«

»

Mai 14

Neuvic en Corrèze – reprise, rencontres et patrimoine

En ce jeudi de l’Ascension 10 mai 2018, nous voici donc sur les routes de Corrèze.
Le village de Neuvic retient toute mon attention.

D’abord parce que c’est le lieu où le casse-croûte de mi-journée est prévu (très important pour un cyclo !).
Aussi parce que ce village est attrayant, malgré son inactivité due au jour férié.

Les panneaux d’entrée de village annoncent la couleur :
Neuvic, village de la reprise 2017.
Personne dans le groupe ne connaît cette nouvelle appellation. C’est le cafetier du centre-village qui nous explique sa signification.
Il s’agit d’une tradition locale de Corrèze. Chaque année, la Chambre des Métiers et de l’Artisanat de Corrèze sélectionne un village dont le dynamisme économique est exemplaire. En 2017, Neuvic (1764 habitants) a été choisie grâce à la reprise de 14 entreprises et commerces en 3 ans!

Bravo à cette commune et nous sommes heureux et fiers de participer à cette reconnaissance par nos achats et consommations.
Merci aussi aux 2 commerces ouverts en ce jeudi férié, qui ont accueilli les troupes du CTG avec une grande attention.

Ensuite, Neuvic fut le village de la convergence des différents groupes CTG, groupes d’appellations contrôlées (ou presque) :
Les « Longs », les « Courts », les « Moyens rapides », les « Moyens lents »… j’en oublie sûrement.
Certains ont même dit que c’étaient comme pour les cafés : les expresso, les courts, les longs… sucrés ou pas.
Bref, un bon moment de convivialité où l’on a pris son temps, les tables du café se remplissaient, se vidaient, les frileux se faufilaient à l’intérieur, s’attardaient au bar, causaient dans les salons particuliers, lisaient la presse locale dans le patio, découvraient des toilettes originales etc…

Enfin, Neuvic est un village au riche patrimoine.
Mais comme nos parcours cyclos étaient loin d’être terminés, il restait peu de temps pour une découverte approfondie.

Alors, à défaut, ou lors d’une prochaine visite, voici quelques éléments du patrimoine bâti que vous trouverez sur le site web de la commune :
– les fortifications
– la rue du commerce
– l’église Saint-Etienne
– le musée de la Résistance Henri Queuille
– les places de la Cité
– un circuit statuaire au fil des rues
– histoire du village
– biographie d’Henri Queuille (1884-1970)

Share

(2 commentaires)

  1. Plas Michel

    La Corrèze, un chouette coin, je suis originaire de Treignac, je ne sais pas si vous y êtes passés ?

  2. jef

    onjours
    Jean Paul, tu as bien décrit l’ambiance. J’y étais pas, mais je sens d’ici la bonne odeur du café, dégusté avec les potos, dans la chaude ambiance de ce bar original.
    jef

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »