«

»

Fév 01

Vacances en vélo – 2018 – par Jean Pierre Lévy

Le département de la Haute Marne se situe dans un triangle, au Nord de Dijon entre Reims et Nancy.

Ce département est une région peu connue calme et attachante et très peu peuplée qui ne compte que 29 /hab au Km2 contre, à titre d’exemple: 160 hab/ km2 pour le département de l’Isère.

Les villes principales sont:
Au Nord du département St Dizier, au Centre Est la ville de Chaumont qui en est la préfecture, et au Sud la ville de Langres sur son haut plateau, la population totale du département est de 1780000 hab (soit la ville de Grenoble env)
Malgré la rudesse de son climat, sa terre pauvre et infertile, son sol argilo-marneux est propice à la culture de la vigne ce qui fait la renommée de cette région; les grands millésimes de champagnes sont connus dans le monde entier.

Des forêts et des champs à perte de vue traversés des journées entières sans circulation (maximum 10 voitures dans la journée) fait de cette région le paradis du vélo.

N’en déplaise à notre commissaire sécurité, je reconnais qu’au 3è jour je roulais plus au centre de la route qu’à droite, pas tant par plaisir, et l’absence de circulation, mais surtout pour éviter les cerfs et biches qui traversaient le route sans prévenir !

Les grands lacs comme le lac de la Liez, le lac de Charmes, et le lac des Mouches et les villages blottis dans les ourlets naturels de terrain pour éviter la bise hivernale, donnent à cette région un cachet particulier !
Le manque de travail dans cette région a fait que certains villages se sont désertés et abandonnés, où parfois il était difficile de se ravitailler. J’ai compris plus tard ayant rencontré par hasard un vieux paysan dans un village traversé, sans âmes qui vivent, que les commerçants ouvrent leurs échoppes le matin et font agriculteurs l’après midi !

Sol pauvre, pas de culture de blé ni mais, mais la culture de choux fleurs,rouge ou vert, à perte de vue , en fait la première production d’Europe.
Dans cette région il vaut mieux être en bonne santé car l’hôpital le plus proche se situe à 25 Km, heureusement en cas d’urgence des médecins de campagne se déplacent encore….mais il ne faut pas être pressés

Je vous recommande de parcourir cette région pour découvrir ses trésors cachés, son architecture typique en colombages et l’accueil chaleureux de ses habitants.

Souvenirs d’un cyclo vagabond Épicurien.

Jean-Pierre Lévy

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »