«

»

Juin 05

Le grand parcours, avec le Semnoz ça cause ! 3 juin 2018

texte écrit par Jean-Pierre Guiga
photos : Jules Arnaud

La base de loisirs sur le Chéran à Lescheraines

Ce dimanche soir, pour mériter sa glace, son coca ou son galopin à la base de loisirs de Lescheraines, il a fallu se retrousser le cuissard, comme sait le faire Jules ! On venait de parcourir 95 km et de gravir 2100 m de pentes bitumées.

 Si la descente en groupe depuis le col de Leschaux (où nous passions pour la deuxième fois de la journée) a été une formalité, la remontée depuis St Jorioz au bord du lac, après le casse-croûte représentait encore 700 m de dénivellation. Les cuisses des CTG du grand parcours ont bien chauffées en début d’après-midi, en passant à St Maurice. Dans ce groupe de 10, Maurice était suivi de près par nos incroyables septuagénaires Jacques, Jules et Hervé, de Henri et Brigitte en pantacourt (tellement c’était facile pour elle…) Agnès et nos deux nouveaux CTG tout neufs, Martine et Dominique.

En bas à St Jorioz, à l’heure du déjeuner, Maurice nous avait mené directement en bon ancien annecien, dans une petite crique au bord du lac avec pelouse, à l’ombre d’un frêne séculaire pour que notre pique-nique soit bucolique. Lorsque les chienchiens des mémères ne venaient pas s’ébrouer sur nos affaires… Les prestations du Tour Operator ne s’arrêtaient pas là ; Maurice nous décrivait le panorama et nous emmenait directement après 500 m de piste cyclable, dans une ancienne petite maison de garde-barrière rénovée très coquettement en petit restaurant de bord de piste. Dessert et le café.

le beau bar tabac à Bellecombe en Bauges

l’ancienne gare de St Jorioz devenue le rendez-vous des cyclos et rollers

Mais auparavant, nous venions de descendre d’un trait 20 km et 1200 m depuis le haut du Semnoz. En haut la vue à 360° est incroyable ! Malheureusement, il y avait des bancs de nuages qui masquaient des parties du relief promis par les tables d’orientation que nous avons gagnées en marchand, au pied de la grande croix. D’en haut, on pouvait voir le lac, les Aravis, avec en arrière-plan les sommets des Alpes suisses. En tournant dans le sens des aiguilles d’une montre, défilent tous les grandes montagnes des alpes savoyardes, Mt Pourri, Grande Casse etc. le Mt Blanc, puis la Grand Lauzière, le Pic du Frêne (dans l’axe du col du Frêne). En arrière-plan, on voit les aiguilles d’Arves, la Meije, arrivent la Chartreuse, le Grand Colombier et les monts du Lyonnais au loin…

le plateau du Semnoz côté Sud

Ça, c’était après ! Après la montée du Semnoz. Presque 1000 m à 7% de moyenne, mais en comptant un bon replat d’un petit km à 5% entre le 3e et le 4e km. Les % annoncés sur les panneaux à chaque km, n’indiquent jamais moins de 7 % de moyenne sur le km et souvent 9%. Le départ est à 11% pour sortir de Quintal et la suite bien raide… Bref, ça vaut bien l’Alpe d’Huez dit Jules. Du coup, les CTG étaient repartis sur toute la montée, au milieu d’un défilé de 2CV et de Ferrari suisses aussi bruyantes que les deux chevaux étaient polluantes avec leurs effluves d’huile.

le Semnoz n’est même pas un col !

Notre guide suprême avait tout de même pris le soin de nous échauffer correctement avant la montée, puisque nous totalisions déjà 440 m de montée arrivés à Quintal. Par des petites routes vallonées bien agréables sillonnées par les 25 CTG qui avaient fait le choix du grand ou du parcours moyen depuis le départ à Lescheraines le matin.

Un bon week-end à 5000 m de dénivelée pour ceux qui avaient fait le grand parcours la veille à la Giéroise ! Ils sont fin prêts pour les Aravis le week-end prochain, ceux-là.

 

 

Share

(1 commentaire)

  1. Ducrot Maurice

    Merci à vous tous pour votre bonne humeur, je suis ravis de voir que cette sortie vous a plu. Sympa aussi la météo, qui en voyant tous ces CTG mouiller leur maillot, n’a pas voulu en rajouter, elle nous a laissé terminer notre parcours sans pluie. Oui Fernand, j’ai mis le petit plateau , les 2900m D+ de la veille m’ont un peu fatigué, je ne suis pas un surhomme! Un séjour week-end au camping de Leschraines est à mettre de coté pour le calendrier 2019.
    Maurice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »