«

»

Sep 26

Tarentaise – 22 et 23 septembre 2012

tarentaise2012La Tarentaise samedi 22 et dimanche 23 septembre
(compte-rendu de Jean-Michel Joyaud)

Samedi matin 9h00 à Aime (Savoie ) !!!

9h00, deux CTG (Rolland et Jean-Michel) attendent patiemment sous la pluie, sur le parking de la base de loisirs d’AIME, à quelques km de Bourg St Maurice.

9h30, Il pleut ! Las d’attendre, nous partons tous les deux dans la montée de la Côte d’Aime pour atteindre Granier (1250m). Montée sous la pluie et le brouillard. Visibilité quasi nulle même si par instants nous apercevons le fond de vallée.

Après Granier, la pluie cesse et les montagnes commencent à émerger, blotties dans un écrin de vapeur. Face à nous, de l’autre côté de la vallée de la Tarentaise, c’est la Vanoise. Nous y serons cet après midi puis demain.

Nous traversons Tessens (960 m), puis Vilette, pour prendre une superbe mais minuscule route forestière goudronnée qui descend en lacets superposés très serrés dans la forêt. Nous retrouvons la vallée à Centron (620 m). Cette route mériterait d’être empruntée dans l’autre sens. Une autre fois !

Après quelques difficultés pour trouver la bonne route, nous roulons 3 km sur la bande cyclable de la nationale (nous n’avons pas trouvé mieux) pour rejoindre St Marcel (600m). La route s’élève en lacets sur 9 km, dans la forêt de mélèzes pour atteindre Notre Dame du Pré (1280m). Dans ce havre de paix et de solitude, Rolland me fera partager son modeste pique nique.

Il nous reste une quinzaine de km pour rejoindre Aime. La route serpente d’abord en balcon et domine la Tarentaise et les contreforts du Beaufortain (Le Versant du soleil). Les villages et hameaux (Tessens, Charves, La Thuile, Granier) que nous avons traversés le matin s’accrochent à la pente, face à nous. Puis la route plonge vers la vallée pour rejoindre la route de La Plagne puis Aime.

Bilan : 60 km env et 1800 m de dénivelé. Puis un resto à Aime (le seul ouvert) le soir entre copains.

Par beau temps, cette superbe rando mériterait de se refaire compte tenu de la qualité des paysages et des petites routes peu fréquentées.

Dimanche matin 9h00, toujours à Aime (Savoie) !!!

Aujourd’hui, il fait beau et le ciel est bleu. Marich et Evelyne nous rejoignent comme prévu! Mais ou sont donc les CTG qui devaient venir ? Est-ce la pluie de la veille, la distance ? La rando club devient une sortie entre amis.

Nous rejoignons la base de loisirs de Bourg St Maurice par la piste cyclable vallonnée qui longe l’Isère, véritable torrent en cet endroit.

C’est ensuite la montée vers Les Arcs 1600 puis 1800. A partir de Hauteville (850m), la petite route en lacets escalade la pente dans la forêt. Nous traversons des hameaux aux maisons de pierres et bois rénovées (Le Villaret, le Bérard) pour rejoindre la route des Arcs. Nous n’étions que 4 mais avons réussis à nous perdre (2+2). Une divergence idiote sur l’itinéraire à partir de Hauteville ! Nous nous retrouverons autour d’un bon repas au resto dans la station des Arcs 1800, complètement déserte en cette période. Nous rejoignons Vallendry par une petite route qui domine la vallée et le massif du Beaufortain avec en toile de fond la célèbre Pierra Monta. Descente vers Nancroix puis directement vers Aime en esquivant la route forestière que nous devions prendre à partir de Nancroix. Un vététiste local nous l’avait déconseillée car pas praticable en vélo de route. Il est vrai que mon GPS de vélo indiquait en cet endroit un sentier … A 16h30 nous étions à nos véhicules.

Bilan: 50 km et 1400m de dénivelé. Superbe rando avec des paysages grandioses.

Jean-Michel Joyaud

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »