«

»

Sep 30

Cols et Faux-Cols dans les Monts d’Ardèche

Le circuit « sacoches » dans les Monts d’Ardèche – les 15, 16, 17 et 18 septembre 2016 a offert aux chasseurs de cols de belles  opportunités – même si pour plusieurs d’entre nous plusieurs cols figuraient déjà dans nos listes .

En Ardèche, la chasse aux cols nécessite d’être très attentif. En effet de nombreux panneaux indiquent des cols non reconnus par la Confrérie des 100 cols car il s’agit de « Lieu-dit nommé « col » sur les parcours de l’Ardéchoise. Aucune référence sur carte ou cadastre. Non nommé « col » localement. Contredit l’art. 4 de la règle du jeu. »

La liste des cols et « faux-cols » franchis lors de ce séjour est dans le tableau ci-dessous.

 

 date Code CCC Altitude Nom participants
jeudi 15 FR-07-1308 1308 Col de la Croix de Bauzon tous
jeudi 15 FR-07-1229 1229 Col du Bez tous
jeudi 15 FR-07-1435 1425 Col du Pendu tous
jeudi 15 FR-07-1266 1261 Col de la Chavade tous
vendredi 16 FR-07-1223 1223 Col de la Croix du Pal (piste R1) JC, GG, AS
vendredi 16 FR-07-1281 1281 Col du Cros du Loup JC, GG, AS
vendredi 16 refusé CCC 1416 Col du Gerbier de Jonc groupe avec DC
vendredi 16 FR-07-1363 1363 Col du Pranlet groupe avec DC
samedi 17 refusé CCC 1260 Col des 4 Chemins tous
samedi 17 FR-07-1385 1385 Col de la Clède tous
samedi 17 refusé CCC 1332 Col de Medille tous
samedi 17 refusé CCC 1321 Col du Viallard tous
samedi 17 FR-07-1205 1193 Col de la Scie tous
samedi 17 FR-07-0582b 582 Le Coulet JC, HP, AP, GG
dimanche 18 FR-07-1119 1119 Col de Mézilhac tous
dimanche 18 refusé CCC 1320 Col de Montivernoux tous
dimanche 18 FR-07-0718 718 Col de Juvinas tous
dimanche 18 FR-07-0464 464 Col de la Croix de Molières tous

 

Bien que majoritairement sur le versant méditerranéen, le parcours  comportait plusieurs passages de la ligne de partage des eaux (LPE) Atlantique- Méditerranée.  … et dire ligne de partage des eaux veut dire « col  » !

Le premier jour en partant du bassin de l’Ardèche,  la LPE fut atteinte pour la première fois au Col du Bez, une courte montée  sur le 1521-bez-copieversant atlantique nous a conduit au Col du Pendu, où nous sommes repassés sur le versant Méditerranéen, pour,  après une descente,  retourner versant atlantique au Col de la Chavade.

La seconde journée s’est pratiquement  déroulée  en totalité dans le bassin de la Loire. Après la visite de l’abbaye de Mazan, la pluie étant plus que menaçante il a été décidé de raccourcir le parcours. Après Usclades et Rieutord,  le groupe c’est scindé, le gros de la troupe rejoignant Sainte-Eulalie, une partie du groupe conduite par Daniel Cattin continuant au pied du Gerbier de Jonc. 3 chasseurs de cols (Jacques C., Gérard G. et Alain S.) décidèrent d’aller chercher le Col du Cros du Loup prévu dans le parcours initial (et d’y ajouter le Col de la Croix du Pal accessible depuis Fautaulière – au pied du Cros du Loup par le hameau du Pal et un court chemin non goudronné mais cyclable).

En examinant les cartes on s’aperçoit que  Rieutord est sur la Loire et Fontaulière sur la rivière éponyme, celle-ci étant un affluent de l’Ardèche, La D536 permettant de joindre Rieutord et Fontaulière franchit donc la LPE, et nous a conduit à une brève incursion coté Méditerranée. Le Col du Cros du Loup nous a reconduit coté Loire.

Le troisième jour nous repasserons tous – et définitivement –  dans le bassin méditerranéen au Col de La Clède.

La fin de journée a réservé une petite surprise lors de la variante pour le Coulet : montée assez courte (1 km) avec des passages à 14-15 % et des « faux-plats » à 10-12 %.

Quant au quatrième jour, la route fermée entre Lachamp-Raphaël et  Burzet ne nous  a pas permis de passer par le col de Moucheyre (FR-07-0858).

La journée et le séjour se sont terminés par le passage  -sans difficulté – par le col de la Croix de Molières et pour certains la visite de Meyras.

Merci Jean Pierre pour l’organisation de ce circuit durant lequel nous avons pu combiner effort physique avec quelques belles grimpées, admiration des paysages en particulier entre Gerbier de Joncs et Mezenc, géographie avec la ligne de partage des eaux, contacts avec des élus locaux, culture avec visite de l’abbaye et bien sûr pour les adeptes : chasse aux cols.

 Le terme cyclotourisme était bien adapté.

 

Les cols du parcours sont illustrés par le DIAPORAMA

 

Pour lire le : Récit du séjour par Jean Pierre Jouveau.

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »