Le Tour de France 2018 d’Alain Perroud

Les nouvelles d’Alain sont consignées sur cette page au fil des jours…

 

Lundi 23 Juillet
Etape 46.

Il y a quelque chose de majestueux de magique d’aérien dans ce Galibier qui symbolise si bien la haute montagne .
Il m’a accueilli pour une ultime montée sous le soleil en m’offrant en bord de route une guirlande colorée de fleurs sauvages marguerites clochettes trèfles .
J’ai terminé mon voyage avec Jules mon président de club venu me rejoindre à Plan Lachat à 15 kms du but .
Cette dernière étape de 78 km fut empreinte d’émotion et de sentiments multiples
Je suis soulagé d’avoir terminé car la fatigue se faisait de plus en plus pesante au fil des jours fatigue matérielle pour le vélo et physique pour moi .
La balance a été formelle j’ai perdu 4 kgs .
Mais j’ai tant apprécié ce voyage qu’il me reste à écrire et à mettre en images .

Le Galibier et ses petits frères Chaussy, Telegraphe et Lautaret se joignent à moi pour vous remercier de votre aide .
Certains par leur silence d’autres par leurs interrogations leurs stupéfactions leur humour ou et leur tendresse vous m’avez encouragé tout au long de cette aventure
J’ai apprécié de rouler quelques kms avec Yves, Frédéric et Jules le café chez Yves et Lysiane le repas chez Valérie et Patrick le goûter chez Marie Do et Jules .
Je remercie particulièrement Annick et Jacques ,Christiane et Jacques Segolene et Frédéric Audrey et Pierre Françoise et Alain Béatrice et Jacques Françoise et Jean Louis de m’avoir hébergé .
Ces 5745 kms parcourus en 46 étapes et 48 jours seront pour moi un souvenir exceptionnel
Je suis content et fier…

Pour terminer voici les deux réponses au petit jeu
En 2017 nous étions deux Isérois à réaliser une diagonale le président du club de Gillonay et moi-même .
En 2017 j’ai été le seul à réaliser le parcours Menton Dunkerque

J’espère à avoir vite la joie de vous voir

Alain

Dimanche 22 Juillet.
Etape 45 .Petite étape de 68 km aujourd’hui, mais avec la montée du col de la Madeleine, plus 7 km pour me rendre à Monteymont près du col de Chaussy .

Belle journée, mais la fatigue commence à peser .

Demain dernière étape de ce magnifique voyage .

Alain.

Samedi 21 Juillet.
Etape 44.Grand moment délicieux de retrouver mon Odile après 46 jours de séparation.Les retrouvailles se sont produites au col des Saisies après mon passage au col des Aravis.

Ouf plus de bagages à transporter c’est déjà une délivrance .

Etape encore un peu pluvieuse mais moins qu’hier 140km.

Plus que ce qu’il me reste à parcourir en deux jours .

Mais il faudra escalader la Madeleine demain et le Galibier lundi .

Alain.

Vendredi 20 Juillet

Etape 43
Le voyage touche à sa fin , et je traverse désormais des contrées plus familières .

J’ai passé aujourd’hui les Rousses puis Bellegarde et je dors près de St Julien en Genevois .

Comme attendu j’ai subi l’orage en début d’après midi, ce qui ne m’a pas empêcher de rouler 137 km .

Demain Odile vient à ma rencontre .

Ce sera super .

Arrivée probable lundi.

D’ici là , il me reste à passer les Aravis, la Madeleine , le Télégraphe et le Galibier .

Alain .

Jeudi 19 Juillet.
Etape 42 .L’étape du jour longue de 140km fut difficile par son dénivelé .La fin du voyage approche, il me reste environ 400 km . Une au regard de ce que j’ai effectué .Demain première grande montée de cette fin de voyage avec la montée  des Rousses .

Alain .

 

Mercredi 18 Juillet.
Etape 41 . Aujourd’hui ce fut une belle journée. Le ciel donc le bonhomme furent plus sereins.J’ai longé le Rhin sans le voir, j’ai frôlé Bâle et me retrouve à Delle dans le Doubs . Cela commence à sentir l’écurie .Rappel de la question .Combien de cyclos ont effectué comme moi la diagonale Menton Dunkerque en 2017 ?A ce jour deux seules personnes ont joué , elles ont donné deux mauvaises réponses.Deuxième question .

En 2017 combien d’Isérois ont réalisé une diagonale ? ( n’importe laquelle) .

Je donnerai les réponses à la fin de mon aventure .

Alain .

Mardi 17 Juillet..A
Etape 40.La journée principalement placée en Alsace a été assez pénible en raison de la chaleur, du vent de face, et d’un orage miraculeusement évité .130 Km au compteur aujourd’hui .Désormais j’ai dépassé les 5000 km .Alain .
Lundi 16 Juillet.
Etape 39.En passant par la Lorraine avec mon vélo …J’ai fini par arriver à Rhodes.Après l’histoire,la géographie. Rhodes est une petite commune de Mozelle à 15 km de Sarrebourg.A part ça pas grand chose à dire de cette promenade champêtre ou les champs se moissonnent .Très beau temps . Sur la photo au loin la ligne bleue des Vosges .Et maintenant , notre jeu comme à la télé Rag.L’an passé j’ai réalisé une diagonale Menton Dunkerque .Combien de cyclos ont réalisé cette diagonale en 2017 ?Pour répondre taper sur votre téléphone .A suivre .

Alain .

Dimanche 15 Juillet .
Etape 38.Il est des journées particulières où tout se mêle et s’emmêle.Après être passé à côté de Verdun,et traversé les champs d’horreur, j’ai entendu ce soir les chants d’honneur.De quoi m’inspirer pour mon prochain récit.Aujourd’hui ce fut aussi la fuite en avant ou plutôt la fuite à l’avant. Une crevaison au sixième KM ,et puis le ciel a craqué . Moi non …J’ai traversé le département de la Meuse.Demain je pique au Sud .Vive la France .Alain.
Samedi 14 Juillet.
Etape 37. 144km.J’ai découvert les Ardennes sous le soleil et j’avoue être agréablement surpris.J’ai notamment beaucoup apprécié les boucles de la Meuse, et la vélo route qui m’a  promené cet après-midi.Ce soir je couche à Sedan et espère pouvoir me reposer après cette forte chaleur et 144km de route .Fêtez bien de ma part la fête nationale.Alain.
Vendredi 13 juillet .
Etape 36.Etape relativement courte 113 km mais bosselée .Je me trouve à Trelon au sud du Nord;Je n’ai pas eu l’occasion de prendre des photos lors de cette journée.Toujours beaucoup de circulation dans cette zone peuplée. Après le contournement de Lille ce fut aujourd’hui celui de Valenciennes.A côté de ces zones urbaines, je traverse des villages quasiment à l’abandon.Je vous souhaite un bon 14 Juillet .Alain.
Jeudi 12 Juillet 2018.
Etape 35Après les 130 km de la veille l’étape du jour fut longue, 161 km en raison de l’énorme difficulté rencontrée pour trouver un camping à proximité de Lille que je contourne au milieu de la circulation.J’ai apprécié les canaux puis les belles villes comme Bergues point le plus septentrional de mon parcours et Bailleul .L’aventure continue .Alain .
Mercredi 11 juillet 2018.
Etape 34 .Journée en grande partie maussade ,avec toujours un vent de face et la pluie l’après midi .Le ciel s’est apaisé en fin d’étape juste pour me permettre de contempler Wissan puis le Cap Blanc Nez.Heureusement pour vous sinon vous n’auriez pas eu la photo du jour .Allez les Bleus .Alain .
Mardi 10 Juillet 2018.
Etape 33 . 117 Km.Une très belle soirée évidemment devant la télé du camping .117 Km aujourd’hui au terme desquels j’ai dépassé le pointage à St Valery sur Somme.L’étape n’a pas été des plus séduisantes avec un vent contraire et un ciel très nuageux .La température a chuté à tel point qu’au contrôle j’ai bu un thé et non la traditionnelle boisson rafraîchissante .Demain je passe dans le Pas de Calais .
Lundi 09 Juillet 2018.
Etape 32 .La journée fut belle avec de petites routes agréables et vallonnées et les superbes falaises de la côte d’ Albatre que j’ai découvertes avec joie .Côté chiffres j’ai effectué 133 km aujourd’hui et 4000 km depuis mon départ .
Dimanche 08 Juillet 2018
Etape 31 84 km.Petite étape de 84 km , petite mais intéressante car j’ai longé la côte Cabourg Deauville Honfleur .Superbes mais envahies par des troupeaux de touristes .Après-midi plus calme .J’ai vu le pont de Normandie . Pour la deuxième fois de ma vie , j’ai roulé sur un serpent .Quand j’ai fait demi tour pour m’excuser et prendre une photo , la pauvre bête avait disparu .Pause relaxante chez des amis . C’est ma première nuit dans l’ Eure .A suivre .Alain.
07 Juillet 2018.
Etape 29 137 km et 30 103 km .Ca est j’en ai fini avec le Cotentin, et place désormais aux plages du débarquement.Le tout sous un beau soleil .La nuit dernière, j’ai dormi dans une usine à touristes.Enfin dormi… Un peu .Alors cette nuit, j’ai choisi un camping à l’intérieur des terres qui s’appelle le clos tranquille… On va voir ?J’ai beaucoup apprécié les petites routes du matin sur la pointe nord du Cotentin hier et le long des plages du débarquement aujourd’hui.Et cet après-midi j’ai admiré Ouistreham et l’embouchure de l’Orne.
06 Juillet 2018.
Etape 28: 125 km.J’ai remonté la côte du Cotentin alternant les routes encombrées et les petits itinéraires plus calmes mais beaucoup plus longs.Je suis arrivé près de Flamanville dans un camping municipal ,où logent de nombreux ouvriers construisant l’ EPR .Ce matin ce fut un flot de départ de voitures , la première dès 4h30 .Mais hier soir j’ai apprécié la jolie plage et son coucher de soleil .
05 juillet 2018
Étape 27: 124 km
Belle étape par la pointe du Grouin Cancale le Mont Saint Michel et le début du Cotentin
> Le tout sous le soleil revenu
> Mon vélo m’a transporte à travers la belle Bretagne pendant presque une semaine et voici la Normandie
04 juillet 2018
Je suis parti sous un ciel maussade après une nuit humide. Peu avant St Brieux il m’a fallu m’arrêter 45 minutes devant la poste car il pleuvait copieusement.
> La traversée de St Brieux fut difficile en raison de la circulation de l’itinéraire à déchiffrer et des pavés mouillés
> Puis le temps s’est arrange et j’ai pu avancer
> Certaines étapes sont moins drôles que d’autres mais c’est le jeu.
02 Juillet 2018.
Etape 25 148kmIl est des créatures encore plus farouches que la plus timide des jeunes filles.Ainsi dans les Alpes , je n’ai pu capter sur mon appareil photo les marmottes peureuses … ni les grues aperçues en Camargue … ni le serpent se tordant sur la route dans le marais Vendéen.Tous avaient fui le temps que je m’arrête , et que je prépare l’appareil photographique .Hier nouvelle frustration , j’aurais bien voulu immortaliser le beau renardeau qui se trouvait à 10 mètres de moi , mais je n’aurai pas la chance de vous le présenter .Les nombreuses bagnoles elles sont plus familières , et se laissent photographier même quand on ne le souhaite pas .Cela étant , je suis aux portes de St Brieux .
01 Juillet 2018.
L’étape dominicale , m’a conduit de Le Faou à Plougoum aux portes de St Pol de Léon.J’ai ressenti une impression particulière , en voyant les panneaux indiquant Roscoff , et le pictogramme du ferry me disant que j’avais changé de cote et que l’Angleterre n’était pas loin .Retour de la pluie juste après mon arrivée dans un chouette petit camping où nous sommes 7.Magnifique coucher de soleil avec un temps apaisé .
30 Juin 2018.
Trois points principaux pour ce samedi.1 : J’ai passé le point le plus à l’Ouest de mon parcours, la pointe du Raz magnifiquement fleurie de bruyères et légèrement embaumée par les genets.2 : J’ai en principe passé la moitié de mon parcours.3 : C’était le dernier jour , où je pouvais rouler à 90 km heure . Maintenant je vais aller moins vite .
29 Juin 2018
Encore une journée chaude .J’ai atteint le Finistère, et me trouve vers Benodet.Beaucoup de circulation en fin de journée .
28 juin 2018.

Etape 21 Coueron Grandchamp 150km

Ca y est je suis en Bretagne.

Je retrouve les panneaux en deux langues comme au Pays Basque,les églisesles Bretons toujours aussi gentils et fervents de vélo . Alors je regardais la carte un automobiliste s’est arrêté spontanément pour m’indiquer le chemin . On a discuté un bon quart d’heure .

La Bretagne est là avec ses raidillons la partie de toboggan reprend.

 

27 JUIN 2018
Je viens de traverser la Loire, toujours sous la chaleur.J’ai opté pour le bac de Coueron, plutôt que pour le pont de St Nazaire.Maintenant je vais parcourir la Bretagne.
26 juin 2018

Les 133 kms de cette étape m’ont conduit à travers la Vendée où sera prochainement donné le départ du Tour de France le vrai enfin celui des coureurs
Moi je leur ai pris un mois d’avance
Je suis au Perrier à hauteur de l’île de Noirmoutier et il fait beaucoup de vent et très chaud mon compteur a dépassé les trente degrés
Soleil et lumière

25 Juin 2018

Chaleur et vent au programme de cette étape qui m’a conduit près de La Rochelle
La matinée fut agréable.
Quelques contraintes horaires pour prendre le bac pour traverser la Gironde puis autre traversée plus originale
celle de la Charente sur un tout petit bateau le grand pont de Roche fort étant interdit aux vélos.
La route se poursuit aujourd’hui j’espère sans forte chaleur
24 juin 2018

Après un bon repos j’ai repris la route ce dimanche après midi pour une petite étape de 85 km
J’étais accompagné de mon fils et je n’avais pas à porter les sacoches deux plaisirs fugaces
Je me trouve à la pointe de la Grave prêt à traverser la Gironde
Ma progression de ce lundi dépendra des horaires du bac

22 juin 2018

Aujourd’hui c’est repos auprès de mon fils
Avant hier jeudi je suis arrivé tard 19h30 au  camping les 152 km à travers les Landes ont été ennuyeux et ne méritent aucun commentaire
Hier ce fut à peine mieux hormis la traversée du bassin d’arcachon j’en ai profité pour changer mes patins de frein fortement usés par la montagne
Un gros lièvre à furtivement égayé une longue ligne droite…

20 juin 2018

Je quitte les Pyrénées après avoir gravi deux petits cols basques qui ont nécessité beaucoup de forces et d’énergie
En plus la chaleur est revenue et j’ai beaucoup souffert de ce retour
Encore de belles rencontres
Ce soir le camping est calme et propice au repos

19 juin 2018

Me voici en pays Basque à Tardets
Après être passé pour une fois sous le soleil au Soulor et à l’Aubisque j’ai du revenir au Soulor car la descente sur Tourette est coupée
L’après midi, splendide route en Piémont que j’ai parcourue avec un cyclo de rencontre
Rappel : vous pouvez consulter le site de mon club les cyclotouristes grenoblois
Demain derniers cols Pyrénéens

18 juin 2018

Ce lundi m’a offert de superbes paysages avec les cols de la Hourquette d’Ancizan et du Tourmalet sous le soleil
J’ai rencontré des belges des ânes et des espagnols
Je m’amuse à faire soupeser mon vélo aux cyclistes que je rencontre en haut des cols
Certains comme les tarbais au Peyresourde me serrent la main d’autres comme les espagnols au Tourmalet ne s’y frottent pas
Je  n’ai pas essayé avec les ânes
À suivre et faites un peu de muscu…

17 juin 2018

Après ma journée de repos j’ai repris la route ce matin pour une  belle étape de 124 km
J’ai franchi les cols des ares de peyresourde et d’azet
Je suis à St Larry soulan
Le tourmalet se rapproche

16 juin 2018

Aujourd’hui samedi je m’octroie une première journée de repos chez des cousins du côté de St Girons après 1200 km en 10 étapes
Avant hier je me suis émerveillé dans la montée du Port de Pailheres mon quatrième col a plus de 2000 mètres
Hier je suis passé au port de l’hers au col d’Agnès et au col de l’atrape
Magnifiques paysages et de belles rencontres
Au col d’Agnès de grands gaillards sud africains ont été éberlués par le poids de mon chargement
Vous pouvez désormais suivre aussi mon aventure sur le site de mon club les cyclotouristes grenoblois
À suivre et  bonne fin de semaine

 

13 juin 2018
Me voici dans les Pyrénées à mont Louis
J’ai été accompagné une bonne partie de la journée par mon ami Yves de St Esteve
Heureuse compagnie car la tramontane a soufflé fort… De face
Arrivée à 1600 mètres d’altitude après une sévère montée
 12 juin 2018
Après
– les longues étapes de plaine 172 km dimanche 160 km lundi où j’ai essuyé un bel orage du côté de Montpellier avant d’arriver chez mes amis Annick et Jacques et 166 km hier qui m’ont permis d’atteindre la banlieue de Perpignan
– après avoir vu une Méditerranée en colère, subi les flots de voitures, longé les sémillantes usines à touristes
je m’apprête à retrouver la montagne car je vais attaquer les Pyrénées
11 juin 2018
J’ai réalisé une belle étape de 172 km dimanche ce qui m’a conduit à St Martin de Crau
Hier j’ai été accueilli par mes amis Annick et Jacques près de Montpellier
Je fus bien mouillé par un violent orage
Bref heureux d’arriver après 160 km
Aujourd’hui je me trouve à Barcares près de Perpignan les 166 km m’ont conduit à travers Sète, les autos, les barrières, des pistes cyclables, les usines à touristes du bord de mer et la tramontane
Heureusement demain je retrouve la montagne car j’attaque les Pyrénées
À suivre et entraînez vous
10  juin 2018

Me voici en Camargue à Saint Martin de Crau après une belle étape de 172 km
Ça allait mieux qu’hier moins chaud moins de circulation moins de côtes
Je vous joins une photo ; les marmottes se sont transformées en moutons et sont descendues dans la rue

8 et 9 juin 2018

Après la pluie et les magnifiques villages perchés de l’arrière pays niçois me voici dans l’arrière pays varois sous la chaleur
Ai laissé sans regret l’intense circulation

(cliquer sur l’image pour visionner une courte vidéo)

 

montée au col de La Bonnette

7 juin 2018 :

Je suis à Roquebilliere dans la vallée de la Vésubie
120 km avec encore deux cols : saint Martin et surtout la Bonnette, 2715 mètres, le point culminant de ce tour de France
De la pluie cet après-midi .

la Casse Déserte

6 juin 2018 :

Bonjour à tous,
La mise sur orbite s’est bien passée
Je suis parti pour ma révolution à 9h40
Vu deux marmottes qui vous donnent le bonjour
Un peu de pluie dans l’Izoard
Étape de 120 km dont les cols de l’Izoard et de Vars.
À suivre…

 

Share
Translate »