Le BRA 2019 de la Dream Team (DT)…

Texte et photos d’Isabelle GODORECCI et la Dream Team
Notre équipe cyclo de copains a des rêves, le BRA en fait partie. Alors pour la 50ème entrainement à fond : on cherche toutes les grimpettes de notre région : les Monts du Lyonnais, du Forez, du Pilat, on allonge les distances, on s’oxygène en montagne… et on est fin prêt.

Nous récupérons les dossards de l’équipe Dream Team (3 filles, 6 gars), l’ambiance est top, les organisateurs nous font déjà vivre ce BRA avec des conseils bienvenus de passionnés de vélo car tous les cols sont inconnus pour moi !

Après une nuit courte au gîte d’Ornon où l’accueil de Marc, à notre écoute, est exceptionnel, direction Bourg d’Oisans avec un départ de nuit en 2 groupes un à 5h… l’autre à 5h20 (voitures à garer un peu difficile, il y a du monde au BRA…).
Nous roulons en silence presque timide dans la nuit éclairée par nos loupiottes… Première grimpette au barrage qui donne le top départ du col de la Croix de fer… j’ai une petite forme dans cette grimpette, et à 18 km, mon dérailleur mal réveillé lui aussi bloque d’un coup, il est tordu !!! Mon copain redescend quelques mètres pour réparer, ça craque, ça passe mal mais c’est reparti. Le groupe 2 (des warriors),  nous rejoint.

Ma petite forme s’accentue… les nombreux km restants m’inquiètent… La DT me rassure, me donne du ravito, on arrive tous ensemble en haut du col de la Croix de Fer à 8h sous les encouragements de notre fan club adoré. Je décide avec notre fan club de faire un point « petite forme » aux Lacets de Montvernier. Petite remontée sur le Glandon puis grande descente qui recharge les batteries.

Les garçons, partis pour le super BRA, nous devancent et on attaque entre filles les lacets de Montvernier. Surprises les
3,4 km à 8 % se grimpent tout seul en papotant. Notre fan club est en haut, la forme et le sourire sont revenus. On déroule les jambes dans la vallée en rejoignant les gars pour arriver à St Michel de Maurienne où un ravito et le grand sourire des organisateurs nous attendent. Les batteries sont rechargées, on voit tout la haut le télégraphe, on se sent tout petit et pas très rassuré.

11h, on attaque la montée du Télégraphe sous la grosse chaleur, on s’encourage avec les autres cyclos, on compte les kilomètres restants… ouf ! le sommet est atteint, trois amis ont souffert de la chaleur, on essaye de les réconforter, notre fan club les désaltère et les arrose, ils retrouvent des couleurs pour repartir vers Valloire mais le super BRA va être compliqué…

Après une nouvelle grimpette à 9 % un ravito complet : pâtes, tome, compote et bonne humeur nous attendent. Les 3 filles, nous décidons de ne pas trop nous attarder au ravito de peur que nos jambes ne veuillent plus forcer. Les premiers km s’enchainent pas trop mal, la montagne est belle.
Puis vient le plan Lachat la pente s’accentue, je serre les dents, plusieurs cyclistes marchent à côté du vélo. Je souris au photographe et resserre les dents… Je vois le sommet qui me paraît loin, loin. Dans le dernier kilomètre, impossible de poser pied à terre grâce aux encouragements de notre cher fan club, heureusement qu’il est là. Au sommet j’entends mes amies déjà arrivées, l’émotion est à son comble. On est sur le toit du monde, épuisées mais heureuses…

On redescend jusqu’au pointage, on remercie et embrasse notre fan club et on reprend la route du Lautaret direction Bourg d’Oisans. Les petites montées de la route annexe en mauvaise état sont dures. Un dernier ravito « abricots et sourires à gogos » est très apprécié et rappelle les consignes de sécurité avant l’enchainement de tunnels. Plus que 20 km….

17h40 on franchit la ligne d’arrivée, on a réalisé notre rêve On a vécu ensemble encore une belle tranche de bonheur.  La DT arrive au complet, finalement vu la chaleur, un seul gars a rallongé pour faire le super BRA mais l’ensemble de l’équipe est heureuse d’avoir vécu cette belle journée pleine de complicité.

Merci la DT, notre fan club et un grand merci aux organisateurs du BRA tout était parfait : votre gentillesse, l’organisation, le parcours, le balisage, les ravitos : vous nous avez fait réaliser nos rêves. You are the best

Isabelle GODORECCI et la Dream Team

Share

(1 commentaire)

  1. Un grand B R A V O la Dream Team .
    C’est un plaisir de vous lire .
    FC

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

*

Translate »