«

»

Déc 23

Mamie Paulette nous a quittés…

texte communiqué par Annie, fille de Paulette

« Il est l’heure de vous donner des nouvelles de Mamie Paulette et l’heure n’est pas si grave.

Paulette en juillet 1943

Aussi, tout d’abord, bonjour à toutes celles et à tous ceux qui ont fait un petit bout de chemin avec Paulette et Jeannine en lisant leur modeste journal de vacances écrit sur un petit cahier d’écolier, chaque soir, par Paulette. Nous l’avons découvert quand sa sœur est décédée, car Jeannine gardait tout!.. et Paulette avait mis les voiles pour l’Afrique dès qu’elle avait pu embarquer après la libération.

Paulette nous a quittés le 31 janvier 2017, à l’age de 99 ans et quelques mois, après avoir correctement et joyeusement fêté son anniversaire et la fin de l’année avec ses amis et sa famille. Fille d’une herboriste, élevée à la tisane pendant de longues années, elle avait définitivement tourné le dos à ce breuvage lui préférant le vin (en quantité modérée) et l’eau du robinet.
Elle est partie en douceur, alors qu’elle prenait son repas de midi en compagnie d’un ami guère plus jeune qu’elle.

Mais elle avait anticipé ce départ qu’elle ne redoutait visiblement pas après une vie bien remplie, riche en découvertes et voyages, qui l’avait comblée intellectuellement et affectivement. Elle avait gravi sa montagne et le ciel était clair.

« Plus vaste est le temps que nous avons laissé derrière nous, plus
irrésistible est la voix qui nous invite au retour ».


NDLR : Vous avez été très nombreux (plusieurs centaines) à suivre assidûment le journal de mamie Paulette sur notre site.
Nous l’avons accompagnée pendant plusieurs mois, dans cette aventure humaine, historique et cyclo-touristique.
Elle n’a malheureusement pas pu fêter ses 100 ans, mais elle restera en mémoire dans nos cœurs et son journal disponible sur notre site (57 pages illustrées par des cartes postales de l’époque 1942-43), grâce à l’autorisation de sa fille Annie.
C’est l’occasion, pour ceux qui ne la connaissaient pas, de lire une partie de son journal.
Une écriture de qualité, des récits captivants – cliquez sur ce lien

Share

(1 commentaire)

  1. Hervé Servant

    Bonjour,
    C’est avec beaucoup d’émotion que j’ai lu le journal de Mamie Paulette.
    Ses récits m’ont en effet rappelé des souvenirs racontés par ma mère, qui avait le même âge, au cours de son séjour en Ariège pendant l’occupation.
    Sous les mots utilisés on devine toutes les difficultés affrontées dans la vie d’alors que ce soit les restrictions en terme de nourriture, les déplacements limités sur la route ou dans les trains, la débrouillardise pour réparer son vélo, les efforts pour faire avancer ces lourds vélos. Tout cela est évoqué avec beaucoup de pudeur et seuls la joie de vivre et le goût du voyage dominent.
    C’est une époque lointaine désormais et au moment où ses derniers témoins disparaissent il est bon qu’un tel document soit montré, en particulier aux plus jeunes.
    Toutes mes condoléances à sa fille et encore merci.
    Hervé Servant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Translate »