le mystère de la chambre noire enfin percé

Bonjour les amis, le BRV étant annoncé par le club comme annulé, Dimanche au lieu de descendre faire une belle rando à Crest, j’ai bossé au labo.
Oui je sais le BRV n’a pas été annulé, mais trop d’infos tue l’info. Et je n’avais pas envie de faire du Mortier vu les orages récents.

Je viens donc par ce billet vous faire part de mes conclusions concernant une série de « crevaisons » et leurs raisons probables, afin de tenter de vous éviter les risques encourus.

Cette année nous avons subit plusieurs dégonflages brutaux, donc dangereux, sur des roues différentes. Après examen minutieux sur site et au labo, impossible de trouver une raison qui serait par exemple une épine, un éclat de verre, un clou…le trou est tout petit, il n’y a pas d’éclatement.
Les plus anciens m’ont parlé de la tête de rayon qui vient percer la chambre, sauf que cela fait longtemps que les jantes sont à double parois, le rayon est loin de la chambre. Le fond de jante peut être…encore faudrait il qu’il soit agressif pour la chambre. Là c’est du pur coton à l’ancienne mais récent, et il est doux au toucher, alors pourquoi les chambres se percent elles d’un minuscule trou, spontanément?. Étant ancien inspecteur des travaux finis, cela ne me convient pas, alors je rumine…et …oui mais c’est bien sûr!

Pour comprendre il faut revenir quelques années en arrière, ou il était question (en ce qui me concerne) de faire la chasse aux grammes inutiles. Les fabricants proposent encore aujourd’hui , et presque exclusivement, les chambres dites « light » ou « race » (c’est écrit dessus) pour les coursiers. Mes pneus étaient alors en 23 mm de large.
Une chambre en version « race » pèse 80 grs seulement, et a selon les spécialistes un meilleur rendement.

J’ai monté très récemment des pneus en 25 mm de large et j’ai commandé ou réutilisé les mêmes chambres (Cont…) par habitude. Il est donc facile d’imaginer que cette chambre light déjà bien fine dans du 23, devient carrément translucide dans un pneu de 25, et donc extrêmement sensible aux petites irrégularités du fond de jante, quand on lui applique 7 bars de pression. Cela pourrait bien expliquer les avaries. Ajoutons à cela un vieillissement naturel du Butyl et nous voilà à plat.

J’ai donc acheté des chambres standard Sch…qui sont données pour du 23/28. Poids de la chambre 110 grs, soit 35% de matière en plus, ya pas photo. Rien qu’au toucher l’ancienne fait chiffonnade en comparaison.
J’en ai profité pour enlever le fond de jante en coton collé. La colle utilisée à tendance à fluer, le fond se décentre ce qui provoque des irrégularités. Les 7 bars ne laissent alors aucune chance à la pauvre « race ». Remplacé par un fond en plastique non collé et sans raccord.

Donc voilà passer au 25 oui mais… avec quelques précautions.
Voilà les amis, quelques infos. A bientôt

Share

(2 commentaires)

  1. Enquête rondement menée

  2. Trop fort ce Jean François, tout ceci me semble plein de bon sens et donc ma prochaine chambre sera en 23/28, et ce n’est pas la taille du lit.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
Le site des Cyclotouristes Grenoblois (CTG)