«

»

Juin 27

Week-end Vanoise et Beaufortain 24 et 25 juin 2017

Samedi 24 juin. Il est 6h, 34 CTG se retrouvent de bonne heure, et de bonne humeur malgré la canicule devant le bus et la remorque CTG à l’hôpital Sud.

C’est avec plaisir que nous retrouvons Manu, le chauffeur Grindler que nous avions eu l’an dernier  le 14 juillet pour la sortie en Suisse/ Italie .Il était heureux son pays le Portugal nous avait privé d’une coupe d’Europe à l’époque.

Les vélos chargés, nous voilà en direction de Modane. Nous serons 16 à décharger nos montures pour prendre une superbe petite route (D215) qui longe les forts de l’Empire de Napoléon qui n’ont  jamais vu le moindre combat !

Belle traversée du village d’Aussois, avant de  retrouver la D83 et Termignon, Jules fera le plein de son fromage préféré. A la sortie une forte pente commence à donner des frissons. Mais finalement plus impressionnante pour moi en voiture, que sur mon CATTIN !

Nous arrivons à Lanslebourg, départ du  parcours moyen. Un petit arrêt pour faire des courses et c’est parti. Comme souvent je ne suis pas à la tête du peloton, j’aperçois Marc et l’informe de notre départ.

Les écritures nous font normalement passer au col de la Madeleine ou aussi nommé le Collet.

C’est d’ici que le petit parcours avait son départ.

 Nous sommes qu’une poignée à traverser ce petit hameau et voir le panneau de ce col en suivant Daniel.

Retour sur la D83, puis Bessans (village) et le plus beau village de la journée Bonneval.

Manu a stationné son bus pour nous attendre Nous cassons une croûte et buvons le café où Marc nous rejoint avec un petit retard.

Après une bonne pause, un petit tour dans le village, tous en selle chacun avec sa force et son courage  appuiera sur les pédales pour gravir ce long col perché à 2770m. Plus nous montons, et plus le vent se fait sentir. Après au moins 2 heures la ligne d’arrivée est franchie. Mais où sommes-nous ? En Savoie, ou dans le Vaucluse ? Le vent nous couche. Nous tardons pour prendre la photo souvenir devant le panneau. Il faut pratiquement se battre avec les motards pour y arriver.

Cerise sur le gâteau : Jules a décidé de faire le ménage sur le panneau, en enlevant un à un les autocollants. Il faut entendre les commentaires des touristes qui veulent faire la photo souvenir.

Mais Jules n’a pas d’oreilles quand il le veut. Le bus balai arrive, il nous manque 3 CTG peu à peu ils arrivent, la descente sur Val d’Isère sera terrible le vent nous ballotte et il fait frais. Mon vélo tremble enfin c’est moi qui le fait trembler.

Regroupement à Val d’Isère et descente sur le barrage de Tignes après la traversée de plusieurs tunnels. Il faut passer ce barrage pour trouver l’hôtel (le Dome) au village les Boisses.

L’accueil sera très agréable, et notre soirée sans reproches. Le moment de la mousse dans la rue me fera faire un petit rappel sécurité. Nous sommes la moitié sur le trottoir, et l’autre sur la chaussée avec notre boc à la main et des tranches de saucissons au Beaufort offertes par l’hôtelier.

A 22h plus un bruit nous allons enfin dormir au frais.

La suite de l’aventure un peu plus tard si vous le voulez bien.

Photos de Hervé, Jacques et Fernand.

Voir Diaporama

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*