«

»

Oct 08

Le Mont JOVET (alt 2558 m) en Tarentaise

montjovetJe ne sais pas si ça sentait la fin de saison… ou était ce l’été indien que nous connaissons actuellement dans les alpes , mais l’engouement pour cette sortie fut au dessus de mes espérances.

En fait, c’est parti comme une trainée de poudre . J’en parle à Hervé, qui en parle à son VTT, qui fut tout heureux à l’idée d’être dépoussiéré et regonflé , puis Hervé en parle à Raoul, qui en parle à Maryse, puis c’est Serge et Jacques qui même  à Bourg d’Oisans ….. en ont entendu parlé etc….etc….

Donc, ce vendredi matin 9 h au rendez vous à Moutiers, nous sommes 10 dont 2 féminines, et la balade commence par un petit tour au marché pour faire des provisions , car en cette arrière saison en montagne,  il ne faudra pas compter sur la traite des vaches ou des chèvres pour trouver le carburant qui nous fera avancer !

Nous savons que pour rejoindre notre but il nous faudra pédaler sur 30 km de montée continue et au moins 2000 m de dénivellation, et pour le moment ce n’est pas le courage qui nous manque le moins …

Dès le départ de Moutiers, la rampe annonce 10 % et la température s’élève aussi rapidement . Nous roulerons sur 10 km environ sur une route revêtue, qui nous emmenera au village de Feissons sur Salins . Une halte s’impose alors pour faire le plein de nos bidons déja vides, et se regrouper .

Nous en profitons pour grapiller des prunes, qui tombent presque dans la fontaine et puis nous repartons sur une piste , vers le prochain arrêt qui sera la croix de Feissons , superbe belvèdère sur la vallée de l’Isère et Moutiers .

L’heure avançait et nous aussi…à vitesse modérée, et à l’heure de midi nous étions encore dans la forêt, la faim commençant à se faire sentir ……

Plusieurs fois nous avons dû nous inquiéter du sort de Marick et Jean Michel, inquiétude non fondée, car ils suivaient, même s’ils nous étaient assez éloignés …

Puis, dans un enchevêtrement de 2 pistes, par erreur de lecture des panneaux indicateurs, ou voulant vivre leur vie….ils sont partis à gauche pendant que nous filions à droite, et nous ne les retrouverons que la fin d’après midi venue, devant une bonne bière à la terrasse d’un café à Moutiers.

Pour le groupe de 8 , la montée au milieu des pâturages fut de toute beauté si elle ne fut pas de tout repos, certains  posant plusieurs fois l’interrogation : c’est quand qu’on arrive ?

Enfin à 14 h ( mais midi à l’heure solaire ) nous sortons notre pique nique sur la terrasse du refuge du Mont Jovet , en économisant l’eau, car les bidons sont presque vides et la fontaine du refuge ( fermé en cette saison – alt 2350 m)) ne coule plus des jours tranquilles….

Pour le retour, on fera 2 groupes: celui qui redescendra par le même chemin après une sieste au soleil, et celui qui montera au sommet du Mont Jovet ( encore 200 m de dénivellation ) et rentrera à Moutiers par la piste de Notre Dame du Pré, puis la descente sur Plombières – St Marcel .

Le Mont JOVET est vraiment une montagne faite pour admirer les autres : glaciers de la Vanoise, dômes de Chasseforêt, aiguille de Peclet, Grande Casse etc….sans oublier de jeter un regard sur les stations hupées des 3 vallées : Couchevel, Méribel, les Ménuires -Val thorens.

Une sortie 4 étoiles à refaire….mais sans attendre 10 ans…!

Mieux qu’un long discours, je vous laisse admirer  les paysages et les mines réjouies, saisies par l’objectif de Jules, Hervé et Lucien …..et les commentaires aussi…. ainsi que le lien « openrunner » pour voir le tracé du parcours : cliquez ici

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »