«

»

Mai 13

La Route de Crêtes Marc Robert (5 mai 2017) – 7 cols

Dans le massif des Maures, la route des crêtes Marc Robert  – en partie piste –  fait la jonction du col des Fourches (qui relie Gonfaron à Collobrières) à la Garde Freinet.

On en avait parlé lors du séjour de remise en jambes à La Londe les Maures début avril ; mais la  « cyclabilité » étant questionnée, le parcours n’avait finalement pas été inclus dans le programme de la semaine.

Lors du séjour au Lavandou début mai, organisé par Jean Pierre Lévy, on a reparlé de la route ds crêtes et cinq amateurs de route « pas vraiment lisse » ont décidé d’aller vérifier l’état du terrain.

Le jeudi 5 mai, après avoir rejoint Collobrières en voiture, la D39 conduit en 11  km au Col des Fourches (FR-83-0535). Au col on laisse, sur la gauche, la route qui descend de Notre-Dame des Anges empruntée il y a un mois. La route des crêtes démarre à droite peu après le col … par une piste – un peu caillouteuse au début, puis sans difficultés – légèrement montante puis descendante, pour rejoindre en environ 3 km le Col du Cros du Mouton (FR-83-0556) . A partir de là, la route est goudronnée, malgré quelques passages où le goudron a disparu.

La route conduit ensuite, sans difficultés majeures, à la Basse de la Grue (FR-83-0652), que l’on passe sans s’en apercevoir, malgré le changement de versant. Peu après, il faut aller chercher le Col de la Court (FR-83-0580). Bien que donné sur le parcours (route Marc Robert), il faut emprunter, à gauche sur une cinquantaine de mètres la piste des Cinq Sèdes. Seul Patrick – futur membre de la confrérie du Club des Cent Cols – choisit de faire le détour, je décide donc de l’accompagner pour illustrer « la prise » du nouveau chasseur par une photo.

Il n’y a plus qu’à poursuivre la piste – non, la route ! il n’y a que quelques passages sans goudron – et descendre sur la Garde Freinet.

Après le pique-nique, nous allons prendre le café au Bar du Soleil, où ma chasse au tampon est récompensée d’un magnifique cachet « que du Bonheur ».

Après la Garde Freinet, environ 5 km de descente sur la grande route en direction de Grimaud. Peu avant Grimaud, une petite route nous permet de rejoindre la D14 qui nous ramènera à Collobrières en ajoutant 3 cols au palmarès du chasseur débutant : le Col du Périer (FR-83-0350b) , le Col de Taillude (FR-83-0411)  et peu après  dans la descente, le Col de Boulin (FR-83-0385).

La récompense de cette journée à 7 cols en 60 km pour 1100 m d’élévation sera la glace à la châtaigne (avec ou sans cognac …) à la Confiserie Azuréenne à Collobrières bien connue des GTG.

Quelques photos de cette journée

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »