«

Juil 02

A la Bérarde les pâtes sont cuites !

Nous étions 17 cette année encore à nous partager les tâches de ce « contrôle – repas » quelque peu hors norme mais nous sommes coutumiers de ce genre de défi après l’avoir relevé dans des conditions dantesques suite à l’éboulement de la route il y a deux ans et pour les 600 participants du BRA l’an passé !

Un rapide fléchage effectué depuis le Clapier et nous voici à 8h à pied d’œuvre dans la fraîcheur du matin alors que les dernières brumes cèdent la place à un soleil qui ne nous quittera plus.

Cette année, nous avons des conditions idéales car nous retrouvons les locaux de la Maison de la Montagne avec sa cuisine et son mobilier. Seule surprise, une caravane-roulotte-chalet (je ne sais pas comment nommer cet objet roulant non identifié) occupe une large place de la cour où nous nous installons habituellement, mais qu’importe : nous avons une dream team pour les pâtes et l’organisation de la confection des plateaux-repas est au top, quant aux boissons, Sergio dûment épaulé par Jean-Pierre J et Ayouba saura faire régner la bonne humeur.

Je m’attarde donc plutôt sur l’aménagement extérieur et nous trouvons vite une solution pour loger notre barnum et y installer tables et bancs pour assurer au moins 100 places assises.

Rémi, Jean-Pierre R et notre cuistot en chef, Jean-Louis s’affairent déjà autour de la préparation des pâtes selon un processus resté secret mais d’une efficacité reconnue tandis que Cyril s’installe à l’accueil des cyclos et au tamponnage des cartes de route.

Le premier d’entre-eux arrive peu après 10h et moins de 10 minutes plus tard il peut savourer son repas. Puis la cadence s’accélère doucement jusqu’au coup de feu entre 13 h et 14 h. Vélos et participants trouvent leur place et l’annonce de 100 personnes supplémentaire fait le bonheur de l’épicerie locale où nous trouverons tout ce qu’il faut pour compléter notre stock arrivé à épuisement : pâtes, café, salade de fruit, Coca, chocolat, pain…

Je veille à la récupération des gobelets et des plateaux afin de réduire le volume de nos poubelles tout en éduquant nos hôtes au respect de l’environnement. Les Cyclo Gapençais de passage prennent des notes pour l’organisation de Pâques en Provence à Upaix l’an prochain.

Il fait à présent bien chaud et l’ombre du chapiteau est la bienvenue tandis que le flot des cyclos commence à se tarir. Vers 16h30 nous servons notre dernier plateau et terminons le rangement du contrôle et le nettoyage de la vaisselle. Nous laissons ainsi une place impeccable lorsque nous quittons les lieux vers 17h00, un peu fatigués mais pleinement satisfaits de notre journée et des rencontres que nous y avons faites. Des témoignages de satisfaction nous vont droit au cœur et justifient nos efforts. Personne ne manque sur la traditionnelle photo finale qui montre nos mines réjouies d’avoir réussi à relever le défi cette année encore. Un grand merci à toutes et à tous !

Un rapide passage à Allemont pour saluer les copains et boire une bière et nous voici en route pour le garage afin de vider le fourgon sous les directives d’André qui sait où vont les choses. Il faut dire que le rangement, qui sera d’ailleurs peaufiné dans la semaine, requiert une attention toute particulière vue l’exiguïté des lieux !

Allez, ne soyez pas tristes : rendez-vous dans deux ans et pensons dès à présent au BRA.

Encore quelques photos

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Translate »