«

»

Juil 03

Tour de Chamechaude 1200m – 33 km – Enfin, ça, c’était Jeudi

Olivier et André

Bérangère à la Barrière

Certains « pas si Cassandre que cela » avaient prévenu de l’humidité des chemins, la météo avait également anticipé l’événement, mais nous sommes quand même 6 sur le tarmac, je veux dire le parking du ski de fond du Sappey. Bérangère et Laurence – Olivier, André, Guy et Henri. 9h, Départ tranquille, mais rapidement le temps passe à l’Irlande, voyez le genre, petit crachin qui, au fur et à mesure que nous montons et atteignons la brume, tend de plus en plus vers l’Ecosse du Nord. Le thermomètre est nettement en dessous des 15°. Mais ça, ce n’était encore rien, car au détour d’un virage nous redescendons rapidement, géographiquement du moins, vers l’Angleterre et plus précisément chez Jane Birkin, mais si vous connaissez la chanson –   Dou la Gadoue, la Gadoue, la Gadoue. Chacun, avec une technique qui lui est propre et pour tout dire    pas toujours recommandée dans le manuel, trace sa route. Et quand je dis trace, c’est le mot qui convient, le sillon peut aller jusqu’à 10 cm de profondeur. Guy nous fera une magnifique roue avant, sa roue tanké dans une ornière tandis que sa roue arrière est à 60 cm du sol, heureusement sans conséquences. Enfin sans conséquences … demandez à ses chaussures. Quand Olivier nous dira que nous venions de passer la portion la moins boueuse du parcours, un très bref regard circulaire nous a permis de vérifier que tout le monde était bien d’accord pour revenir au parking, le seul problème restant à régler étant le nettoyage de ces vélos.
Pragmatiques, Bérangère et Laurence ont demandé au camping un tuyau et de l’eau (2€ les 100 litres). André toujours joueur a préféré chercher une rivière, Olivier a calé son vélo sur le toit de la voiture préférant faire la toilette chez lui et nous avons enfourné les 2 vélos dans la voiture de Guy, les offrant au karscher à Grenoble.
Retour à la voiture à Midi. Nous avons parcouru 15 km avec 500m de dénivelé.

Guy

Laurence

 

Share

(2 commentaires)

  1. Chung

    Et encore!! On a enlevé pas mal de boue collante, pour pouvoir rouler

    1. Chung

      En tout cas, merci Henri d’avoir immortalisé notre voyage en Irlande – Ecosse..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*