«

»

Nov 29

Le lac Achard et le Col de la Botte le 29 novembre 2013

achard2013écrit par Nicole Combe

Direction Hôpital Sud pour un covoiturage ; il est 8h30, nous sommes 9 ; 2 voitures ; l’une chargée de 5 personnes, l’autre, de 4 personnes + du matériel supplémentaire. Il fait -3 degrés, de quoi faire regretter la chaleur de la couette ; courage que diable ! Nous prenons la route de la neige direction Belledonne ; plus nous montons, plus la température baisse ; le brouillard se fait dense ; les sapins sont revêtus de leurs grandes doudounes blanches ; plus les kilomètres avancent, plus le brouillard s’estompe et le soleil tout d’abord timide, nous inonde, d’un seul coup, de ses rayons chaleureux et le ciel nous apparait d’un bleu azur. Que la montagne est belle ! De simples mots qui nous en disent long.

achard2_2013Arrivés sur le parking de Bachat Bouloud, les deux équipes s’étoffent de 9 personnes ; nous avons même la surprise de revoir Danielle et André Despois, anciens du CTG. Nous voici donc 15 équipés de raquettes et Hervé avec ses skis de randonnées.

Après quelques kilomètres de montée, certains quittent leurs « pattes de pingouin »pour être plus à l’aise sur le sentier qui monte toujours mais qui est aussi de plus en plus accidenté du fait qu’il est parsemé d’obstacles cachés partiellement par la neige.

Petite anecdote, nous étions Jean Pierre, Fernand et moi, les petits derniers ; déshabillage, enlèvement de nos raquettes, prises de photos ; je repars la première et Fernand m’emboîte le pas ; peu après, plus de Jean-Pierre ; Que fait il ? Fernand qui fait toujours le sert fil s’inquiète ; il rebrousse chemin tout en appelant Jean Pierre ; Jean Pierre qui entend Fernand se dit « tiens, Fernand est perdu ! » en fait, Jean Pierre avait tout simplement fait demi-tour et il repartait en arrière.

achard3_2013Les derniers kilomètres se sont faits à des cadences ralenties pour certains, plus rapides pour d’autres mais arrivés à la croix de Chamrousse, une récompense bien méritée pour tous avec une vue magnifique sur une mer de nuages immense.

Nos collations se sont terminées pour certains, par plusieurs digestifs concoctées par divers connaisseurs et selon des recettes perso.

Nous prenons le chemin du retour ; Hervé nous fait des petites démonstrations d’un skieur chevronné ; nous, nous nous voyons bien frustrés pas des raquettes qui ne glissent pas, bien que la descente se fait de plus en plus hardie.

Notre groupe s’étire en longue file indienne ; des sentiers par ci, des sentiers par là, un Serge qui sort derrière un sapin en poussant un cri mélange du cri de l’ours et du loup ; un Vincent dit ‘kangourou » qui tourne, vire, et qui met des empreintes de raquettes de partout ; celui qui le suit, en perdra le nord !

Nous voici tous regroupés sur le parking ; chacun remonte dans sa voiture avec la satisfaction d’avoir passé une très bonne journée et la pensée de refaire une journée la semaine prochaine.

diaporama

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »