«

Juin 21

Le BRA, c’est aussi 4 cols à plus de 2000 m

Les 20 et 21 juillet 2019, le BAC (en 2 jours) et le BRA (en 1 jour – 50ème édition) – partiront de Bourg d’Oisans. La vallée de la Romanche de Vizille à Rochetaillée (et retour le dimanche après-midi) sera avantageusement remplacée par l’escalade des lacets de Montvernier. Le décompte des cols s’en trouve ainsi amélioré d’une unité.

On remontera tout d’abord la vallée de l’eau d’Olle (affluent de la Romanche, pour rejoindre le premier col du parcours : le  Col de la Croix de Fer (FR-73-2064a) … le premier 2000. On fera demi-tour pour rejoindre le Col du Glandon (FR-73-1924) avant de descendre sur la Maurienne (vallée de l’Arc).

Après avoir franchi l’Arc et escaladé les lacets de Montvernier, la route en balcon (D77) au dessus de l’Arc, permet de rejoindre le Col de Ventour (FR-73-0780)  situé peu avant le Chatel d’où on redescend sur la Maurienne, à Hermillon, avant de rejoindre Saint Jean de Maurienne.

Après Saint-Michel, les choses sérieuses commencent  … en direction du Galibier … avec l’ascension du Col du Télégraphe (FR-73-1566). Dans la descente vers Valloire le chasseur de col en profitera  au passage pour inscrire sur sa liste Le Col (altitude 1530 – code: FR-73-1522). Il faut en profiter car celui-ci a été dans le catalogue, a été supprimé puis réintégré … gageons que la petite bosse à 1548 m à gauche de la route, entre celle-ci et la Valloirette lui confère un caractère topographique suffisant.

Après 9 km de montée on atteint Plan Lachat et  5 km plus loin le  Collet du Plan Nicolas (FR-73-2406), (le col géographique est situé à trois mètres, sur le talus,  à droite de la route, il sépare la vallée de la Valloirette où se trouve la route du Galibier de la vallée du torrent de la Lauzette, affluent de  la Valloirette au-dessus de Bonnenuit).

Il reste 3 km de montée pour accéder au col du Galibier (FR-05-2642a), – sans doute le plus beau col des Alpes –  on admirera au Sud-ouest la Meige, au sud-est la vallée de Guisane descendant vers Briançon et au Nord la vallée de la Valoirette qui descend vers Valloire et la Maurienne. Du Galibier, on peut aussi admirer plein sud la Barre des Ecrins 4102 m seul 4000 des alpes du sud.

8 km de descente conduiront au Col du Lautaret (FR-05-2057), on laissera à gauche la vallée de la Guisane pour descendre celle de la Romanche jusqu’à Bourg d’Oisans.

Le col du Galibier et le col du Lautaret séparent le bassin de l’Isère de celui de la Durance

Le parcours «de base» (BRA – BAC option 1 –180 km et 4270 m d’élévation) permet donc de franchir 8 cols dont 4 à plus de 2000 m. Les  options 3 et 4 et pourquoi pas quelques variantes permettront au chasseur motivé et en forme d’améliorer sa collection.

Quelques photos des Cols du BRA

L’option 3 Super BRA / Super BAC propose, entre le barrage du Chambon  et Bourg d’Oisans, un petit crochet pour rejoindre l’Alpe d’Huez par le Col de Sarenne (FR-38-1999). Dommage l’IGN et le Club des100 cols ne lui accorde que 1999 m, même si notre Président des CTG a essayer de le pousser vers le haut pour lui faire atteindre 2000 m.

Dans l’option 2,  BRA+/ BAC + , pour ceux  qui n’hésitent pas à quitter le goudron la « variante de 15 km pour les fans de gravel » permettra « d’aller chercher »  le Col de Cluy (FR-38-1801) et le Col de Maronne (FR-38-1697)

Quelques variantes (plus ou moins) raisonnables à proximité du parcours (uniquement en restant sur le goudron si non … tout est possible … ) :

De  Montvernier – pour les courageux   – le Col de Chaussy (FR-73-1533) n’est qu’à 10 km et  750 mètres plus haut.

Pour les participants au BAC hébergés dans la vallée, afin de ne pas arriver trop tôt au lieu d’hébergement une suggestion :  4 km avant Saint Michel de Maurienne prendre à droite la D219 vers St Martin la Porte, on accède en 3 km et 200m plus haut au Col de la Porte (FR-73-0900)   juste avant le village du même nom  puis 6,5 km plus loin, après Beaune au   Col de Beau Plan  (FR-73-1440a) d’où l’on redescend à Saint Michel de Maurienne. Ce circuit  de 21 km pour une élévation de 740 m, se substitue à  4 km et 50 mètres d’élévation dans la vallée. Le col de Beau Plan : a été gravi pour la 1ère fois par le critérium du Dauphiné le vendredi 14 juin 2019 avant l’arrivée de l’étape jugée à St Michel de Maurienne.

Dans la descente du Lautaret, avant la Grave, la D33 démarre à gauche à l’entrée du tunnel du Serre du Coin, elle conduit en 4 km et 315 mètres plus haut au Col des Portes (FR-05-1835)  situé peu avant la station du Chazelet.

Sur le parcours du Super BRA, de l’Alpe d’Huez, le Col du Poutran (FR-38-1996b)  est à un peu moins de 3 km pour une élévation additionnelle de l’ordre de 120 mètres.

 

Quelques photos des Cols du BRA

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Translate »