Les archives du BRO 2012

Les parcours
des photos
le palmares
le ravito du Plan du Lac
le ravito du col de Solude
la vallée du Vénéon

Berarde-300x225Le village de la Bérarde est interdit aux véhicules
Depuis sa 1 ère édition en 1978, et organisé seulement les années paires (en alternance avec le BRA)

nous vous proposons de parcourir les étroites et aériennes routes du massif de l’Oisans, à la découverte des villages perchés tels Villard Reculas, Villard Reymond, Villard Notre Dame,Clavans, Besse en Oisans, Venosc etc…

L’Oisans, ce sont aussi des sommets emblématiques, dentelles de pîerres, glaciers,patrie de l’aigle et du chamois, du bouquetin et des grands guides partis de la Bérarde en conquérants vers les sommets de la Meije et des Ecrins,ou de l’Ailefroide…

Après avoir choisi votre parcours qui vous conduira soit vers le col de Sarenne(alt 2000 m et plus haut col routier du département de l’Isère) ou bien sur les impréssionnantes routes du col du Solude (alt 1680 m) entre Villard Reymond et Bourg d’Oisans et/ou du balcon de l’Armentier entre la Garde et Auris en Oisans, nous vous accueillerons au hameau de la Bérarde (commune de St Christophe en Oisans) autour d’un convivial repas montagnard .

La vallée du Vénéon, qui vous emmènera vers ce haut lieu de l’alpinisme, c’est aussi un torrent impétueux, 13 hameaux, une route altière taillée dans la roche à la fin du 19 ème sciècle et qui semble s’arrêter au bout du monde, au contact de ces hautes montagnes s’étirant vers le ciel dans des proportions himalayennes….

Les cyclotouristes Grenoblois sont impatients de vous accueillir le dimanche 24 juin prochain.

la_route_du_col_de_Sarenne-300x225Venez avec vos amis, vous ne regretterez pas votre déplacement !

Un nouveau parcours  passant par Villard Reymond, le col du Solude, Villard Notre Dame vous sera proposé, en sus des parcours traditionnels passant par le col de Sarenne ou le balcon l’Armentier.
De 80 à 130 km et de 1000 m à 2700 m d’élévation sur 4 parcours de haute montagne.
Et toujours le traditionnel repas montagnard pour tous à La BERARDE , avant de revenir au centre de loisirs
( salle polyvalente – piscine ) d’Allemont ( à 4 km de Rochetaillée ).

Pour le parcours par le col du Solude et Villard Notre Dame, en raison de 4 tunnels non éclairés à traverser,

il faudra vous équiper du gilet de sécurité et d’une lampe frontale.


affiche BRO 2012 au 25.04
(486.24 KB)
parcours découverte de l’Oisans 110 km et 1700 m (24.57 KB)
parcours direct La Bérarde 83 km et 1200 m (24.74 KB)
parcours par col de Sarenne – 123 km et 2550 m (27.05 KB)
parcours par col du Solude 109 km et 2060 m (25.83 KB)


Des photos (Jules Arnaud) : https://picasaweb.google.com/116440050083180052565/PhotosAllemont240612

 


 

Le palmarès

Côté météo, ce 1 er W.E de l’été 2012 nous a gâté, et nous avons été honoré par la participation de 388 cyclos, dont 49 féminines.

221 ont choisi le parcours de 125 km par le col de Sarenne ( 2000 m ) – 55 celui par le col du Solude ( alt 1680 m ) – 65 le parcours par le belvédère de l’Armentier ( Auris en Oisans village ) – 47 le parcours en aller-retour direct à La Bérarde.

Les 2 clubs les plus représentés hors ligue Rhône Alpes sont ; US Métro Parisien avec 17 participants – le vélo club de SALERNES ( Var ) avec 14 participants.

Pour la ligue Rhône-Alpes, le club le plus représenté était celui du V.T Voiron avec 15 participants, suivi par le club de l’amicale laïque ECHIROLLES avec 13 participants.

Ont également été récompensés les 4 plus jeunes participants : SOLANO Anthony  (13 ans)  –  GERBERT Florian ( 17 ans )  – BELLISSENT Gäel ( 14 ans) sur le parcours du col de Sarenne – BALLEGONE Maddy  (16 ans) sur le parcours du balcon de l’Armentier .

Nous devons feliciter le couple HIMBERT de l’AC3F ( Fontaines sur Saône ) pour sa participation en tandem , mais aussi les 2 plus âgés : GABAY Joseph (79 ans) et LUENBERGER Rose ( 75 ans ).

Vous êtes venus de 22 départements , et 9 ligues étaient représentées.

Parmi les 388 participants, 212 étaient licenciés à la FFCT et 176 n’étaient pas licenciés , ou licenciés dans  d’autres fédérations.

Les 59 bénévoles des CTG ont passé un bon dimanche en votre compagnie, et vous donnent rendez vous en juin 2014 !


Le ravito du Plan du Lac

RAOUL, ANGELO ET GARY

Le « ravito » du Plan du Lac occupait une position stratégique sur le parcours du BRO. Idéalement situé pour se refaire une santé et prendre des forces avant l’assaut final de La Bérarde. Les neuf bénévoles* du site étaient à pied d’œuvre dès 7h30. A 9h02,   tout était parfaitement en place pour accueillir le premier cyclo qui en fait était une cyclote. Aux sandwichs au jambon on trouvait Nicole, René et Paulette, aux boissons, Yolande et Patricia, aux abricots, pruneaux, quatre-quarts, cakes et fromage, Bernard et Daniel,   au pointage Francis et Raoul. Raoul   étant particulièrement chargé du service d’ordre. Mission lui était confiée de tenir les vélos des participants à distance des fleurs du gite du Plan du Lac. Et notamment des edelweiss que cultive   avec amour, Angelo, le patron du gite. Raoul s’acquitta   de la mission avec l’autorité que lui conféra l’usage   énergique du sifflet. Aucun cyclo ne refusa d’obéir à ses demandes d’accrocher le vélo   au système mis en place par Angelo ou bien   de le garer de l’autre côté de la chaussée.   Les fleurs si chères à Angelo ayant passé la journée sans encombre, ce dernier vint nous féliciter   pour avoir si bien contenu le public. « Dans ces conditions vous pouvez revenir quand vous voulez », dit-il.

Précisions en outre qu’Angelo, sa femme et son fils répondirent   très aimablement à nos demandes quand il s’agit d’utiliser son tuyau d’arrosage et son eau pour remplir nos jerrycans. Les   toilettes et lavabos furent également mis à notre disposition. Merci à eux trois pour leur aide.

La journée radieuse   fut égayée par la rencontre avec Gary, un Canadien de Toronto.   Arrivé au ravito avec un problème mécanique, il ne put aller plus loin, le dérailleur   étant passé dans la roue. Gary qui roulait avec le maillot du club de Salernes (haut-Var)   décida donc d’attendre le retour de ces partenaires afin de rentrer avec eux après qu’une réparation de fortune ait été effectuée sur sa chaîne. Invité à   notre table pour partager le vin Gary nous parla du vin de glace, une spécialité d’un vignoble proche des chutes du Niagara. A la retraite, il partageait sa vie à part égale entre Salernes, la Bolivie, Toronto et la pratique du vélo.

* Nicole, Yolande, Patricia, Renée, Paulette, Bernard, Daniel, Raoul et Francis

Les photos du ravito


Le ravitaillement au col de Solude

Nous étions 7 bénévoles, au petit village de Villard-Reymond, pour recevoir les 52 cyclotouristes qui venaient découvrir ce nouveau parcours.Merci à vous tous de votre passage et de vos sourires.Fernand, et son équipe ( Lucie: Marie-Ange:Nicole: Eric: Jacky: Marc)

Les photos du ravito


La vallée du Vénéon

les cyclotouristes curieux et un tantinet aventureux…

Monter à La Bérarde pour un cyclotouriste, c’est un peu comme un marin qui part à la découverte d’une ile ….même si la route du 21 ème siècle n’évoque plus un voyage périlleux !

Il en était tout autrement à la fin du 19 ème siècle….St Christophe en Oisans, chef lieu de cette vallée n’est accessible par la route que depuis 1896, et la construction de la route de la Bérarde a été entreprise en 1912 race à la forte contribution financière et humaine de la compagnie des porteurs de l’Oisans, de la société des touristes du Dauphiné -STD- et du club alpin Français -CAF- .

A partir du clapier d’Auris, la route de la Bérarde s’enfonce et s’élève pendant 25 km dans cette vallée étroite et profonde, véritable joyau alpin sur un écrin de ciel bleu marine. Elle monte en paliers successifs vers VENOSC d’abord, village typique d’artisans-paysans, puis après un répit à Bourg d’Arud, s’élève à nouveau vers plan du lac. Ici votre parcours vous offrira 2 kms de plat en rive droite du Vénéon, et vous aurez tout le temps d’admirer les sommets qui se reflètent dans les eaux turquoises de la rivière, et la belle cascade de Lanchâtra qui vous rafraîchira à votre passage.

Ensuite, vous aurez encore un petit effort à produire pour atteindre le village de St Christophe en Oisans, village des GASPARD père et fils vainqueurs de La Meije en août 1877 avec Emmanuel Boileau de Castelnau. A l’entrée dans le village ( le chef lieu de canton se dénomme « la ville »! ), arrêtez vous chez Marie Claude à l’auberge « la cordée ». Mieux que quiconque, elle saura vous parler de cette vallée passionnelle, ou ceux qui y sont restés ou qui y sont venus s’y sont accrochés !

Mieux qu’un long discours, vos yeux retiendront les images subliminales d’une nature préservée depuis la création du 1 er parc Français en 1913, auquel a succédé celui des Ecrins en 1973.

Pour poursuivre cette découverte : www.tourisme-oisans.com et www.ecrins-parcnational.fr, ainsi que les quelques photos prises le 31 mars 2012 alors que les chamois venaient brouter l’herbe nouvelle sur le bord de la route, et regardaient passer les randonneurs-skieurs .

des photos de Jules Arnaud

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

*

Translate »