Information Codep 38 le Coronavirus.

Pour vous rassurer et savoir que faire contre ce virus si inquiétant, le Codep 38 vous donne des informations

                                                                                                               Voir document.

Utilisation des masques.

Points de situation questions réponses.

Les services de l’état en Isère.

Share

Collines du Sud Grenoblois .

Au départ hôpital Sud

Gérard prend la photo de début de saison

Une fois de plus il ne fallait pas écouter les prévisions météorologiques, et se rendre pour 12h30 à l’hôpital Sud, pour participer à la deuxième sortie club de cette nouvelle saison 2020.
Nous sommes six au départ, Gérard et Anne-Marie nous rattrapent rapidement et nous voilà huit CTG sur la route.
Les dames commencent comme en 2019 puisqu’elles sont 5 donc largement majoritaires !
C’est notre ami Jacques qui cet hiver a préparé le parcours.
Ce parcours en fait nous fait rouler sur les traces de notre organisation que nous proposions encore en 2013 juste après les oignons nommée Collines et Châteaux, qui maintenant a changé de versant, et qui est devenue (les Vignobles du Grésivaudan)

que nous proposons le samedi 28 Mars 2020.

Un passage au golf de Bresson est obligatoire

Nous roulerons sans pluie, et un vent beaucoup moins violent que la journée d’hier aux oignons.
La chance était avec nous, car vers 16 heures en arrivant à la porte du garage la pluie arriva aussi.
Encore une fois nous avons passé un agréable moment avec le CTG.
FC

Share

Randonnée des Oignons 29 février 2020.

Ce n’est pas la grande foule au départ . Nous sommes très attendus .

C’est reparti tous sur nos vélos pour une nouvelle saison qui débute au grand air !
Comme à son habitude, la RPO ouvre le bal ce samedi 29 février 2020.
Il faut savoir qu’il faudra attendre 2048 pour retrouver cette randonnée un samedi 29 février !
De ce fait les 20 CTG (5 dames) parmi les 168 participants ont bien fait de se rendre ce samedi midi à Goncelin, malgré une météo qui donnait plus l’envie de rester sous la couette que de monter sur le vélo !
Nombreux participants étaient au départ avant l’heure pour essayer de gagner un peu de temps sur la pluie annoncée dans l’après-midi.
Trois parcours étaient proposés, nous roulerons sur des petites routes à faible circulation en direction de la Savoie face aux vignobles qui donne un bon vin nommé Mondeuse au-dessus de Montmélian.
Depuis le départ le vent dans le dos mais sans pluie nous aide à rejoindre le ravitaillement légèrement déplacé suite à des travaux à la Chavanne .

Ravitaillement à la Chavanne.

Sortie de la Chavanne.

Il sera bien apprécié et le lieu est vraiment sécurisé pour nous cyclistes.

Le retour toujours au sec mais avec le vent de face et de côté ne sera pas trop gênant.
Les 3 ou 4 derniers kilomètres seront probablement les plus durs du parcours il faudra appuyer fort sur les pédales et bien serrer des deux mains le guidon.

Elle est bonne cette soupe .

A l’arrivée l’excellente soupe à l’oignon et son assiette garnie sans oublier le verre de vin blanc chaud pour les amateurs permet de finir la journée en beauté.
Un grand merci au CA Goncelin Cyclo et ses bénévoles qui nous ont reçu comme des rois.
Une chose est sûr nous n’attendrons pas 2048 pour revenir.
FC

Share

Col d’Izoard – Ski de fond et Fat Bike

 

20 février 2020

Le Col d’Izoard (FR-05-2360) est un haut lieu du cyclisme et du cyclotourisme … et un de mes cols préférés.

J’apprécie son escalade en été, à vélo de préférence par le sud (Brunissard, Casse Déserte) mais également en hiver, à ski de fond par le nord, depuis le Laus, hameau de Cervieres.

En hiver la D902 est dégagée jusqu’au Laus (1745 m) ; ensuite la route enneigée est transformée en voie multimodale ouverte aux skieurs (fond et randonnée), aux piétons et aux luges.
(Du Laus au refuge environ 7 km, du Laus au col environ 8 km).

Du Laus au refuge Napoléon (2290 m) elle est séparée en 2 voies, dans le sens de la montée, a gauche  voie réservée aux skieurs de fond (ayant acquitté la redevance – duo : 20 € pour deux personnes) avec trace pour ski alternatif et zone damée pour le skating (très bien !) et a droite une zone damée pour piétons et luges (des luges sont prêtées par le refuge aux clients pour la descente).
Entre le refuge et le col la trace ski de fond est parfois en mauvais état.

Photo prise du refuge Napoléon (2280 m), sous le Col d’Izoard

Nous sommes donc montés à ski de fond au col d’Izoard, le jeudi 20 février 2020 et avons eu la surprise, de découvrir un nouveau moyen d’accès hivernal au Col d’Izoard : le Fat Bike à assistance électrique. Nous en avons vu 9 : 1 adulte seul, un groupe de 3 (un adulte et 2 enfants de 13 et 10 ans) et un groupe de 5 (sans doute une famille 2 adultes et 3 ados). Tous sont montés et redescendus par le versant nord.

Ce même jour dans un message sur la liste de diffusion du Club des Cent Cols,  Henri Dusseau (Président honoris causa du CCC) conseillait « bienveillance et  respect de toutes les pratiques ». Je m’abstiendrai donc de porter un jugement sur ce type de pratique, mais s’il se développe, il faudra sans doute revoir l’aménagement des pistes …

Quelques photos sur la route de l’Izoard

 

Share

Interview d’Olivier Ruchier, responsable VTT du club

Interview d’Olivier Ruchier, par Francis Larribe

Monsieur VTT du CTG
Olivier RUCHIER

49 ans,  marié à Nathalie, père de trois filles, Chloé, Amélie et Coralie, toutes vététistes confirmées,  Olivier Ruchier est le Monsieur VTT au Conseil d’Administration du CTG. Voici ses propositions pour la saison 2020.

  • Pourquoi du VTT au sein d’un club de Cyclotourisme ?

Parce que ce sont deux façons complémentaires de faire du vélo.  Deux façons différentes qui ont chacune leur charme particulier. Personnellement je suis passionné par les deux.

  • Que proposez-vous pour cette année 2020 ?

Première chose à savoir : nos sorties sont accessibles à tous les niveaux de pratique, du  vététiste débutant au confirmé. Nous avons au calendrier une vingtaine de dates dans la saison de mars à novembre. Avec Daniel Cattin qui propose également des parcours et notamment un week-end entier fin septembre, nous voulons faire découvrir l’immense potentiel VTT de notre région avec des circuits exceptionnels, des points de vue à couper le souffle.

  • Mettez-nous l’eau à la bouche.

Par exemple, nous irons faire les Crêtes du Barioz, le tour de Chamechaude, le plateau d’Amparis.  Plein d’autres choses toutes plus belles les unes que les autres.

Share

Jamais 2 sans 3.

Samedi 25 janvier 2020                                                                                (un récit de Jacques WALD)

3ème sortie de l’année impulsée par Nicolas pour un nouvel après midi détox et mise en jambes.

Nous n’étions que 7 dont une représentante de la gente féminine, Fabienne pour un retour sur les contreforts du Vercors. Les conditions climatiques étaient plutôt favorables. Il n’y avait pas la brise fraîche de la semaine dernière et la température dépassait parfois les 10 degrés.

Départ donc de l’Hôpital Sud à 13 heures pour une boucle qui ressemblait bigrement à celle du dimanche 12 janvier. – A un détail près…… la montée de Champagnier au sortir d’Echirolles pour se mettre en jambes. Il faut ensuite retrouver les berges du Drac le traverser au Pont de Claix direction Allières, Varces et enfin Vif via la plaine de Reymure. Nous avons pu tester un nouveau revêtement rendant encore plus agréable ce secteur très roulant jusqu’à Vif.

Vif : 1er stop involontaire pour la 2ème crevaison de l’année.

Pas de photo d’étape, notre président-photographe ayant choisi les pentes enneigées de Serre Chevalier à la pollution du bassin grenoblois. Mais le Comité directeur était représenté par Patrick.

Ce fut alors le quart d’heure sportif avec, pour atteindre les Saillants du Gua, une petite boucle avec 2 passages à près de 20%, Patrick annonçait 18,8 % très précisément. Il était temps de faire demi-tour en empruntant la longue descente de la N75 pour retrouver à Vif le parcours d’il y a 15 jours et réaliser un dernier petit effort pour remonter à St Georges-de-Commiers. Une fois le Drac franchi à Champs, la montée pour atteindre Haute Jarrie fût avalée sans souci. Les plus véloces ont voulu réaliser une petite boucle à Jarrie pour ajouter quelques dizaines de mètres et ainsi « sécuriser » les 1.000 mètres de dénivelé de la sortie. Il ne restait plus qu’à laisser filer en passant par le golf international de Bresson, pour retrouver la ville, mettant ainsi fin à une superbe sortie de 4 heures et d’un peu plus de 60 kms.

Merci encore à Nicolas et au plaisir de se retrouver, pourquoi pas plus nombreux, pour une prochaine sortie.

Jacques W.  

Share

10 C.T.G voulurent donner du vélo à leur santé…

le groupe des 10 moins le photographe

Samedi 18 janvier, comme il faisait trop beau pour aller au cinéma, 10 CTG du groupe « véloce » décidèrent d’un commun accord et sous l’impulsion de Nicolas, de faire un petit tour en vallée du Grésivaudan, côté soleil de préférence.

Départ à 13 h de l’anneau de vitesse de Grenoble, passage à 13 h 20 à la passerelle de l’ile d’Amour et direction Goncelin par les petites routes et voies vertes passant par les Semaises , Crolles, les marais de Monfort, le chemin de l’empereur, la V 63, et retour au point de départ à 17 h après 70 km et 320 m de D+ …seulement.

La chaine de Belledonne resplendissait comme un collier de perles sous le soleil d’hiver, la pédalé était   alerte et joyeuse, mais jamais dans une allure forcée, sachant  que l’on partait ensemble et que l’on arrivait ensemble.

1 ère crevaison de l’année 2020

Alban vécu sa 1 ère crevaison de l’année 2020 et constata que sa chambre à air neuve …restée pliée une bonne année au moins était fendue à la pliure . Quant à Jacques, il goutât  amèrement sa 1 ére chute de la saison, mais heureusement en bon rugbyman, le roulé – boulé il connaissait encore.

Cette sortie sans prétention nous permit de constater le bon état des chaussées empruntées, et surtout de l’excellent nouveau fléchage des voies cyclables du Grésivaudan amont.

Merci : Nicolas, Alban, Alex, Jacques, Philippe, Marie Claude, Henri, Laurent, Hassina.

La prochaine fois, parions que les 10 deviendront  20 et avec la parité ?

resplendissante chaine de Belledonne

 

Share

Une nouvelle promotion de cyclos CTG formés au PSC1 le 18 janvier 2020

Les participants écoutent attentivement leur formatrice

Le nombre de titulaires du « diplôme » au PSC1 se densifie au fil des années chez les CTG, et c’est une excellente nouvelle !
C’est tellement important d’avoir les bons réflexes lorsque nous sommes confrontés à une situation d’urgence, qu’elle soit dans un cadre privé, public, ou  associatif en ce qui concerne nos sorties vélo.
Nous devrions peut-être même nous assurer qu’un titulaire du PSC1 au minimum soit présent à chaque sortie…

comment poser un garrot

10 CTG  étaient volontaires cette année pour consacrer une journée de formation, ce samedi, de 8h à 12h et de 13h à 17h,  c’est bon signe !
5 féminines : Laurence, Fabienne, Christiane, Chantal et Odile
5 masculins : Bernard, Albert, Alain, Jérôme et Jean-Paul
Jeanne Tiffaine, notre formatrice nous a concocté un beau programme, alternant habilement théorie et pratique.

Alain s’étouffe, mais Odile n’est pas loin pour appliquer les bons gestes

Un rapide tour de table a permis à chacun de s’exprimer sur ses motivations.

Le matin, nous nous sommes préoccupés des différents numéros d’alerte et de leur particularité : 18 pour les pompiers, 15 pour le SAMU, 112 pour l’ensemble de l’Union Européenne et le 114 (accessible uniquement par SMS ou Fax) destiné aux personnes ayant des difficultés à entendre ou à parler.
Et nous voici plongés au coeur de la formation, qu’il est préférable de vivre que de lire, c’est pourquoi nous ne la détaillerons pas dans ce compte-rendu.

Avant la pause casse-croûte de midi, en apéritif, nous nous sommes offerts quelques situations où les talents d’acteurs se sont déjà manifestés.

Non, ce n’est pas une fessée, mais un geste qui sauve un bébé de l’étouffement

L’après-midi, nous abordons les sujets cruciaux traitant des arrêts cardiaques, étouffements, hémorragies etc…  en évaluant et commentant nos propres réactions après chaque scène.

Et nous repartons,  conscients de l’utilité de cette journée, en possession de notre « diplôme » et d’un fascicule offert par la Protection civile.
Merci à Jeanne Tiffaine pour ses compétences, la clarté de son discours et sa patience pour répondre à toutes nos questions… et elles étaient nombreuses !

 

Entraînement aux compressions thoraciques et à l’utilisation du défibrillateur

Share

résolution 2020 : bouger plus et manger moins …pour le groupe « sorties véloces »

le groupe (moins le photographe) à St Paul de Varces

Dimanche 12 janvier 2020         (un récit de Jacques WALD)

1ère sortie de l’année post réveillons et épiphanie, c’est-à-dire post foie gras, dinde, bûches et galettes.

Ce sont 6 courageux qui ont accepté la proposition de Nicolas pour une sortie sous un soleil finalement très agréable, pour une sortie placée donc, sous le signe de la détox.

Le parcours choisi au pied du Vercors a d’abord été un dédale entre le Drac et les autoroutes d’accès à Grenoble. La  1ère étape fut ainsi St Paul-de-Varces, sa place de l’église, sa vue sur Belledonne, donnant ainsi l’opportunité à Jules de réaliser la 1ère photo de l’album 2020 des sorties du CTG.

L’ étape suivante fut l’étape la plus méridionale avec la traversée de Vif et pour commencer à tourner le dos au soleil faire demi-tour à St Georges-de-Commiers. C’est à ce moment que les vallons plein nord nous ont rappelé que le fond de l’air était somme toute, assez frais. Les bordures de route avant d’atteindre Champ sur Drac étaient souvent bien blanchies par le gel.

Puis en bons CTG, le dénivelé pour atteindre Haute Jarrie a été avalé sans souci, pas de souvenir finalement des agapes propres au changement de millésime. Il ne restait plus qu’à laisser filer en passant par le golf international de Bresson très peu fréquenté, pour retrouver la ville.

Ce sont donc 2 dames et 5 messieurs après prés de 50 km et 500 m de dénivelé positif qui se sont ainsi retrouvés au point de départ.

Merci encore à Nicolas et au plaisir de se retrouver, pourquoi pas plus nombreux, pour une prochaine sortie.

                                                                         Jacques WALD.

sous le château de bon repos…pour admirer et souffler…

les adhérents du groupe « sorties véloces » savent aussi prendre le temps de vivre…

Share

galettes, cidre et cinéma pour la 1 ère réunion de l’an 2020

Après la trêve des confiseurs et les agapes de Noël et jour de l’an,  plus d’une centaine de sociétaires se sont retrouvés ce jeudi soir 9 janvier 2020 à la salle Ninon Vallin, lieu emblématique de nos réunions hebdomadaires .

Il est de tradition de déguster ensemble la galette de l’épiphanie, arrosée d’un gobelet de cidre brut .

Pour rassasier tout ce monde, il fallut 18 galettes , 18 litres de cidre, 6 litres d’eau pétillante et 3 litres de jus de fruit …

Il faut dire que la soirée commença par la projection cinématographique du film du BRA 2019 en présence de son réalisateur Jean Michel SERVE. De l’avis de tous les présents, ce court métrage de 33 ‘ est un chef d’ oeuvre  qui raconte en 1/2 heure  ce qui s’est passé en 1 ou 2 jours selon les options et au cours de 10 à 16 heures de selle !

Jean Michel SERVE réalisateur du film BRA 2019…et de nombreux autres films à retrouver dans « archives BRA »

Cette projection fut aussi accompagnée de près de 200 photos de notre ami Jean Paul VIAL, chauffeur du cinéaste qui avait le temps de prendre en photos les bénévoles à la tâche …lorsqu’ il s’ arrêtait .

C’est sûr qu’un BRA ou BAC, ça donne soif et faim, même en revivant l’épopée devant un  grand ou petit écran.

Pour ce qui est de l’incontournable photo des reines et rois de la soirée, je ne peux pas vous dire  pour quelles raisons nous ne savons rien !  Aucun roi ni reine n’a été retrouvé, la fève entre les dents ou toussant avant de l’avaler…

Peut être, les fèves étaient elles des louis d’Or ?

DVD BRA / BAC 2019 en vente au prix de 3€ (5 € avec frais d’envoi)

pochette du DVD BRA 2019

Jean Paul VIAL photographe du BRA 2019

Share

Lire plus

Translate »
Le site des Cyclotouristes Grenoblois (CTG)