Le journal de mamie Paulette : 21 avril 1943

retour au sommaire

Voves – Charray = 47,5 km      total = 151 km

Réveillées à 6h1/2 nous sommes tout de suite prêtes puisque hier soir nous avons bien fait notre toilette. Aussi le temps de ranger nos affaires et nous descendons. Personne n’est encore levé, hormis le vieux qui nous a fait ranger nos vélos. Nous allons donc chercher nos montures et j’en profite pour regarder le changement de vitesse du vélo de Jacques. En effet il me semble brusquement que la chaîne s’est démesurément allongée et je rafistole quelque chose avec un bout de ficelle. Mais je reste assez inquiète sur cet arrangement.
Personne debout à l’hôtel. Il nous faut attendre pour payer nos dettes. Enfin à 7h1/2 nous pouvons partir.

Le vent nous pousse et nous nous arrêtons prendre un petit déjeuner copieux et chaud avant d’arriver à Châteaudun. Là nous faisons figure de personnes matinales étant donné que tout le monde compte l’heure au soleil. Quand nous repartons assez tard, la pluie a commencé et ne nous quittera pas jusqu’à Charray. Pluie fine mais qui ne rend pas Jeannine souriante, surtout sur la route de Châteaudun.

Après Châteaudun le chemin nous semble d’une longueur effrayante. Pas une maison pendant près de 10km !.. Quand nous apercevons enfin des toits au loin, nous retrouvons un peu de courage et descendons avec joie une côte à toute allure. Nous arrivons à 12h1/4 chez Madame Badaire et avons le temps de nous changer avant le déjeuner :

Soupe à la semoule très épaisse / Haricots verts sauce blanche / Lièvre aux oignons / Salade / Poires cuites

(après le petit déjeuner j’ai trouvé tout à coup comment mettre la chaîne du vélo)
L’après-midi nous détricotons des carrés de coton. Dehors il pleut toujours et nous restons sagement à la maison.

Dîner : soupe à l’oignon – semoule / asperges sauce blanche / lièvre / salade / confitures

Coucher : 10h
Temps : pluie dès 9h du matin, persistante

Share
Translate »