«

»

Fév 08

Les cols routiers situés sur les principales lignes de partage des eaux des Alpes

DIAPORAMA
illustrant cet article et les 5 pages liées.
Pour cet article voir diapos 1 à 22
Cliquez sur i pour les légendes

 

L’arc alpin

Les Alpes recouvrent le nord de l’Italie, le sud-est de la France, Monaco, la Suisse, le Liechtenstein, l’Autriche, le sud de l’Allemagne et la Slovénie.

Tout d’abord, quelles sont les limites des Alpes ?

A l’ouest, il semble couramment admis de fixer la limite entre les Alpes (Alpes Ligures) et  les Apennins au  Colle di Cadibona (ou Bocchetta d’Altare) en Italie (au nord-ouest de Savona).

A l’est les Alpes se terminent avec le massif du Sopron dans l’extrême ouest de la Hongrie (à la limite du Burgenland autrichien).

Du  Colle de Cadibona au Sopron, l’arc alpin s’étend sur 1100 km [1].

                            Source (1) : http://www.homoalpinus.com/alpes/limites/

Les lignes de partage des eaux

Une ligne de partage des eaux désigne une limite géographique qui divise un territoire en deux bassins versants : de chaque coté de la ligne, les eaux s’écoulent vers deux cours d’eau différents, voir deux fleuves donc deux mers ou océans.

Le terme ligne de partage signifie séparation. Souvent une frontière – politique, linguistique, … suit cette  ligne de partage des eaux.

Fort heureusement la communication est possible grâce aux points de passage … ces points de passage ont un nom : « cols ».

Source : wikipédia [2]

Dans les Alpes, on dénombre 4 principaux bassins versants (ou bassins hydrographiques) :

1 – Mer du Nord avec le Rhin et ses affluents

2 – Méditerranée occidentale avec le Rhône, le Var, la Roya et les fleuves côtiers en Ligurie

3 – Adriatique avec le Pô, l’Adige, le Piave, le Tagliamento et l’Isonzo ( Soča)

4 – Mer Noire avec des affluents du Danube

Ces 4 bassins versants définissent 5 lignes principales de partage des eaux :

  • Mer du NordAdriatique
  • Méditerranée occidentale Adriatique
  • Mer du NordMéditerranée occidentale
  • Mer du Nord – Mer Noire
  •  Mer Noire – Adriatique.

 

 Autour des tripoints

Un tripoint (ou trijonction) est, en géographie, un point de la surface de la Terre qui touche trois régions, c’est-à-dire où trois frontières se rejoignent.

Un tripoint hydrographique est un point où se rejoignent trois bassins versants.

Les Alpes comportent deux tripoints : Rhône – Rhin – Pô (Witenwasserenstock) et Rhin – Pô – Danube (Piz Lunghin) tous deux situés en Suisse.

Circuit autour du massif du Saint-Gothard : Rhône – Rhin – Pô

Dans le massif du Saint Gothard, le Witenwasserenstock (3083 m) est un tripoint entre la mer Méditerranée, la mer du Nord et la mer Adriatique.

Depuis cette montagne coulent les eaux d’affluents du Rhin (mer du Nord), du Rhône (Méditerranée occidentale) et du Pô (Adriatique).

 

 

Un circuit (102 km, élévation 3000 m)par exemple au départ d’Ulrichen dans le Haut Valais – par Nufenenpass – Passo della Novena  (CH-TI-2478b) ,  Airolo dans la vallée du Tessin (Ticino, affluent du Po), le Passo del San Gottardo – Gotthardpass (CH-TI-2091), Hospental dans la vallée de la Reuss (affluent de l’Aar puis du Rhin)  et Furkapass – Col de la Furka (CH-UR-2429c) permet de visiter les 3 bassins versants : successivement Méditerranée occidentale,  Adriatique et mer du Nord.

 

 

 

 

Circuit autour du massif de l’Albula : Rhin – Pô – Danube

Le tripoint entre la mer du Nord, l’Adriatique et la mer Noire est également situé en Suisse ; au Pass Lunghin (CH-GR-2645) situé au pied (nord-ouest) du Piz Lunghin (2780 m)  [3] dans la chaîne de l’Albula.  Depuis le col coulent des eaux d’affluents du Rhin, du Pô et du Danube. (Certains articles situent le tripoint au sommet (Piz) d’autres au col (Pass)…)

Un circuit (dans le canton des Grisons et en Italie) permet de visiter les 3 bassins. (169 km, élévation 4400 m).

Au départ de Thusis il faut remonter la vallée du Rhin postérieur (Hinterrhein) jusqu’à Splügen où commence l’escalade de Splügenpass – Passo dello Spluga – Pass dal Spleia (CH-GR-2115b ou IT-SO-2115) qui permet de passer en Italie. La descente par la Vallée de la Mera (sous-affluent du Pô par le lac de Come et l’Adda) conduit à Chiavenna.
La  remontée de la vallée de la Maira permet de retourner en Suisse et d’atteindre le Passo del Maloja – Passo del  Maloggia – Malojapass (CH-GR-1790) et basculer en Engadine, la haute vallée de l’Inn.
A Silvaplana (peu avant Saint Moritz), il faut commencer l’escalade de Julierpass – Pass dal Güglia – Pass dil Gelgia (CH-GR-2284) puis redescendre sur Thusis par Tiefencastel.

 

Suisse, LPE et tripoints

Il faut noter que :

  •   les 2 tripoints sont situés en Suisse,
  • les eaux des Alpes suisses coulent vers les 4 bassins versants (Adriatique, mer du Nord, Méditerranée occidentale et  mer Noire),
  • la ligne de partage des eaux  » mer du Nord (Rhin) – Méditerranée occidentale (Rhône) » est intégralement située en Suisse,
  • la ligne de partage des eaux « mer du Nord (Rhin) – Adriatique (Pô) » est presque intégralement située en Suisse (avec une très courte partie en Italie),
  • le départ de  toutes les lignes de partage des eaux est situé en Suisse.

 

Les cols situés sur les LPE

 

Ligne de partage des eaux nombre de cols dont cols
altitude
< 1000 m
dont cols
1000 < alt.<2000
dont  cols
altitude
>2000 m
Mer du Nord Adriatique Du massif du St Gothard au massif de l’Albula
(environ 100 km)
4 0 1 3
Rhin
Méditerranée occidentale  Adriatique Du massif du St Gothard aux Alpes ligures
(environ 450 km)
20 5 7 8
Rhône, Var, Roya, fleuves côtiers ligures
Méditerranée occidentale  Mer du Nord Du massif du St Gothard au plateau suisse
(environ 150 km)
12 1 8 3
Rhône Rhin
Mer du Nord Mer Noire Du massif de l’Albula au sud de la Bavière
(environ 150 km)
9 0 5 4
Rhin Danube 
Mer Noire Adriatique Du massif de l’Albula à Postojna
(environ 500 km)
22 2 11 9
Danube  Pô, Adige, Piave, Tagliamento,Soča
Total  67 8 32 27

67 cols (dont 28 à une altitude supérieure à 2000 mètres) sont situés sur les 5 principales lignes de partage des eaux (décrites dans cet article et les pages liées).

Circuit par les 4 bassins versants : Rhône – Pô – Rhin –(Pô) – Danube – (Rhin)

Un circuit routier (440 km et 8000 mètres d’élévation)  permet de visiter les 4 bassins. Il  comporte l’escalade de 5 des 6 cols des circuits Rhône – Rhin – Pô et Rhin – Pô – Danube décrits ci-dessus ainsi que du Col du San Bernardino (CH-GR-2065a) et de l’ Oberalp Pass (ou Cuolm d’Ursera  ou Col de Surpalix) (CH-GR-2044c) (qui sépare les bassins de deux affluents du Rhin) .

Au départ d’Ulrichen (1346 m) en Valais (vallée du Rhône), le passage  de Nufenen Pass (2478 m) permet de basculer dans la vallée du Tessin (affluent du Pô), après Airolo la descente de la vallée du Tessin conduit près de Bellinzona, peu avant cette ville (240 m) la route, à gauche, s’élève vers le Col du San Bernardino  (2065 m) qui permet d’accéder à la haute vallée du Rhin, dans la descente, à Splugen (1457 m) la route à droite permet d’escalader Splugen Pass (2115 m), qui conduit en Italie dans le bassin du Pô.
Après Chiavenna (325 m) l’escalade de Malojapass (1815 m) conduit en Engadine (Bassin du Danube). A partir de Silvaplana (1815 m), l’escalade de Julier Pass (2284 m) ramène dans la vallée de l’Hinterrhein.
A Bonaduz (655 m) la route à gauche conduit  par la vallée du Voderrrhein à l’Oberalp Pass (2044 m) qui permet de basculer dans la vallée de la Reuss (affluent du Rhin) et descendre à Andermatt (1447 m) (c’est le seul passage de col de ce circuit qui n’entraine pas un changement de bassin versant).
D’Andermatt l’escalade de Furka Pass (2429 m)  permettra de retourner dans la vallée du Rhône et rejoindre Ulrichen.

 

Les cols situés sur chacune des 5 lignes de partages des eaux
et les parcours permettant de joindre ces cols
sont décrits dans les 5 pages liées à cette article – liens ci dessous
.

 

                                 1 : LPE Mer du Nord – Adriatique

                                 2 : LPE Méditerranée occidentale – Adriatique

                                 3 :LPE Mer du Nord – Méditerranée occidentale

                                 4 :LPE Mer du Nord – Mer Noire

                                 5 : LPE Mer Noire – Adriatique.

 

Références :

[1]       http://www.homoalpinus.com/alpes/limites/

[2]       https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Lignedepartagedeseaux.png

[3]       https://en.wikipedia.org/wiki/Piz_Lunghin

[iv]       https://labs.letemps.ch/interactive/2015/carte-separation-eaux/

Share

(1 commentaire)

  1. Isabelle G

    remarquable article!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »