Revenir à Le journal de mamie Paulette

Le journal de mamie Paulette : 14 juillet 1943

sommaire du journal

Marolles – Saint-Aignan – Marolles = 10 km      total = 2210 km

Comme toujours, nous nous éveillons bien avant le pays, et nous admirons le beau temps.

Petit déjeuner : café au lait et pain beurré

Puis nous épluchons les haricots rapportés hier de chez M Jarry. Ensuite nous allons à la poste.
Revenues à la maison, nous cousons jusqu’à midi.
Madame Jarry fait sa lessive, M Jarry travaille, Yvette est à l’école.

Déjeuner : soupe aux pommes de terre et à la farine / boeuf mode / chou braisé à la poêle / fromage / noisettes

Après déjeuner, nous restons seules un moment à écrire. Malgré une colique, Mme Jarry est partie coudre. M Jarry est parti avec son père dans la forêt de Saint-Aignan couper 4 stères de bois environ. Quant à Yvette, elle est en classe.

A 3h1/2 nous partons en vélo au bois de Saint-Aignan. Le père de Mme Jarry est là lui aussi, et à eux trois ils abattent 9 chênes croches. Nous apprenons alors que ce bois de Saint-Aignan, 17 ha, appartient à l’aînée des demoiselles Lefeuvre, et que les coupes lui ont rapporté cette année 30.000f.

Au retour nous ne suivons pas Charlot. Jeannine le double et nous filons à Marolles, alors qu’eux pensaient que nous irions avec eux prendre la collation. C’est ainsi que nous ratons l’occasion d’un cidre magnifique, de tartines de rillettes et de fromage.

M Jarry n’en revient qu’au dîner :

soupe de midi / fin du ragoût / haricots verts / salade à la crème / noisettes

Après dîner je pars avec M Jarry dans une ferme. Nous y retournerons vendredi matin, Jeannine et moi, pour du beurre et de la crème. Peut-être autre chose. Qui sait ? Puis nous allons chez Me Jarry. Nous y buvons un bon vieux vin rouge, bavardons et ne revenons qu’à la nuit, sans ce que nous allions chercher.

Share
Translate »
Le site des Cyclotouristes Grenoblois (CTG)