Le journal de mamie Paulette : 9 août 1943

sommaire du journal

Orsay – Orléans = 102 km      total = 102 km

Départ d’Orsay à 9h précises. Jusqu’à Montlhéry le vent est pour nous, mais ensuite il souffle du S-W et retarde considérablement notre route. De plus il nous fatigue et provoque même quelques accès de mauvaise humeur.

Pourtant jusqu’au déjeuner à Etampes, nous roulons bien. La route encaissée est bien abritée. A Etampes nous voyons plus de militaires que de civils, mais nous déjeunons bien chez Marcel (indication donnée par un sergent de ville)

Concombre et pommes de terre salade / rôti de boeuf / haricots / Choux / raisin (arrosé de vin blanc)

Après Etampes, le vent souffle autant qu’il le désire. Rien ne l’arrête et cela va mal, très mal. D’autant plus que je ne suis pas de mauvaise humeur comme je devrais l’être.

Mais avec le vent qui tombe, le soleil revient. Et puis, ne sommes-nous pas les premières sur la route, n’ayant été rejointes par aucun de ceux qui allaient dans notre direction ? Pourtant un tandem et un vélo sortent d’un chemin creux, assez loin devant nous. Nous forçons l’allure, le doublons et roulons comme des coureurs ne visant qu’à garder notre première place. Dans une montée nous sommes grillées à notre tour, mais n’en avons aucune honte car si nous étions en tandem !
Nous les rejoignons, ils nous redépassent, car nous sentant battues d’avance nous nous asseyons au revers d’un fossé. Quelques 200 ou 300 mètres plus loin, nous trouvons notre oncle et rentrons avec lui dans Orléans.
Achat des billets, enregistrement des vélos, route vers Saint-Marceau

Soupe légumes / Nouilles sauce tomate / Pommes de terre et salade / fromage / fruits / Cognac

Share
Translate »