Drac et la création d’un pont d’une grande hardiesse sur le Drac, le Pont de Claix, qui deviendra une des sept merveilles du Dauphiné. On lui doit enfin le Château de Vizille dont il occupera les terres en 1594.

Après la création du régiment de Bonne et des Gardes de Lesdiguières, il bat en 1591 et 1593 par 3 fois à la bataille d’Esparron , de Pontcharra puis de Salbertrand, les troupes de la ligue menées par le Duc de Savoie allié aux Espagnols et aux Napolitains.

François de Bonne est fait duc de Lesdiguières et pair de France en 1611, par Marie de Médicis, veuve de Henry IV et Régente pour Louis XIII de 1610 à 1614. Le duché-pairie de Lesdiguières est érigé alors à partir des terres des seigneuries de Lesdiguières et de Champsaur, , il est officiellement le premier duc de Lesdiguières. Les lettres d’érection de cette terre en duché-pairie constituent ce fief en pairie femelle, c’est-à-dire transmissible une fois en ligne féminine, François de Bonne n’a que trois filles de ses deux épouses successives.

Il devient duc du Champsaur en 1611, gouverneur du Dauphiné en 1612, puis maréchal général des camps et armées du roi en 1621, puis connétable de France et chevalier du Saint-Esprit en 1622. Il n’accédera à la charge de connétable qu’à la suite de sa conversion à la religion catholique. La cérémonie d’abjuration solennelle se déroule le  en la collégiale Saint-André de Grenoble5.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »