«

»

Oct 18

Tour du Dévoluy en VTT les 14 et 15 octobre 2017

 

Nous étions 11 à avoir relevé le défi d’Olivier de faire le tour du Dévoluy en VTT.

Il fait beau, même très beau, en ce week-end de la mi-octobre.

Départ de Superdévoluy vers 10h après avoir déposé, sur le passage, nos bagages au gîte de Saint Disdier.

Nous laissons nos voitures et c’est parti pour une boucle de 70 km d+ 2000.

 

 

 

 

 

Nous partons par une piste large et caillouteuse en direction du collet de Prapérouse (1561 m).

 

La lumière est magnifique, les paysages somptueux, nous allons faire 2 activités pendant tout le le week-end : VTT et photos.

 

 

.

Après le collet, d’un commun accord, nous prenons la direction du col de Rabou,

. et par ce côté, on peut dire qu’il se mérite…

On pousse… on tire… on porte… on s’entraide….et on arrive tous en haut du col de Rabou (1888 m).

On en profite pour pique-niquer, se reposer… voir faire une sieste…et on attaque la descente.

 

La descente se fait par une piste large et caillouteuse (je l’ai pas déjà dit ça ? et je vais le répéter car il y en a pas mal dans le coin…) qui s’avèrera piégeuse par endroit…

On retrouve le parcours initial au pont du villard et les feuillages des arbres sont de toute beauté, en vélo on régale tous nos sens…

On continue sur un bon rythme car il y a des cols à aller chercher pour ceux qui veulent.

On passe tellement près… que c’est tentant…

.

 

 

 

Certains vont gentiment patienter et nous permettre d’aller chercher le col du Noyer (1664 m) en passant par la route.

.

 

 

 

 

 

 

D’autres vont aller chercher le col la Saume (1705 m) qui lui se fait uniquement  en VTT.

Les plus gourmands feront les deux.

 

 

 

 

Nous reprenons le parcours et nous voilà engager dans un long sentier étroit et délicat avec des passages engagés…

si… si… on est passé là… le petit sentier à droite sur la photo.

 

 

 

Bien sûr pour certains ce sentier est source d’amusement et ils le font les « doigts dans le nez » alors que moi je n’y arrive même pas avec les pieds…

 

 

 

 

 

 

 

Et la sortie du passage en sous bois se fait dans un décor somptueux.

 

On en a pris plein les yeux…

 

Des vues à couper le souffle… certes les montées aussi…

Et la dernière du jour, nous permet d’atteindre le collet (1292 m).

 

.

.

 

 

Après tout ça, on est bien content d’arriver enfin au gîte de Saint Disdier.

Une bonne bière, une bonne douche, la visite de Jean-Paul Zuanon, un repas roboratif et un petit jeu…

Nous voilà prêt à bien dormir.

Petit-déjeuner à 8h, il y a tout ce qui faut pour tout le monde.

Départ 9h30, car il fait pas chaud du tout, on se caille ce matin.

 

.

Et nous voilà repartis pour nos deux occupations principales du week-end : VTT et photos.Tous réunis pour la montée au col du Festre (1441 m).

Au col, certains décideront de monter jusqu’à la bergerie,

où Jean-Paul nous a dit hier soir, qu’il était aisé d’aller chercher le col des Aiguilles…

 

 

 

D’autres, suivront Olivier pour continuer le parcours initial par la descente technique jusqu’à la Cluse pour revenir au col du Festre.

 

 

 

 

 

.

Un autre groupe préfèrera faire une boucle sur le plateau autour du col et admirer le paysage pastoral,

et le savoir-faire de ce jeune, très jeune, berger.

On se retrouvera tous à la maison du col du Festre, malheureusement fermée, où on pique-niquera avec nos propres repas.

On repart en direction de la Joue du Loup, du col de Rioupes (1429 m) pour certains et de la montée sur une large piste caillouteuse….

..Pour atteindre le collet du Tat (1613 m), dernière difficulté du jour et du week-end.

Il n’y a plus qu’à descendre, plusieurs possibilités mais heureusement on se retrouvera tous au parking.

Ce fût un super week-end VTT, merci à tous, merci Olivier.

 

Pour les stats : de 70 km à 80 km pour d+ 2000 à 2400 environ selon les cols et boucles supplémentaires ou pas…

Photos : Hervé, Bérangère et Laurence T.

Share

(1 commentaire)

  1. jfc

    Extra,
    ça me donne quelques regrets.
    jf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*