«

»

Mar 18

Grésivaudan – Samedi 16 mars 2013

Fraicheur matinale

C’est par un soleil printanier mais une fraîcheur quasi hivernale que 14 CTG ont pris le départ d’une randonnée aux allures de Roues Cool dans la valle du Grésivaudan.

5 dames nous accompagnent aujourd’hui depuis le parking du Casino de Crolles en direction du centre nautique où un court chemin empierré nous ramène sur le bitume. Certains sont venus de Grenoble ou de Meylan, histoire de rallonger un peu ce parcours de 48km.

Les rayons du soleil ont tôt fait d’élever la température de 2 à 10°, évitant que les plus véloces ne se refroidissent en attendant les Roues Cool qui ont finalement donné le tempo de cette ballade. Daniel nous fait encore découvrir de nouvelle routes, délaissant au passage le chemin de l’Empereur, impraticable, au « profit » d’une bande cyclable de long de la « nationale », avant de monter à St Vincent de Mercuze par un itinéraire inédit pour beaucoup ; si bien que notre groupe se scind, s’égare quelque peu, et ne se regroupera que beaucoup plus tard.

Arrivé à la Flachère, le premier groupe poursuit jusqu’au Boissieux avant de descendre sur la Buissière que le second groupe rejoint directement, mais involontairement, par un raccourci finalement judicieux puisque nous nous regroupons sans avoir à nous attendre.

Le pique-nique au Cheylas précède une agréable route vallonnée à flanc de montagne et à l’abri du vent du sud qui se lève. Quelques « coups de cul », éprouvants pour certains, plus tard, nous quittons Daniel qui doit rejoindre sans tarder son magasin.

Gérard, que je remercie au passage pour ses photos, prend alors le relai en nous promettant une belle piste cyclable entre 2 petits tronçons  de Nationale pour rejoindre Brignoud. Mais la circulation automobile est infernale et même si la piste cyclable tient ses promesses, nous sommes bien contents de rejoindre sans encombre notre point de départ.

En conclusion, évitons ces anciennes Nationales qui sont devenues de plus en plus dangereuses pour nous cyclos, bien ne nous ayons croisé un groupe d’une cinquantaine de « cyclo sportifs » inconscients qui, sans complexe, roulent en peloton compact à deux de front, créant  une comète de voitures aux conducteurs impatients et mecontents. Denis en profite alors pour nous rappeler les règles élémentaires de bonne conduite sur ces routes fréquentées.

Il est également navrant que les petites routes de campagne soient à ce point dégradées que nous ne pouvons plus les emprunter. Il y a là un réel problème que les collectivités locales ne semblent plus prendre en charge car on n’hésite pas à créer de coûteuses et dangereuses bandes cyclable le long des Nationales alors que les routes agricole ne sont plus du tout entretenues !

Diaporama

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »