Assemblée Générale FFCT 2001 à Grenoble – les visites

visite_ffctLes cyclotouristes grenoblois vous proposent la découverte de quelques sites remarquables :

  • Le centre historique de Grenoble, par des guides de l’office du tourisme (samedi 10 décembre, de 10h à 12h)
  • La montée en téléphérique jusqu’à la Bastille et découverte du panorama (samedi 10 décembre, de 14h à 16h)
  • La visite du Musée de Grenoble (samedi 10 décembre, vers 16 h)
  • La visite du Musée de la Révolution française, au château de Vizille (dimanche 11 décembre, de 10h à 11h30)

Revivez les visites programmées lors de l’AG FFCT 2011.

Le coeur historique de Grenoble, le site de la Bastille, le musée de la Révolution à Vizille.

Serge et Jean-Paul gardent un excellent souvenir de l’intérêt manifesté par les participants et leur gentillesse.

Vous pouvez nous transmettre vos propres photos, qui enrichiront cet espace.

Diaporama


museegrenobleLe Musée de Grenoble

Une autre visite à prévoir : le Musée de Grenoble.

Fondé en 1798 par Louis-Joseph Jay, place de Verdun, le nouveau Musée de Grenoble a été implanté le long de l’Isère, place de Lavalette, et inauguré en 1994.

Les collections sont remarquables et couvrent l’histoire de l’art occidental depuis le Moyen Age jusqu’à nos jours. La priorité est donnée à l’art moderne, et les expositions temporaires attirent de nombreux visiteurs.

Le site web du musée de Grenoble vous aidera à découvrir, choisir votre parcours, et permettra grâce aux nombreuses illustrations et conseils pratiques, de préparer un moment agréable et édifiant.

Site web du Musée de Grenoble


pl_saintandreLe coeur historique de Grenoble vaut le détour. Un parcours à travers les rues piétonnes du centre ville vous fera découvrir l’ancienne capitale du Dauphiné.

  • son rempart romain du IIIè siècle
  • ses places pittoresques (place Saint-André, place de Gordes, place aux Herbes …)
  • sa cathédrale du XIIIè siècle
  • les vestiges du baptistère de la fin du IVè siècle
  • ses hôtels particuliers du XVIIè siècle

Les guides de l’Office du tourisme de Grenoble sauront agrémenter cette visite par de nombreuses explications et anecdotes.
L’ensemble du patrimoine de Grenoble est à votre portée en quelques clics ; surfez, profitez, préparez-vous !

découverte du patrimoine culturel de Grenoble


DSCN0686Dans les environs de Grenoble, à une vingtaine de km, la visite du château de Vizille s’impose. Un des plus grands et prestigieux château du Dauphiné, inclus dans le domaine de Vizille comprenant, outre le château, un magnifique parc et le Musée de la Révolution française.

En effet, Vizille est considérée comme le « berceau de la Révolution française ».
« La réunion, le 21 juillet 1788, de l’Assemblée des trois ordres du Dauphiné, sur l’invitation de Claude Périer, scella le destin du château. Cette manifestation politique déterminante dans l’amorce des événements de 1789, est à l’origine de la création d’un musée dédié à la Révolution française.
Depuis 1984, les salles du château sont transformées en Musée de la Révolution française où est exposée une collection unique d’oeuvres d’art en rapport avec cette période de l’Histoire, de la fin de l’Ancien Régime à la Troisième République. »
(extrait du site du domaine de Vizille)

musee_revolution
Le Musée de la résistance à Vizille
La statue de la Liberté dite « La Marianne »
L’Hôtel de Ville de Vizille
(photos jpflahaut)


La montée en téléphérique jusqu’à la Bastille vous fera découvrir un panorama exceptionnel sur l’ensemble de la ville de Grenoble, et les massifs l’entourant : Vercors, Belledonne, et plus loin, Oisans et Ecrins.

« Inscrit à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, l’impressionnante construction militaire que l’on découvre de nos jours, a été édifiée entre 1823 et 1848. Le dispositif de fortifications, remarquablement conservé, a été conçu pour parer une attaque du Dauphiné par le Duché de Savoie, depuis la Chartreuse où s’édifiait alors la frontière entre le Piémont et la France.
Du côté de la ville, la Bastille déroule ses remparts, ses casemates, et ses escaliers sur près de 300m de dénivelé. »
(extrait du site : La Bastille de Grenoble et son téléphérique)

bulles

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
Le site des Cyclotouristes Grenoblois (CTG)