«

»

Mai 29

Un tour du monde en 1511 jours et 77 259 km , à vélo tout simplement .

Patricia et Christian sont rentrés au pays dimanche dernier 27 mai. Depuis quelques semaines, c’était un secret de polichinelle. Le tour du monde devait avoir une fin , et celle ci devait avoir lieu un dimanche au col des Limouches, fameux col de la Drôme pré-Provençale à l’altitude de 1086 m , surplombant la plaine de l’Isère ( vers Romans -Bourg de Péage au nord ) et  du Rhône ( vers Valence à l’ouest ).

Si Patricia et Christian sont membres des CTG depuis une vingtaine d’années ( ils ont travaillé et ont un domicile à Grenoble) , Patricia et Christian sont originaires de l’Ardèche et de la Drôme où demeurent leurs parents respectifs. Avant d’être Grenoblois, ils adhéraient au club des CTV ( cyclotouristes Valentinois , un vieux club FFCT organisateur de la semaine fédérale FFCT 1976 ) .

Donc, en ce dimanche 27 mai, rendez vous est donné avec nos 2 amis, au village de Beaufort sur Gervanne à 9h 30,  terme de l’avant dernière étape où ils passeront la nuit chez des copains.

Quelques CTG munis de sacoches et tentes les ont rejoints le samedi soir, et nous avons su que la soirée fut très arrosée !

Les retrouvailles furent poignantes et joyeuses. Ils n’avaient pas changé en 4 ans et des poussières. Patricia toujours aussi svelte, Christian un peu moins en embonpoint qu’au départ le 7 avril 2014, avec une petite barbe bien taillée qui lui donne un air de marin aux traits burinés .

Pour être sûr que c’était bien eux, il convenait de les embrasser 3 ou 4 fois, de les toucher …mais aussi aller voir leurs montures « CATTIN cycles » qui croulaient sous 50 kg de bagages . Les sacoches étaient aussi burinées que nos baroudeurs. Je suis sûr qu’en les scrutant de près, on pouvait trouver des poussières de Patagonie …ou des sables du désert Namibien !

Si je vous dis que ces montures avaient au départ du voyage déjà plus de 50 000 kilomètres  ( raid Katmandou – Lassa , route de la soie , vacances dans les Dolomites , le Maroc etc….) Les cycles CATTIN de Crolles autrefois et Poisat actuellement  , sont bien des vélos de randonnées sans pépins ….

 

Nous entamons la montée vers le col des Limouches en passant par Plan de Baix, puis le col de Bacchus. Outre une trentaine de CTG en tenue impeccable , il y a des amis venus de la Dôme, de l’Ardèche, de Grenoble, de Savoie etc…..Il y a des papas , des mamans, des enfants avec minis VTT ….et des sangles pour les tracter si besoin .

Nous ferons une pause à Plan de Baix, puis au col de Bacchus. les 5 derniers kilomètres conduisant au col des Limouches se feront à bonne allure et ceux qui voudront essayer de grimper  avec le vélo de Christian ou  Patricia abdiqueront au bout de quelques dizaines de mètres.   Arrivés au dernier kilomètre , un panneau rouge indique la flamme rouge comme au tour de France, et Patricia et Christian s’y arrêtent pieusement , puis repartent après la photo, en voyant défiler les repères aux centaines de mètres suivantes .

Au col des Limouches, eux devant et nous  derrière, ils passeront les derniers mètres la main dans la main, à vélo tout simplement .

Les retrouvailles avec les familles sont émouvantes, la foule est au moins d’une centaine d’amis.

Les appareils à photos crépitent , et le ciel qui s’était assombri le matin  retient alors ses larmes et nous réchauffe de ses rayons .

Un drone bourdonne dans le ciel, une chorale et un accordéon chantent le Kilimandjaro et San Francisco sur un air de Hugues Auffray .

Des tables sont dressées, des friandises abondantes disposées, jus de fruits et clairette de Die pour nos gosiers .

Christian et Patricia sont assaillis ; photographies, selfies, questions, meilleurs souvenirs, quel pays le plus accueillant, celui où l’on mange le mieux etc……Ils répondent toujours avec le sourire , et s’embrassent tendrement  ….

Merci Patricia et Christian de nous avoir fait faire un beau voyage par procuration . Tant de soirées où nous avons rêvé après avoir regardé votre superbe blog.

On vous souhaite tout le bonheur du monde.

Pour aujourd’hui comme pour demain.

Après tant d’aventures, que votre soleil éclaircisse l’ombre qui pourrait vous envahir.

Comme hier, comme dimanche,  qu’il brille de votre amour au quotidien .

photo avec les parents de Christian

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(photos jules Arnaud et Gérard Galland)

Share

(1 commentaire)

  1. Francis

    Rien à ajouter à ton compte rendu Jules il traduit parfaitement l’ambiance et l’esprit de la Journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »