21 juillet 2019, le département inaugure le Chambon et ravitaille le BRA…

lac du Chambon ( photo J.P Martin)

 

En Isère et particulièrement en Oisans et haute Romanche, l’appellation CHAMBON fait référence principalement à un barrage construit entre 1929 et 1935, destiné à réguler le cours de la Romanche et protéger la vallée du Bourg d’ Oisans des crues , mais aussi produire de l’électricité. Le verrou rocheux qu’il fallut combler, faisant 295 m en crête, 75 m à la base, 135 m de haut  et engloutit 60 000 tonnes de ciment pour une retenue de 50 millions de m3 sur 3 km de long.

Le Chambon c’est aussi un tunnel mis en service en 1934, sur la D 1091, lorsque les travaux de construction du barrage furent en phase d’achèvement. Ce Tunnel d’une longueur de 756 m fut réalisé en grande partie par l’entreprise Grenobloise PASCAL. La d 1091 venant du Clapier d’Auris en rive gauche de la Romanche, passant sur la crête du barrage sur une largeur de 5 m, pour se trouver en rive droite sous le village de Mizoën avant de s’engouffrer sous le grand et petit tunnel du Chambon.

Le Chambon, c’était aussi le nom d’un village englouti lors de la mise en eau du barrage entre le 24 avril  et le 9 octobre 1935 , avec ses hameaux de Dauphin et Pariset ( lors des bas niveaux de la retenue en fin d’hiver, on aperçoit parfois un pont et quelques ruines envasées à l’aplomb de la chapelle de Pariset ).

Le mouvement géologique au Chambon le vendredi 10 avril 2015, eu pour conséquence immédiate la fermeture totale du tunnel du Chambon du même jour à 12 h …..jusqu’au 17 décembre 2017 au soir !

Bien que les villages de la haute Romanche soient en territoire  haut Alpin (05)  l’activité économique est principalement tournée vers l’aval, Bourg d’Oisans et Grenoble, mais aussi les stations des 2 Alpes et l’alpe d’Huez.

Les habitants de la haute Romanche eurent des moments douloureux pour aller travailler, étudier, se soigner etc…..

Pendant de longs mois, la traversée de la retenue du Chambon se fit en canot de sauvetage, à pieds ou à vélo par la montagne de Mizoën ou de Cuculet, en hélicoptère lorsque le risque de tsunami fut à son maximum.

Puis impossible n’étant pas Français, une route de secours fut ouverte en 5 mois en rive gauche du Chambon de fin novembre 2015 à Noël  2017(ouverture définitive du nouveau tunnel).

Bien qu’aucun électeur de l’ Isère ne réside en amont du Chambon, le département 38 épaulé par celui du 05 mis le paquet ( 34 millions €) pour régler au mieux cette catastrophe naturelle .

Le BRA 2015 dû revoir son tracé fin juin 2015, quand on sut que le tunnel était irréparable et donc le Galibier impossible ! Cette édition nous laissa le souvenir de nuits pénibles,  mais le BRA s’adapta à la situation par un plan B inédit Oisans-Mauriennais .

inauguration en présence des présidents des départements 38 et 05, du maire des 2 alpes et la conseillère régionale PACA (photo J.P Martin)

Ce dimanche 21 juillet 2019, le département de l’Isère nous fit l’honneur de choisir cette date pour inaugurer le nouveau tunnel du Chambon ( 966 m ) ainsi que la route de secours qui deviendra une voie verte à l’été 2020.

Une réception des personnalités et des cyclos du BRA fut organisée entre 14 h et 18 h  sur le parking en crête du barrage et la route de secours ( future voie cyclable de 5,5 km) fut autorisée exceptionnellement aux cyclistes du BRA.

Des boissons et des produits locaux furent offerts aux cyclos, dont de délicieux abricots exclusivement Isèrois  Il y eu même des discours, des annonces , un intermède musical …

Et si un jour nous pouvions nous rendre de Grenoble au col du Lautaret par une vraie voie verte….semblable à celle qui va de Bolzano (Italie) au Passo REZIA (Autriche) en passant par Mérano (100 km et 1600 m D+) …on peut toujours rêver …..?

comme souvent, les élus du département ont retroussé les manches ce 21 juillet au Chambon

 

 

 

D’avril 2015 à novembre 2016, heureusement qu’il y avait aussi le vélo pour rendre visite à la famille à Villar d’Arène ou saluer le Galibier avec les copains .

 

 

 

 

des victuailles plein les plats

de la musique pour adoucir les moeurs et la fatigue

 

 

 

 

des officiels disponibles et accueillants

de la décontraction et des rencontre heureuses

Share

(1 commentaire)

    • service communication département de l'Isère on 2 octobre 2019 at 20 h 11 min
    • Répondre

    Monsieur Arnaud,

    Nous tenions vous adresser, à vous et à l’ensemble des bénévoles, nos plus sincères remerciements pour votre aide précieuse sur la fête du Chambon de ce dimanche 21 juillet.

    Votre présence et votre réactivité (un petit clin d’œil particulier à Armelle et Jean-Pierre) ont grandement contribué à la réussite de cet évènement et nous vous en remercions.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

*

Translate »
Site du Brevet de Randonneur des Alpes