Week-end Haut Bugey et plateau de Retord 22-23 juin

texte et photos : Daniel Cattin
diaporama en bas de page

C’est encore avec un parfait équilibre homme / femme que 26 CTG se rassemblent à Serrières en Chautagne pour aller passer un week end sur le plateau de Retord.
Et cela grâce à Marcel, notre chauffeur qui fait le 13eme homme et que l’on remercie !

Les parcours en 3D (Christian Jeandey)
parcours 1
parcours 2

Serrières est un beau point de départ : petit lac, parking, bar, boulangerie… et de plus, une petite route directe vers la Via Rhona.
Nous contournons Culoz par une route (ou du moins ce qu’il en reste) qui longe des wagons abandonnés sur une voie ferrée qui semble l’être également.

Pendant ce temps, Isabelle et Eric ont opté pour la variante Grand Colombier, sommet dans les nuages, à peine visible de la vallée.

A partir de Talissieu, la longue montée sur le plateau commence, pas très bien pour Marie Dominique stoppée net dans un passage à 10% . Victime d’une chute 3 jours avant, la patte de dérailleur, un peu tordue, laisse le dérailleur s’encastrer dans les rayons. Dépannage approximatif et Marie Dominique peut repartir. Cette mésaventure peut nous rappeler qu’après une chute, il est important de vérifier si le dérailleur arrière ne touche pas les rayons.

On retrouve Marcel avec le fourgon pour un pique-nique très sympa à Ruffieu. Il n’y aura pas de café mais un bel orage qui nous oblige un arrêt au Petit Abergement. Mouillés, il y a peu de volontaires pour faire la voie romaine qui « tire direct » dans la pente. Le groupe se sépare au col de la Cheminée pour faire les variantes proposées. Quelques-uns vont faire le col de Cuvillat pendant que les autres vont siroter une bière au bord du lac de Nantua.

Fin de parcours difficile pour Rémi qui chute sur la bande cyclable. Des douleurs dorsales, dues sans doute à l’appareil photo, le priveront de la journée du Dimanche, qu’il fera en compagnie de Marcel tout en participant à « l’assistance » de quelques cyclos.

C’est sur la rive droite du lac, par la route à vélo des grands rochers, que nous commençons l’itinéraire du Dimanche. Arrêt photo au mémorial des déportés de l’Ain où les noms de centaines de Juifs sont gravés dans la pierre, tous victimes de la barbarie nazie.

On passe devant l’Hôtel de l’Embarcadère que nous n’avons pas retenu. Le type de voitures sur le parking n’est pas compatible avec nos vélos…. Mais nous avons été très bien reçus à au Lac Hôtel et nous ne regrettons rien.

On se dirige ensuite vers le col de Colliard qui permet d’accéder au plateau. Montée à la fraiche, autour de 15 degrés. Le plateau de Retord est très plaisant, petites routes en forêt avec de belles vues sur les sommets lointains. Aux Plans d’Hotonnes, on pousse l’aventure à faire le parcours du stade de Biathlon, belle piste (goudronnée) dans la forêt. Parfois raide avec quelques virages en dévers, c’est original et on peut penser aux efforts intenses que doivent fournir les skieurs…

Belle descente avant de se rassembler à Hotonnes où un coin sympa pour le pique-nique nous attend. Reste à monter au col de la Biche par le beau passage de la corniche du Valromey. Col pas facile mais qui offre un point de vue magnifique sur le Mont Blanc et une bonne partie de la chaine des Alpes.

Nouvelle belle descente (qu’il vaut mieux ne pas avoir à monter) pour arriver à Seyssel où Marick va chercher l’eau en rentrant dans le bassin.  L’inconvénient d’avoir les bras trop courts pour atteindre le robinet ?  Mais l’avantage de pédaler en sandales !

On se faufile dans quelques ruelles de Seyssel avant de retrouver la Via Rhona, bien détériorée par endroit, la faute aux racines !!

A Serrières , le plan d’eau est complet, contraste saisissant avec le matin de notre départ où nous étions seuls.. Grace aux pinces de batterie de Rémi, Pierre peut nous ramener à la maison.

Très bon week end dans une très belle ambiance.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
Le site des Cyclotouristes Grenoblois (CTG)