«

»

Mar 02

55 CTG ont dégusté la soupe à l’oignon, cru 2019

On aurait bien aimé en reprendre, mais il fallait évidemment partager avec les 439 participants de cette 28ème édition de la RPO (Randonnée de la Plantation des Oignons) ce samedi 2 mars.

Encore un beau succès bien mérité pour nos amis cyclos de Goncelin (Club Athlétique Goncelinois Cyclotourisme – appellation officielle du club) qui se donnent la peine pour nous recevoir et nous accompagner dans les meilleures conditions.

La pluie, qui était plus ou moins annoncée n’a pas dissuadé les participants ; elle n’a finalement pas épargné grand monde.
On est parti secs, on est rentré trempés ! les pieds nageant dans les godasses, cuissards et maillots maculés.
Si nous n’avons pas bien pu profiter des attraits de la 2ème partie des circuits, la 1ère fut agréable, malgré un départ laborieux en tir groupé, sous les coups de midi, où de nombreux cyclos tentaient de s’extraire d’un peloton géant, sur une petite route assez chaotique.
Après Pontcharra, on respirait mieux, en profitant d’une courte vue sur la Tour d’Avalon, puis en traversant les villages de Laissaud, les Molettes, en passant tout près du paisible lac de Sainte-Hélène.

Une première boucle nous permettait d’allonger le circuit par Saint Pierre de Soucy et Planaise avant de rejoindre le copieux ravitaillement de La Chavanne.
Une belle rencontre à Planaise : un joli rond-point bien décoré attira mon attention, orné d’une vielle charrue et de rênes articulés en bois.
Evidemment, l’appareil photo n’est jamais loin dans ce cas.
Un riverain nous interpelle, nous remerciant d’avoir pris le temps de nous arrêter pour photographier ce rond-point.
Il s’appelle David et c’est lui l’auteur de cette belle composition. Je lui ai promis de placer la photo sur notre site, dans le compte-rendu de cette rando. Voilà c’est fait, bravo David !

Après le ravito de La Chavanne, c’est la descente sur Montmélian.
Peu après la traversée de Montmélian, c’est là que la pluie, timide au départ, commença à s’intensifier et à nous refroidir, ce qui provoqua la décision de zapper la 2ème boucle, pour nous retrouver aux Marches.

Après… c’est la hâte de rentrer au plus vite, tout en respectant le parcours tracé par les organisateurs (Barraux, La Flachère) ; mais le fléchage avait du mal à résister à la pluie.

La soupe à l’oignon, le vin chaud et le plateau repas étaient les bienvenus à l’arrivée !
Merci aux organisateurs.
Les 55 CTG sont ravis de repartir avec une nouvelle coupe…

A l’année prochaine !


(photos : Danie, Fernand et Jean-Paul)

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »