«

»

Fév 27

71 (millions de) CTG et moi et moi et moi… à la rando de Goncelin

récit de Jean-Pierre Guiga
photos : Jean-Jacques Puillet et Fernand Combe

Y en avait du monde à Goncelin Gare ce samedi 25 février 2017. Et même bien avant midi,ouverture officielle des inscriptions. Les organisateurs ont dû refouler très galamment notre Gérard qui venait s’inscrire à 11h15 ! C’est vous dire la motivation ambiante pour cette rando à la date ingrate, mais qui cette année était le point d’orgue d’une semaine de temps printanier durant lequel les troupes ont pu faire de nombreux tours de roues (-s parce qu’on en a deux).

La liste: le petit bémol de la journée… Que l’inscription était longue !… Même à 5 ctg dans la file il a fallu dix minutes devant l’ordinateur de la dame de Goncelin ! Alors pour 71 et pour d’autres clubs sur la même file! Alors qu’à la table d’à côté les postes d’inscription étaient vides…

Donc sur le parking, ça piaffait d’impatience. « T’as vu mon nouveau vélo ? Est-ce que t’as déjà roulé? T’as combien de bornes ? Ton casque n’est pas droit! T’as réglé comment tes cocottes ?Tes gants roses, c’est pour faire la vaisselle en roulant? J’vais m’acheter la même selle! T’es sûr que t’es bien gonflé? T’as perdu combien de kilos? Aujourd’hui, tu prends la douche à 16 heures? »

Tout ça en trépignant avant le départ mais avec le devoir du ctger et de la ctgère d’attendre le moment incontournable de la photo de début de saison. Et là, le CTG avait mis les moyens cette année. Il a fallu priver de rouler le plus grand spécimen disponible au club pour qu’il déplie ses deux immenses perches télescopiques et puisse embrasser le plus possible de maillots jaunes et bleu en contre plongée. Mission réussie. Nous retrouverons notre photographe tout au long du parcours au détour d’un carrefour… merci Jean-Jacques!

Et puis on ne pouvait plus tenir! La marée jaune et bleue s’est élancée. Rapidement, les cyclos des autres clubs en remontant la file se sont (nous ont) demandé combien on était. Pas besoin de compter les inscriptions à la fin de la rando pour savoir qui allait remporter la coupe! Des CTG plein le parcours. 12 Gérard, 20 Daniel(le) 33 Jean-Pierre, 5 Christines, des Véroniques, des Pierre qui roulent partout, des Paul des Jacques…

Et puis Didier me rejoins avec son super6 alu rouge Saeco de Mario Cippolini de la grande époque des années 2000. Il a investi dans des roues hautes pour … rouleur… Et donc il y a fallu les essayer entre Sainte Marie du Mont et Chapareillan sur les bouts droits à 50 km/h, ça marche bien! Donc on rejoint le groupe JP Roux Alex et Maurice. Juste le temps de se frayer un chemin à la machette à travers la jungle de cyclos pour arriver devant la table du ravito et attraper au vol deux verres de sirop de menthe et hop on repart.

Après le ravito, ça grimpe bien plus: on le connaît maintenant ce parcours, les yeux fermés. Maurice s’échappe sur son nouveau full carbon noir mat et avec Didier on bataille pour s’accrocher. On perd Maurice de vue jusqu’à Pontcharra où le feu rouge l’a obligé à s’arrêter. On recolle et on finira les 10 km de la fin lancés entre 35 et 40 km/h derrière un groupe emmené par un autre … ctg! Le Jacques de Bourg d’Oisans.

une nouvelle coupe pour nos 29 valeureuses féminines

Du coup on arrive un peu tôt pour la soupe… Les arrivées se succèdent ensuite sans arrêt. La queue au contrôle et la queue au casse-croûte… jusqu’à l’annonce officielle: 71 CTG dont 29 filles. Un record des dernières années. Coupe pour Gières au prorata du nombre de licenciés et coupe pour les dames au CTG bien sûr! Non, non, non, non, le CTG n’est pas mort, car il….roule encore!

Voici une saison bien commencée en tous cas, vivement la suite !

d’autres photos sur le diaporama

Share

(1 commentaire)

  1. Jean-Pierre GuigaKM8Z

    Les photos sont superbes Jean-Jacques même si on préfèrerait que tu sois sur le vélo. JPGuiga

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*