«

»

Mai 02

Une sortie car qui n’a pas pris l’eau !

                                                                       Texte de Daniel Cattin.

                                                                 Photos de Patrick, Jacques ,Daniel, Fernand.

UNE SORTIE CAR IMPROVISEE

Malgré une petite pluie rafraichissante, les CTG ont répondu présent pour cette sortie car dans le massif du Pilat. On espère, sur l’autoroute, apercevoir une éclaircie… mais force est de constater que plus on avance, plus c’est pire. Patrick, l’organisateur de cette sortie, consulte plusieurs fois la météo au fil des kilomètres.

Il est inquiet en déduisant que le froid et peut être la neige nous attendent du coté du Crêt de l’Oeillon..

On se concerte donc brièvement et entre la bretelle de St Exupéry et celle de la rocade Est et on décide de changer de direction pour aller à l’opposé du Pilat. On évoque le Beaujolais, mais la distance nous contraint à choisir un autre quartier.

Je suggère d’aller faire les Gorges de L’Ain.. Je consulte mes notes et fait appel à mes souvenirs pour proposer un circuit à Patrick et à Jacques, tous deux équipés d’instruments de repérage.

La pluie s’estompe le temps d’un petit café à Pont d’Ain d’où nous partons en direction de Neuville. Nos rendez vous pris avec le chauffeur du bus, nous commençons à remonter cette belle rivière qui semble être bien poissonneuse vu le nombre de pécheurs. On enchaine par une petite route où il n’y a plus que quelques traces de goudron. Un autochtone nous affirme que cette route ne débouche nulle part. Mais je me dis que si tous les chemins mènent à Rome, celui là doit bien nous conduire à Poncin..

En effet, après le Pont de Poncin, la belle petite route sinueuse retrouve la totalité de son goudron et épouse les méandres de l’Ain pendant de nombreux kms. En plus, c’est plat. Sauf après un panneau « route barrée » (pas de quoi inquiéter les CTG) où l’on passe sous les rochers de Chevannière. La pente tourne autour de 12% sur 1 km environ avec pour récompense un beau belvédère au sommet.

Les villages de Romanèche et de Cize passés, nous reprenons les bord de l’Ain, en passant sous le beau viaduc de Cize – Bolozon. Nous parvenons à Thoirette où notre chauffeur a trouvé une aire bien sympathique pour notre pique-nique. Le ciel s’est bien éclairci et on peut profiter un peu de cette petite pause.

Nous décidons de quitter les bords de l’Ain pour aller faire un col (quand même). Celui de Matafelon n’est pas grandiose avec ses 475 m mais ne facilite pas la digestion… Nous continuons en direction de l’Autoroute des titans pour retrouver le Bus.

 Il nous faudra encore gravir la petite côte de Peyriat, mais ses 150m de D+ seront vite oubliés dans la belle descente terminale vers Maillat où l’on arrive même un quart d’heure avant le bus !

Patrick annonce alors que la sortie au Pilat serait programmée le 3 juin (histoire de ne frustrer personne, surtout les chasseurs de cols…) à la place du Haut Bugey que l’on pourra faire en week end l’an prochain en y associant celle du plateau du Retord (prévue le 2 juillet) . c’est une excellente initiative que je voulais d’ailleurs soumettre…

Belle cohésion donc dans notre club !  cela à été également le cas au cours de cette sortie improvisée où nombreux d’entre nous ont agi, à chaque carrefour, afin de ne perdre personne.

Les CTG avaient bien raison en ce premier mai, la pluie du matin n’arrête pas le pèlerin ! Ils ont pu faire 60 km environ et presque 1000m.

 

Cliquer pour voir le DIAPORAMA

Cliquer pour voir où nous sommes passés . Merci Christian

Share

(1 commentaire)

  1. Jean-Paul Flahaut

    Super la vidéo du parcours, ne la ratez pas !
    (lien en bas de page : Cliquer pour voir où nous sommes passés)
    Ne ratez pas non plus le diaporama !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »