Randonnée de la Noix 12 Octobre 2019

Samedi 12 octobre 2019

Départ du Grand Séchoir

Comme depuis plusieurs années le CTG participe à la Randonnée de la Noix au départ du grand séchoir à Vinay.

Trois parcours étaient proposés 30 km 60 km 80 km.

Il y avait  770 participants pour nous CTG une quarantaine ce qui nous permettra de remporter la coupe du nombre. En fait une coupe en forme de bouteille avec un excellent breuvage fait avec les noix du pays.

Contrairement aux habitudes le parcours du début nous fera zigzaguer  dans les noyeraies en direction du village de Poliénas, plus bas dans la plaine le revêtement nous donne l’impression que le vélo est une machine à secouer.

Le 1er ravitaillement pour le grand parcours sera commun à Beaulieu.

Nous prenons le parcours le plus grand direction  pont du Perron sans oublier de bien respirer vers l’élevage de cochons le long de l’Isère (une inscription sur la route nous invitait d’ouvrir grand nos narines).

C’est ici que le parcours commence à prendre de la hauteur avec un peu moins de cyclistes se croyant être sur une cyclo sportive et enfin apprécier le mot cyclotouriste.

Nous traversons St Verand, Téche  et retour Beaulieu pour le second ravitaillement.

Une fois restauré mais sans les célèbres tartines de tomme de St Marcellin la fin du parcours sera montante avec de bons raidars mais pour moi la plus belle.

Une spectatrice nous attend à la dernière bosse.

La recette de la potion magique .

Pour ma part avec Nicole et René, nous arrivons à 17h00 au grand séchoir où malheureusement nous ne pouvons pas déguster une tartine de fromage de St Marcellin car les 700 cyclos devant nous avaient une grosse faim. Ce n’est pas grave le verre de l’amitié de l’excellent breuvage remplacera.

Nous repartirons avec un sachet de noix et une invitation à visiter le musée de la noix et découvrir le beau marché du terroir ce dimanche.

Chose que nous avons fait avec Nicole ce matin.

L’entrée du beau marché

Il en faut des outils pour avoir de belles noix .

 

 

 

 

 

Promis nous reviendrons.

 

 

 

 

 

 

       Un grand merci à tous les bénévoles (qui je sais sont de moins en moins nombreux).

 

Share

(1 commentaire)

  1. Et oui ! malheureusement, entre profiter pleinement des beaux circuits et déguster la bonne crème de Saint-Marcellin, il faut choisir !
    Mais heureusement, la « boisson locale » était abondante…

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
Le site des Cyclotouristes Grenoblois (CTG)