«

»

Déc 23

Les Emeindras en sortie raquettes – jeudi 21 décembre 2017

texte écrit par Daniel Cattin
Visionner le diaporama (photos de Christiane et Jules)

Notre ami Pierre avait choisi la Chartreuse pour cette sortie raquettes. Il pensait que l’on serait au soleil du côté de l’Emeindras et il avait vu juste…

11 racketteurs se retrouvent sur le parking du Sappey. Après quelques hésitations à la sortie du village, on se dirige vers les prairies et la forêt des Hallières. La montée est progressive et devient même facile lorsque l’on rejoint la piste de Montjallat. Les arbres ont gardé leur belle couche de neige, le paysage est magnifique. Restant sur notre forme d’une belle saison cyclo, on double allègrement un groupe Amitié Nature de Voiron.

Peu avant l’Emeindras de dessous, notre guide nous suggère le petit sentier dans la forêt. Super l’été en VTT, il ne faut pas être distrait sur la neige abondante de ce passage de 50cm de large… j’ai eu beau leur dire que je voulais faire une variante, personne ne m’a cru. Il m’a bien fallu un quart d’heure pour retrouver le sentier après une chute en glissant dans le ravin, arrêtée par un sapin bien solide. 5 ou 6 m à remonter après avoir récupéré mes affaires éparpillées et enlevé mes raquettes. J’y suis parvenu grâce à l’assistance d’un voironnais doublé auparavant !  Au regroupement, les mauvaises langues s’en donnent à cœur joie.

Il est l’heure de manger lorsque l’on arrive à l’Emeindras de dessus. La vue sur Chamechaude est vraiment splendide. Pour la digestion, Pierre nous emmène au sommet de l’Emeindras, à 1491m. Il fait la trace dans la prairie en dessinant de beaux lacets. Le panorama est grandiose sur ce petit balcon, la belle vallée en dessous est surplombée à gauche par une montagne à nulle autre pareille et à droite par une chaine si belle qu’on lui a attribué ce nom.

Pour descendre, c’est direct dans la poudreuse, on ne fait plus de lacets. Petit carrefour, nouvelle hésitation, on perd notre président qui a fait le bon choix (une fois de plus) en allant à droite. A gauche, c’est le raccourci qui nous fait prendre la piste de fond, interdite aux racketteurs. C’est donc en file indienne, bien au bord de la piste que nous arrivons au Sappey après 11 km et 600 m. 13 km pour le président ainsi que pour Paulette et Bernard qui eux aussi n’ont pas pris le raccourci.

L’Auberge du Sappey nous accueille pour le chocolat ou le vin chaud, c’est selon ses goûts, le service assuré par un jeune plein d’humour.

Très belle journée pour tous aux portes de Grenoble !!

Notre ami Pierre a plein de bonnes idées !

Daniel Cattin

Visionner le diaporama (photos de Christiane et Jules)

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Translate »