«

»

Mar 18

Omnibus pour les Chambarans… mais retour par l’Express de 16h

Omnibus pour les Chambarans… mais retour par l’Express de 16h
Samedi 18 mars 2017

écrit par Jean-Pierre Guiga

Photo : Jon Cook

Il fallait se faire violence aujourd’hui pour oser sortir à vélo. La météo n’était pas bonne du tout et le contraste, avec une semaine estivale, bien marqué…

Mais au rendez-vous à Bachelard il y avait des ctg. Alors, « en voiture s’il vous plait! ». Premier arrêt à St Egrève barrage et … personne. Mais un passager a pris le train en marche. Deuxième arrêt Veurey: des ctg montent dans le train. On compte: onze hommes et deux dames. Troisième arrêt à St Quentin: trois ctg descendent. On se retrouve à neuf (le nombre) pour commencer la montée vers Cras. 13h arrivée à Cras avec pas une seule minute de retard sur l’horaire! On sort les casse-croûtes et là aussi on sera en avance sur le temps défini pour la pause parce que ça commence à cailler grave. Et puis quand on repart la pluie se met à tomber : pas des cordes, presque du crachin mais c’est bouché partout. Donc, le groupe se sépare: six rentrent directement en rejoignant Vinay et puis Henry et Nicolas ont envie de continuer alors… je suis obligé de les suivre !

Pour le retour on a pris l’Express. Et alors là, t’étais (r)où Jean-Pierre? On a pris la douche (froide) à 14h00, nous! Une fois avalé le col Lachard, on a même fait la variante (la route des Arêtes) prévue en plus, sous une pluie fine mais soutenue et 8°C ! Quand on aime on ne compte pas ! Une fois passé le col Chatain, au sec (monté à 15 km/h…), Henry, le chef de train, a pris les choses en main et c’est le TGV qui a déboulé sur Tullins et la digue à plus de trente kilomètres heure. On n’a pas vu le temps passer… On a séché et on est arrivé à Grenoble avec pour moi 111 km et 1500m de dénivelée, même pas en retard pour le match de rugby. Déjà douchés.

Finalement, une bonne journée de vélo…

Jean-Pierre Guiga

Share

(1 commentaire)

  1. isabelle

    super CR avec dessins!
    cela donne presqu’envie de faire du vélo si on n’y perd pas son humour!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »